PARC NATIONAL DE CARNAVON : L’IMMANQUABLE DÉTOUR

0
1026
carnavon gorge
Carnavon Gorge - Copyright : Ben Edmonds Photography

Direction le Queensland pour découvrir un parc un peu particulier, encore préservé de la masse de visiteurs qui se pressent sur la côte est de l’Australie. À l’abri dans les terres, le parc national de Carnavon réserve à ceux qui s’offrent le détour, une quantité de trésors naturels et culturels, ainsi que des points de vue époustouflants. Pour ceux qui remontent vers Cairns ou descendent vers Brisbane, sachez que ce crochet en vaut vraiment la peine !

Du point de vue géographique

Le parc national de Carnavon couvre près de 3000 km2 dont certains paysages sont parmi les plus sauvages du Queensland. Il bénéficie d’une situation géographique particulière puisqu’il est situé dans la Central Queensland Sandstone Belt » (traduire « Ceinture de grès du centre du Queensland ») et recouvre en partie la Cordillère australienne. À travers le parc coulent plusieurs rivières : Comet, Dawson, Maranoa, Nogoa et Warrego.

Carnavon mélange plusieurs types de paysages : plaines sablonneuses, vallées surplombées de falaises spectaculaires, canyons et gorges, forêts, plaines, etc.

Du point de vue humain

Le parc national de Carnarvon est un site importants pour les habitants de Bidjara, Karingbal et Kara Kara (centre du Queensland). C’est notamment l’abondance d’eau en ces lieux qui a attiré les autochtones il y a plusieurs milliers d’années. Dans le Temps du rêve, on raconte que ce fut le serpent arc-en-ciel Mundagurra qui créa Carnavon Gorge en sillonnant à travers les différents ruisseaux et en creusant la roche de grès.

Le parc abrite de nombreux témoignages de leur culture et de l’histoire aborigène, à savoir des sites d’art rupestre ainsi que des lieux d’occupation et de sépulture.

aboriginal rock art
Aboriginal rock art at Carnavon Gorge – Copyright : Ib Aarmo

L’explorateur Ludwig Leichhardt y mena le premier groupe européen dans la région en 1844, passant à l’est de la gorge. Quelques années plus tard, l’explorateur Thomas Mitchell passa à l’ouest. Il nomma la chaîne de Carnavon Range d’après un emplacement situé au Pays de Galles. Les colons suivirent ensuite, attirés par les importantes sources d’eau dans la région.

En 1932, une section de 26 300 ha de la gorge fut déclarée « parc national », après le lobbying de la Royal Geographical Society of Queensland.

Partenaire du site

Les nombreuses parties du parc national de Carnarvon couvrent aujourd’hui 298 000 ha des hauts plateaux centraux. Le tourisme, les loisirs et la conservation y sont désormais les principales activités humaines. Les propriétaires traditionnels autochtones de la région s’attachent à protéger et préserver les sites culturels du parc et demandent de « traiter le pays par lequel vous marchez avec respect et attention. »

Des plantes et des animaux à foison

La flore

Le parc national de Carnavon abrite pas moins de quarante écosystèmes régionaux dont neuf sont classés comme en voie d’extinction, en raison du déboisement à grande échelle dans la région. Vingt-trois espèces de fleurs sont listées comme rares et menacées.

Le parc offre une végétation variée et luxuriante avec notamment les sources de la section Salvator Rosa qui sont considérées parmi les plus riches en biodiversité de l’état.

La faune

Les animaux ne sont pas en reste non plus puisque l’on compte plus de 210 espèces d’oiseaux dans le parc, avec également de nombreux mammifères et de reptiles. Il comprend également plusieurs espèces de chauves-souris. Autre habitant que vous aurez peut-être la chance de voir dans un des nombreux cours d’eau, le fameux (et adorable) ornithorynque. Les meilleurs moments pour les apercevoir sont l’aube et le crépuscule.

Marcher, marcher et … Explorer !

La section la plus accessible et la plus visitée du parc est sans aucun doute celle de Carnarvon Gorge. Les sections restantes du parc (Mont Moffatt, Salvator Rosa et Ka Ka Mundi ) sont plus difficiles d’accès mais offrent une expérience plus sauvage et reculée.

carnavon gorge
Carnavon Gorge – Copyright : Ib Aarmo

Le parc national Carnarvon offre une grande variété d’activités dont l’observation de la faune et de la flore, la baignade, mais aussi et surtout, la marche ! En effet, de nombreux sentiers de différente taille et pour différents niveaux sont proposés.

Ces chemins ont d’ailleurs été classés afin d’aider les visiteurs à choisir en fonction de leurs envies et capacités. Les plus faciles sont qualifiés de « Class 2 », les plus difficiles de « Class 4 ». Prenez donc bien le temps de lire ce détail avant de vous lancer dans votre marche car certains sentiers peuvent s’avérer dangereux pour les randonneurs inexpérimenté ou mal préparés.

Ils vont de quelques mètres à environ 19km. Les marcheurs expérimentés peuvent prendre la Carnarvon Great Walk, un circuit de 87 km (environ 6 jours) qui les emmènera depuis l’entrée de la gorge de Carnarvon jusqu’à la section Mount Moffatt et sur les hauteurs du Consuelo Tableland (surnommé « le toit du Queensland »).

La fameuse Carnavon Gorge

Carnavon Gorge est l’endroit idéal pour jouer les Indiana Jones en explorant une nature sauvage et accidentée. Elle offre une étonnante variété scénique, composée d’immenses falaises de grès blanc, de gorges colorées et fraîches, de piscines naturelles. Sans oublier les grands eucalyptus, les fougères géantes, les palmiers endémiques de Carnavon et les pâturages peuplés de kangourous.

carnavon gorge
Carnavon Gorge – Copyright : Ib Aarmo

Sur la roche à certains endroits, vous pourrez admirer l’art rupestre aborigène, des pochoirs ocre, des gravures et peintures, rappel de la connexion de ce peuple à ces lieux.

Le point de vue depuis Boolimba Bluff est un immanquable !

Un long sentier partant de Carnavon Creek sillonne à travers la gorge et permet de faire des détours pour admirer différents points d’intérêt comme le Moss Garden (roche recouverte d’un tissu de mousse), l’Art Gallery (art rupestre), la Cathedral Cave, etc.

Le reste du parc national de Carnavon

Si vous aimez Carnarvon Gorge, pourquoi ne pas explorer d’autres merveilles dans le parc ? Des parties moins visitées mais toutes aussi belles et également plus tranquilles.

  • Mount Moffa avec ses monolithes de grès s’élevant vers le ciel et ses hauts sommets (près de 1200m au dessus du niveau de la mer) offrant une vue incroyable sur les terres alentour.
  • Ka Ka Mundi avec ses forêts, ses sources d’eau claire dans des oasis luxuriantes, ses plateaux et hautes falaises escarpées dominant l’horizon. Il n’y a pas de sentier à proprement parler, il faudra donc vous munir d’une carte et d’une boussole pour explorer les environs.
  • Salvator Rosa bordées des eaux de la rivière Nogoa qui se remplit au printemps. Traversez une vaste vallée piquée de fleurs sauvages, découvrez des formations rocheuses spectaculaires, admirez Spyglass Peak et The Sentinel qui dominent l’horizon.
mount moffatt
Consuelo Tableland High Country drive Mount Moffatt – Copyright : Queesland National Parks

Bien qu’ils fassent tous partie du parc, sachez que vous rendre de l’un de ces sites à un autre peut prendre beaucoup de temps. Il est donc primordial de tracer votre itinéraire au préalable.

Où dormir ?

Le camping dans le parc national est uniquement possible durant les vacances scolaires de Pâques, d’hiver et du printemps dans le Queensland.

La zone de camping Big Bend est ouverte toute l’année.

Des permis de camping sont requis et des frais de 6.35$/personne par nuit s’appliquent. Les réservations doivent se faire à l’avance.

Vous pouvez également dormir à l’extérieur du parc, au Takarakka Bush Resort toute l’année, ou au Carnavon Gorge Wilderness Lodge de façon saisonnière entre mars et octobre. Takarakka propose également des emplacements de camping.

Visiter le parc

Le parc national de Carnavon se situe à environ 720km au nord-ouest de Brisbane. Un minimum de trois jours est recommandé pour parcourir les divers sentiers, explorer les gorges et visiter les sites d’art rupestre.

Certaines zones sont difficiles d’accès (notamment Mount Moffa, Ka Ka Mundi et Salvator Rosa) si vous avez une voiture classique ou un van. Le 4×4 est largement recommandé, voire nécessaire à certains endroits. Renseignez-vous auprès des différents établissements alentours ou au Centre d’Information de la ville de Rolleston pour connaître l’état des routes.

Météo

Les températures dans la région peuvent varier de façon assez importante. En été, elles dépassent parfois les 35°. En hiver, les nuits peuvent être très froides et descendre en dessous de 0°. Attention également aux inondations durant la saison des pluies (entre octobre et avril). Encore une fois, renseignez-vous auprès des différents points d’information ou en ligne avant de prévoir votre excursion.

Pour ceux qui souhaitent faire de longues randonnées, la meilleure saison se situe de avril à septembre. À éviter impérativement en été compte tenu des grosses chaleurs et du manque d’eau.

marlong arch track
Marlong Arch Track at Mount Moffatt – Copyright : Queesland National Parks

Accès

  • La section Carnarvon Gorge est accessible à partir de Rolleston ou Injune le long de l’autoroute Carnarvon.
  • La section Mount Moffatt est accessible depuis Injune ou Mitchell.
  • Les sections Salvator Rosa et Ka Ka Mundi sont accessibles via Tambo Road à partir de Tambo ou de Springsure.

 

Source : npsr.qld.gov.au

 

Partenaire Australia-australie.com