CONDUIRE EN AUSTRALIE : PRÉVENIR LA PANNE OU L’ACCIDENT

14
3202
Conseils véhicule Australie

Après les conseils sur l’achat d’un véhicule et la conduite dans l’outback, on continue la série van et voiture avec une étape essentielle : faire de son mieux pour se prémunir contre la panne et l’accident. Ces ennuis sont le fléau de beaucoup et les problèmes mécaniques ou autrement liés à votre véhicule seront sans doute les plus grands obstacles imprévus du voyage. Tenez-vous prêts !

Assurez votre véhicule

En Australie, l’assurance d’un van ou d’une voiture se décline en deux temps : La Compulsory Third Party (CTP) Insurance est obligatoire et est incluse dans la registration de votre véhicule. Cette assurance vous couvre en cas de blessures physiques causées à autrui : si vous avez le malheur de renverser un piéton ou un cycliste, ou d’être dans un accident qui envoie vos passagers à l’hôpital, vous êtes couvert.
Toutes les autres assurances, c’est-à-dire pour couvrir notamment les dégâts matériels, le vol ou l’incendie, sont totalement facultatives et devront être contractées auprès de compagnies privées.

Ces assurances complémentaires sont, au choix :

Third Party Property Damage, qui vous couvre pour les dégâts matériels causés aux biens d’autrui – si vous éraflez une BMW ou que vous rentrez dans la clôture d’un fermier, par exemple ! Comptez à partir de $130/an pour souscrire à cette assurance au tiers.
Third Party, Fire and Theft, couvre les dégâts matériels causés aux biens d’autrui, mais aussi le vol ou l’incendie de votre véhicule. Comptez à partir de $250/an pour souscrire à cette assurance au tiers renforcée.

Comprehensive Insurance est l’assurance tous risques, qui couvre tous les scénarios – le vol, l’incendie, les dégâts matériels causés aux biens d’autrui… et les dégâts matériels causés à votre propre véhicule ! Comptez à partir de $800/an pour souscrire à l’assurance tous risques.

Assurance véhicule Australie

Le montant exact du coût de votre assurance dépend bien sûr de différents paramètres concernant le véhicule comme le conducteur. Prenez soin également de vous renseigner sur les franchises, qui varient aussi selon votre âge ou votre expérience de conduite. La compagnie d’assurance la plus populaire auprès des voyageurs est AAMI, qui offre de bons tarifs et permet de souscrire à son assurance et de gérer ses polices en ligne. Vous pouvez également vous assurer auprès d’organismes comme la NRMA,la RACV ou la RAA.

Souscrivez à une assistance dépannage

Partenaire du site

S’assurer, c’est bien beau, et ça vous évitera de vous placer en situation de dette si par malheur il vous arrive un accident… mais ce n’est pas ça qui va vous aider si vous tombez tout simplement en panne au bord de la route !

À moins d’être mécano et d’avoir avec vous une boîte à outils et des pièces détachées, la panne est une sacrée aiguille dans le pied : ne serait-ce que pour atteindre un garage, il faut se faire remorquer, ce qui peut rapidement se chiffrer en centaines de dollars selon la distance qui vous sépare de la ville la plus proche…

Conseils véhicule Australie

C’est ici que l’assistance dépannage (roadside assistance) entre en jeu : si vous êtes membre, vous pouvez simplement appeler votre organisme qui enverra quelqu’un vous chercher… et couvrira vos frais de remorquage. Ces organismes peuvent également vous aider à vous remettre en route immédiatement si votre problème est simple (une batterie déchargée ou une courroie claquée par exemple), ou si vous êtes dans une situation de panne plus complexe, vous paieront l’hôtel, le taxi ou une voiture de location en attendant que votre véhicule soit réparé.

Chaque état dispose de son propre organisme d’assistance dépannage (ils offrent également tous des services d’assurance) : la NRMA pour le New South Wales, la RACQ pour le Queensland, la RACV pour le Victoria, la RAA pour le South Australia… quelque soit l’état dans lequel vous êtes membre, votre couverture est nationale, puisque tous ces organismes opèrent sur des accords de réciprocité. Comptez en moyenne $180/an pour la couverture la plus complète – des options moins chères sont également disponibles.

Évitez la panne d’essence

Ce point-ci peut sembler innocent – et sur les autoroutes de la côte, tomber en panne d’essence parait impossible. Mais une fois dans l’outback, les distances deviennent très vite énormes. Et là, si votre véhicule n’a pas une grande autonomie et/ou qu’il y a un nombre de kilomètres particulièrement corsé entre vos destinations et vos points de ravitaillement, vous partirez l’esprit plus tranquille en investissant dans un jerrycan pour transporter un peu de carburant supplémentaire (spare fuel jerrycan/tank).

Conseils véhicule Australie

Un jerrycan de 20 litres vous coûtera environ $35 et s’achète dans des magasins automobiles comme AutoBarnSupercheap Auto ou de bricolage comme Bunnings.

Assurez-vous que votre jerrycan inclut un flexi-pourer, c’est-à-dire un tube en plastique qui se visse à la place du bouchon et permet de verser proprement. Envisagez aussi d’acheter un long entonnoir (funnel, environ $10) pour remplir votre réservoir plus facilement et sans perdre la moindre goutte. Notez qu’accessoirement, un jerrycan vous permet également de faire un plein maximal dans les grands centres où l’essence est moins chère !

Improvisez vous mécano !

Pour terminer, ça ne vous coûte pas grand-chose de vous intéresser un minimum à ce qui se passe sous le capot de votre véhicule, et de vous improviser mécano quand les opérations d’entretien ou de réparation sont simples.

Dans la vidéo sur l’achat d’un véhicule, je vous ai montré comment vérifier vos niveaux d’huile moteur et de liquides de freinage, de transmission et de direction assistée. Continuez à garder l’œil dessus – régulièrement pour l’huile, de temps en temps pour les autres liquides.

Surveillez aussi la pression de vos pneus quand vous passez à une station service. La pression des pneus conseillée varie selon le véhicule – demandez à un mécano. Si vous faites beaucoup de dirt roads d’un état douteux, vous pouvez légèrement baisser la pression de vos pneus, ce qui diminue vos chances de crevaison.

Conseils véhicule Australie

Pensez à faire l’acquisition d’un ou deux tournevis et clés d’une taille convenant aux vis et écrous de votre moteur (dans mon cas, j’ai un tournevis de 14 mm, et une clé de 13 mm) : vous trouverez ces outils dans les magasins de bricolage comme Bunnings ou Mitre 10, pour environ $5 le tournevis et $20 la clé.

Avec ces outils basiques, vous pouvez notamment changer votre filtre à essence (fuel filter) et vos courroies de ventilation ou de direction assistée (fan drive belt et power steering belt) ou faire votre vidange (oil change) : toutes ces opérations ne sont en effet pas plus compliquées que desserrer des vis et des boulons ! En cas de doute, n’hésitez pas à vous procurer un manuel de mécanique de type « pour les nuls » (en anglais : « for dummies ») pour vous aider.

Et tant qu’à s’improviser mécano, avant de partir, n’oubliez pas de vérifier que votre voiture dispose bien de tout le nécessaire pour changer un pneu crevé : roue de secours (gonflée et en bon état), cric et clé ! Une roue se change en 5 minutes quand on a tous les outils nécessaires à bord. Bien sûr, en cas de crevaison, une fois votre roue remplacée, cela devient une priorité de se rendre au garage le plus proche pour si possible réparer le pneu crevé (à partir de $10) ou à défaut acheter une nouvelle roue de secours ($100).

Ne vous aventurez pas dans l’outback sans ces essentiels !

Partenaire Australia-australie.com

14 Commentaires

  1. Encore merci pour ce superbe article, toujours aussi utile !
    Par contre on avait une question concernant la Road Assistance. On vient d’acheter un Van sur Perth et vu notre niveau en mecanique on voulait prendre une road assistance en cas de panne dans l’outback.
    Sauf que RAC couvre seulement a 200km autour des villes, penses tu qu’on peut payer plus cher et etre couvert dans tout le pays !
    MErci de ta reponse !

  2. article complet et conseils à suivre.Pour ma part, j’ai retrouver ma tranquilité d’esprit dès l’achat d’un jerrican d’essence, pour ne plus avoir l’angoisse de confronter sans cesse la distance qui sépare du prochain « road house » et l’aiguille de réservoir qui baisse.

  3. Salut ….

    Nous aussi, nous vivons dans Bondi-plage pour deux semaines est vraiment sympa, j’ai pris la route côtière vous parler de Bondi à Bronte le matin où j’ai trouvé mon patron qui prend un petit bain avant de signer! c’est vraiment une autre vie ici, vraiment!
    grâce

  4. Le prix de l’assurance varie selon de nombreux facteurs – non seulement le modèle du véhicule, mais également l’âge, l’expérience et l’historique du conducteur, ou encore l’adresse à laquelle le véhicule sera garé. Pour cette raison il est impossible de donner un prix unique exact, et chacun devra effectuer sa propre estimation grâce à l’outil de devis en ligne d’AAMI par exemple.

  5. Bonjour à tous,

    dans cet article j’ai lu « La Compulsory Third Party (CTP) Insurance est obligatoire, et elle est incluse dans la registration de votre véhicule. »

    Par contre sur le site http://www.rms.nsw.gov.au/roads/registration/get-nsw-registration/index.html on peut lire qu’avant de faire la registration il faut au préalable acheter une CTP Insurance.
    Les 2 idées se contredisent, d’après ce que je comprends.

    Pour ceux qui ont acheté un van dans le NSW, comment ça s’est passé pour la REGO?
    Merci d’avance.