Lifeguards Cable Beach
Copyright ABC News: Matt Bamford

La célèbre plage de 22 kms de long proche de Broome en Australie de l’ouest vient d’être fermée à minima jusqu’à vendredi matin.
Une nageuse de 36 ans a été piquée par la petite (2 à 3 centimètres de diamètre) mais redoutable méduse Irukandji.

La jeune femme a été transportée rapidement à l’hôpital de Broome, son état de santé est stable.
Les lifeguards vont mettre à profit la fermeture de la plage pour éventuellement mettre en évidence d’autres méduses et quantifier leur nombre.

La méduse Irukandji n’est habituellement pas mortelle à deux conditions, être en bonne santé, surtout cardiaque et recevoir des soins rapidement.

Malheureusement, chaque année sur les côtes australiennes, la méduse fait des victimes même si le nombre est difficilement quantifiable.

Il est donc important d’apprendre à reconnaître les symptômes pour agir vite

Au début, la piqûre de cette méduse venimeuse n’est pas plus douloureuse qu’une piqûre de moustique, mais rapidement, dans les 30 minutes, des symptômes dont l’intensité va croître
vont apparaître, douleurs au dos, à l’abdomen, nausées, mal de tête, difficulté à respirer, la douleur va devenir insupportable.
Le traitement principal est le soulagement de cette douleur aiguë et intense , il n’existe pas de traitement spécifique pour le venin de cette méduse.

« Il n’y a rien de plus douloureux sur terre que cette piqûre » a déclaré la jeune femme à l’hôpital de Broome

En général, ces méduses sont présentes d’octobre à mai dans la nord de l’Australie côte ouest et est. Il est important de connaître ce risque pour mieux l’éviter et surtout de ne jamais se baigner en dehors de toute surveillance.

Partenaire du site

Partenaire Australia-australie.com