Wikipedia Aborigène

Ngala waangkniy kwop kwop birdiyah wirn, maaman, yoka, koorlangka, ce qui signifie « nous parlons au nom de nos ancêtres, esprits, hommes, femmes et enfants ». C’est ce que vous pouvez lire sur la page d’accueil de la Noongarpedia, première encyclopédie collaborative en langue indigène d’Australie.

Financé par le Conseil australien de la recherche, dans la droite ligne du projet original de Jimmy Wales (le fondateur de Wikipedia) qui souhaitait permettre à différentes communautés de s’exprimer dans leur langue, ce projet a pour but de promouvoir la langue Noongar et plus généralement la culture de l’Australie-Occidentale. Le Noongar est l’une des 60 langues aborigènes encore parlées de nos jours, plus particulièrement dans la région de Perth.

Dans le sud-ouest du pays il existe plus de 5000 noms de lieu en langue Noongar, aussi de nombreux habitants de cette zone connaissent-ils cette langue – parfois sans le savoir. Au sud de Perth par exemple, les noms portent quasiment tous le suffixe -up qui signifie « lieu ». Dwellingup signifie « le lieu près de l’eau ».

Certains noms sont plus complexes comme Coomalbidgup que l’on peut décomposer en « Koo-mal » (opossum), « up » (lieu), et Bid-dee ou Bid-gee (plan d’eau dans le dialecte de la tribu Mundrabilla) – soit selon un informateur local « le lieu où s’est gratté un opossum et où on a trouvé de l’eau » (l’interprétation semble assez libre).

L’équipe universitaire qui alimente actuellement le wiki espère attirer de nombreuses contributions et mettre ainsi en lumière le lien étroit qui lie les Noongar aux non-aborigènes dans ce territoire.

Page d’accueil de Noongarpedia

 

Partenaire Australia-australie.com