PHILLIP ISLAND

1
1773
philipp Island - Australie

Île de 26 km de long sur 9 km de large située à moins de 150 km du cœur de Melbourne, Phillip Island est l’une des destinations touristiques les plus populaires de l’état de Victoria. Île aux deux visages, Phillip accueille chaque année des millions de visiteurs, sportifs ou naturalistes. Car si ce véritable sanctuaire naturel aux côtes bénies d’une houle bien-aimée des surfeurs est habité par des colonies de pingouins, d’otaries et de koalas, il est aussi le site d’un circuit de grand prix, théâtre annuel de spectaculaires championnats auto-moto.

philipp Island - Australie
Phillip island – photo suburbanbloke3

Philipp Island, paradis des familles et des …pingouins

Très prisée par les familles australiennes autant que par les touristes étrangers, Phillip Island est avant tout renommée pour ses qualités naturelles. Située à quelques centaines de mètres du continent seulement, l’île auparavant boudée par les premiers colons est devenue un lieu de villégiature où la plupart des habitations sont en réalité des résidences secondaires entièrement destinées aux plaisirs des vacances.

philipp Island - Australie
Phillip island – photo suburbanbloke2

Rurale et domestiquée par l’homme, Phillip Island garde néanmoins un mince parfum de terre sauvage grâce à ses côtes battues par les vagues et le vent, ainsi qu’à l’abondance de sa faune.

Communément appelés « pingouins », ce sont les manchots pygmées qui sont les plus grandes stars du royaume animal local : chaque soir, ces petits oiseaux aquatiques émergent de la mer sous couvert de l’obscurité afin de regagner leurs antres terrestres. Après une longue journée passée à pêcher au large des côtes, ce sont entre 300 et 800 pingouins qui viennent retrouver leurs pénates en se dandinant, dans une chorale de piaillements aigus.

philipp Island - Australie

Cet attendrissant spectacle est devenu si célèbre sur Phillip Island qu’il porte le nom de « parade des pingouins », et qu’en été des centaines de visiteurs viennent se presser sur de véritables gradins pour venir y assister !

Seal Rock, la pouponnière des otaries

Les manchots ne sont pas les seuls animaux marins à venir se reposer sur les rivages de Phillip : à l’extrémité ouest de l’île, les biens-nommés Seal Rocks accueillent une colonie d’otaries (« seals » en anglais). Au 19ème siècle, les otaries ont fait les frais de la colonisation : chassées pour leur graisse et leur fourrure, elles ont été poussées vers les bords du précipice de l’extinction. Maintenant protégées par la loi, les otaries prospèrent à nouveau et les populations remontent graduellement vers leur densité d’antan.

Partenaire du site

philipp Island - Australie

Aujourd’hui, ce sont près de 6000 bébés otaries qui voient le jour chaque année à Seal Rocks. Sur place, des scientifiques continuent de surveiller l’évolution démographique des otaries locales, et mènent à bien différents projets visant à étudier leur alimentation et leurs déplacements, ce qui permettra de mieux établir quelles zones marines correspondent le mieux à leurs besoins.

philipp Island
Philip island. Nobbies et Seal Rocks (Australie, Victoria)

Les spécialistes gardent aussi l’œil ouvert pour repérer toutes les otaries qui reviennent au rivage emmêlées dans des filets et autres débris jetés à l’eau par des pêcheurs inconscients : chaque année près de 300 otaries sont ainsi concernées. Les scientifiques interviennent alors sur le terrain pour leur venir en aide.

Sur terre, ce sont les koalas qui prennent le relais au palmarès des vedettes animales : abondants sur l’île, qui est l’un des quelques endroits où ces marsupiaux s’observent avec facilité, ils grimpent aux arbres et traversent parfois les routes – attention !

philipp Island - Australie

Un centre de conservation dédié permet de les observer de près dans leur milieu naturel, qu’ils partagent avec wallabies, possums, échidnés et de nombreux oiseaux. Au-delà de sa faune, l’environnement de l’île présente aussi l’opportunité de faire d’agréables randonnées, notamment du côté de Cape Woolamai : ce promontoire rocheux, résidence attitrée de flopées de puffins (oiseaux marins), est le point culminant de l’île et offre des vues panoramiques sur les côtes alentours.

En été, les maîtres nageurs patrouillent attentivement les plages voisines, Woolamai et Smiths Beach, qui font l’objet de courants dangereux mais dont les vagues sont irrésistibles aux yeux des surfeurs. Pour profiter des océans en toute sécurité, il suffit de s’en remettre aux mains des professionnels : cours de surf, expéditions en kayak et petites séances de natation en compagnie de raies sont au programme des activités organisées ici pour tous.

Une tradition de sports mécaniques

Une fois le quota « back to nature » rempli, c’est encore tout dégoulinant de sable et de sel qu’il est possible de se rendre à l’autre attraction de l’île : son circuit de grand prix. Parallèlement à son passé pastoral et à son présent touristique, Phillip Island a toujours entretenu une grande tradition automobile : les courses motorisées ont débuté sur l’île dès 1928 !

Le 100 Miles Road Race qui s’est tenu à cette époque est maintenant considéré comme le tout premier grand prix australien. Le circuit actuel, installé pour la première fois en 1951, fut fermé et ré-ouvert à plusieurs reprises avant de prendre ses marques et de trouver sa vitesse de croisière lors du Grand Prix moto de 1989.

philipp Island - Australie

Le Moto GP reste l’événement le plus important de l’année sur le circuit, qui accueille maintenant également des voitures de course à la puissante cylindrée. Sensations garanties… mais pour le pilote du dimanche, mieux vaut s’en tenir au karting !


PHILLIP ISLAND : PRATIQUE CORNER

  • Phillip Island se trouve à 140 km au sud de Melbourne. Empruntez la Monash Freeway (M1) en direction du sud-est, puis continuez sur les South Gippsland (M420) et Bass (A420) Highways, et enfin sur la Phillip Island Road. L’île est reliée au continent par un pont, vous pourrez donc vous y rendre directement en voiture. Comptez 2H de route depuis Melbourne.
  • Assistez à la parade des pingouins à partir de AU$25,10/personne. D’autres options sont disponibles, notamment l’Ultimate Tour qui permet à un petit groupe de 10 personnes de visiter une plage plus isolée pour une rencontre intimiste avec les pingouins – comptez AU$86,40/personne. Les tours se tiennent tous les soirs au crépuscule, soit entre 20H et 20H45 en été, et entre 17H15 et 18H45 en hiver. Cette attraction étant très populaire, pensez à réserver vos billets à l’avance et profitez-en pour confirmer les horaires !
  • Le centre de conservation des koalas est ouvert tous les jours de 10H à 17H. L’entrée vous permettra de visiter le centre ainsi que d’observer des koalas sauvages dans leur milieu naturel au fil des promenades en plein air. Comptez AU$12,25/personne.
  • Pour observer la colonie d’otaries, il vous suffit de vous rendre au centre des Nobbies. Accessible de 10H à 20H en été, et de 11H à 16H en hiver, le centre se visite gratuitement.
    Si vous ne disposez pas de votre propre moyen de transport, optez pour un tour organisé.
  • Bunyip Tours vous propose un tour d’une journée au départ de Melbourne permettant de visiter les principales attractions naturelles de l’île à partir de AU$125/personne.
    Envie de passer plus d’une journée sur place ?
  • L’auberge Chill House propose l’hébergement à partir de AU$30/personne/nuit (dortoir de 4). Si vous êtes en van, le caravan park de Phillip Island loue ses emplacements à partir de AU$30 par nuit selon la saison.
  • La compagnie Out There permet de se livrer à toutes sortes d’activités de plein air : surf, bodyboard, kayak et VTT à partir de AU$60/personne/session.
Partenaire Australia-australie.com

1 COMMENTAIRE