SCHOOL OF THE AIR : L’ECOLE DU BUSH AUSTRALIEN

0
1343
School of the Air

Nous avons déjà abordé brièvement le sujet dans quelques articles mais la School of the Air demande plus de lignes et d’explications de par son importance pour de nombreuses familles australiennes. Je vous invite donc à découvrir ce concept d’école hors du commun…

La School of the Air en bref

Comme vous le savez déjà, l’Australie est un très vaste continent sur lequel la plupart des habitants sont regroupés près des côtes. Dans certains états, particulièrement dans le centre du pays, il existe des communautés particulièrement éloignées ou de simples familles vivant dans des fermes en plein bush. Les enfants n’ont pas accès aux écoles classiques et ne sont pas assez nombreux pour justifier la construction d’une école conventionnelle. Il n’en demeure pas moins que ces derniers doivent recevoir un enseignement scolaire.

C’est donc ici qu’intervient la School of the Air (SOA), un système d’école par correspondance, d’enseignement à distance destiné aux personnes vivants dans ces régions reculées et dans l’arrière-pays australien.

De sa création à aujourd’hui

En mettant en place le service des Royal Flying Doctors, le révérend John Flynn a permis d’établir un réseau de radio passant à travers tout le pays. En 1946, lorsqu’Adélaide Miethke, vice-présidente de la section sud-australienne des Royal Flying Doctors (RFDS) et ancienne inspectrice des écoles pour filles, réalise que les enfants de l’outback savent tous utiliser ce fameux service de radio, elle imagine alors une autre façon d’utiliser ce réseau, en permettant aux enfants éloignés de communiquer avec des professeurs.

En effet, jusque-là, les jeunes vivant dans les communautés éloignées n’avaient que deux choix pour étudier : aller en internat et être loin de leur famille ou recevoir les leçons par la poste, ce qui signifiait l’absence d’interaction entre enseignants et élèves (sans compter les retards de la poste).

En 1951, la première School of the Air est fondée à Alice Springs et la base radio des Royal Flying Doctors de la ville diffuse pour la première fois des leçons aux enfants habitant dans l’outback.

En 1956, le programme SOA s’étend au NSW puis à d’autres territoires.

Partenaire du site

School of the Air

Aujourd’hui, il existe 11 écoles de l’air en Australie, réparties sur un réseau couvrant des millions de kilomètres carrés. La Tasmanie et l’Australian Capital Territory sont les seuls états à ne pas avoir de SOA.

En plus d’instruire les enfants qui vivent dans des zones géographiquement isolées, ces écoles enseignent également aux enfants qui voyagent en Australie ou qui ne peuvent pas, pour des raisons médicales ou autres, fréquenter une école ordinaire.

Le programme SOA s’est également étendu au niveau de ses classes. En plus d’enseigner au primaire et début secondaire, il s’occupe désormais aussi des étudiants du secondaire et dispense également des cours pour les adultes. Ainsi, tous les membres d’une famille peuvent maintenant terminer leurs études, quel que soit l’endroit où ils vivent.

La SOA australienne a également aidé de nombreux autres pays ayant des problèmes similaires à établir leur propre réseau d’écoles de l’air.

Le fonctionnement de l’école

Créer une véritable interaction entre élèves et professeurs

Au tout début, les étudiants devaient utiliser les anciennes radios à pédale. Ils pouvaient entendre les professeurs mais pas répondre ni participer. Plus tard, ils sont passés à la haute fréquence avec un émetteur-récepteur permettant, comme son nom l’indique d’envoyer et de recevoir des messages. Ce type de radio leur offrait la possibilité de communiquer avec leurs camarades et avec les professeurs pendant les cours, créant ainsi une interaction proche de celles que peuvent avoir les élèves d’une classe normale.
Depuis quelques années, les écoles utilisent l’internet sans fil pour fournir des leçons qui incluent des flux vidéo et audio.  Les enseignants de la School of the Air essayent également de rendre visite aux étudiants au moins une fois par an.

Entre élèves

Les différentes SOA créent des événements et activités annuelles permettant aux étudiants comme aux familles de se réunir tous ensemble pour y participer. Elles organisent également des excursions et camps avec d’autres étudiants (SOA et écoles classiques).
Comme les enfants sont isolés, l’école de l’air est souvent leur première chance de socialiser avec d’autres personnes en dehors de leur famille. Ceci est complété par 3 ou 4 réunions annuelles où les enfants se rendent à l’école pour passer une semaine avec leur professeur et leurs camarades de classe.

School of the Air

L’organisation des cours

La SOA couvre le même programme que n’importe quelle autre école dans l’état, ce qui permet aux étudiants d’avoir le même niveau et de ne pas être désavantagés par rapport aux autres suivant des cours normaux. Les enseignants de la SOA adaptent cependant leur cours en fonction des élèves, notamment ceux ayant des difficultés d’apprentissage, pour une approche plus individuelle.

Chaque enfant a donc un contact direct avec un enseignant et passe généralement une heure par jour avec ce dernier, recevant des leçons de groupe ou individuelles. Le reste de la journée, l’étudiant devra faire ses devoirs sous la supervision d’un membre de sa famille ou un tuteur à domicile (« governess »).

Les avantages des nouvelles technologies

Tout comme les radios haute fréquence ont remplacé les radios à pédales, de nouvelles technologies sont constamment incorporées dans les écoles de l’air. L’Interactive Distant Learning a fait entrer la SOA dans l’ère du numérique. Ce système utilise un réseau bidirectionnel à large bande et couvre certaines des régions les plus reculées d’Australie, y compris l’ensemble du Territoire du Nord et certaines parties de la Nouvelle-Galles du Sud.

School of the Air

En utilisant une caméra vidéo et un tableau blanc électronique, les enseignants donnent des leçons par satellite aux étudiants sur le réseau. Ceux-ci peuvent alors regarder et répondre en temps réel via une caméra attachée à leur ordinateur, d’interagir avec le tableau blanc et de répondre aux questions pop-up. Ils peuvent aussi entendre leurs camarades de classe et participer à des discussions de groupe.

Liste des SOA

Dans le New South Wales :
Broken Hill
Tibooburra

Dans le Queensland :
Mount Isa
Charters Towers (School of Distance Education)
Longreach (School of Distance Education)
Charleville (School of Distance Education)
Cairns (School of Distance Education)

Dans le Northern Territory :
Katherine
Alice Springs

Dans le Western Australia :
Port Hedland
Kimberley
Carnarvon
Kalgoorlie
Meekatharra

Dans le South Australia :
Port Augusta

Dans le Victoria :
Distance Education Centre Victoria (School of Distance Education)

Pour mieux comprendre, je vous propose un reportage sur la School of the Air.

Mel Phillips répond à nos questions sur la SOA

Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Je m’appelle Mel Phillips, je suis Principal à la School of the Air d’Alice Springs pour laquelle je travaille depuis 4 ans.

Qu’est ce qui vous a décidé à travailler pour la SOA plutôt que dans une école classique ?

Je trouvais intéressant d’aborder une autre forme d’enseignement que celle dont j’avais l’habitude. Et puis je m’étais toujours dit que je viendrais travailler ici un jour ou l’autre… Voilà qui est fait !

À quoi ressemble un jour normal pour un professeur à la School of the Air ?

Nous arrivons vers 8h environ et les professeurs préparent leurs leçons. Celles-ci se font via un système de vidéo conférence appelé REACT (Remote and Education Conferencing Tool).
Ils ont généralement deux leçons d’une demi heure par jour. Après cela, les professeurs déposent le fichier pour que les étudiants puissent le télécharger sur le site internet, puis marquent et évaluent le travail dans un fichier sur Google Drive.

Quelle est la différence entre un professeur et un gouvernant ? Y a-t-il des professeurs qui restent auprès des familles en tant que gouvernants ?

Les professeurs ont une formation de 4 ans en université tandis que les gouvernants sont généralement des hommes ou des femmes qui ont quitté l’école et souhaitent essayer quelque chose de différent. Ils ne sont pas formés comme des professeurs mais nous les soutenons en organisant chaque année des sessions de mise à niveau ainsi que des conférences.

Quel est le coût pour inscrire un enfant à la School of the Air ?

$500

Combien d’heures d’école pour un étudiant sur une semaine ?

30 heures

Combien d’étudiants pour un professeur ?

L’idéal est d’avoir un professeur pour 13 élèves mais certaines classes sont plus remplies et dépassent ce nombre.

Comment les enfants se sentent dans cette école ?

Les étudiants adorent notre école. Elle est très flexible car elle leur permet d’accorder travail à la ferme et devoirs à la maison.

Est-il possible de travailler comme volontaire à la School of the Air ?

Disons que c’est un peu délicat, nous n’avons pas assez de travail pour d’éventuels volontaires car c’est une manière d’enseigner très spécifique.

Qu’aimez-vous le plus dans ce travail ?

J’apprécie surtout les relations que je développe avec les familles mais aussi le fait de pouvoir fournir un programme éducatif de grande qualité à 147 étudiants dispersés sur une zone 1,3 million de kilomètres carré. C’est un travail vraiment enrichissant et motivant !

Source principale : Australia Government, Alice Springs School of the Air

Partenaire Australia-australie.com