LIEU ICONIQUE SUR LA CÔTE DU KIMBERLEY : PRINCE REGENT NATIONAL PARK

1
2533
Prince Regent National Park - Australie

Parmi les splendeurs du Western Australia dans la région du Kimberley, se trouve un parc haut perché sur le continent, en plein milieu des terres aborigènes, une zone protégée particulièrement reculée : le Prince Regent National Park.

Un lieu intact encore préservé de l’homme

Cet endroit unique se situe entre la mer de Timor et le désert Gibson, sur le plateau de la région du Kimberley. Il faut savoir que la zone côtière dans laquelle se trouve le parc est l’une des moins explorées de la planète, l’une des rares zones sauvages ayant été laissée relativement intacte. Gorges, cascades, lacs, falaises, anciennes roches volcaniques et sédimentaires… Si vous cherchez l’outback pur ainsi qu’un environnement inchangé par l’homme, vous serez servis !

Riche d’une incroyable biodiversité, le Prince Regent National Park est composé de plus de 600 000 hectares de nature vierge. Des reliefs de grès aux plateaux herbeux, en passant par les forêts tropicales étendues, la mangrove, les marécages et les étendues de fougères, il abrite plus de 500 espèces de plantes dont de nombreuses espèces endémiques qui peuvent s’y épanouir sans être menacées.

Le parc est également un refuge, un véritable sanctuaire pour quantité d’animaux comme par exemple le monjon, un petit wallaby de roche, ou le bandicoot doré, un autre marsupial. Il abrite plus de la moitié des espèces de mammifères et d’oiseaux que l’on peut trouver dans toute la région des Kimberleys.

Le bassin de la rivière est d’ailleurs reconnu comme Réserve de biosphère par l’UNESCO depuis 1978.

Histoire et culture

Les propriétaires traditionnels de ces terres sont les Worora. Cependant, le groupe aborigène Uunguu revendique une partie du parc et des arrangements de gestion conjointe ont été développés entre les deux peuples.

En 1820, le lieutenant Phillip Parker King et son équipage échouent le HMC Mermaid à Careening Bay. Pendant une dizaine de jours, ils restent sur place afin de réparer la fuite dans le bateau. Ils laisseront une trace de leur passage en gravant le nom du navire et la date sur le tronc d’un énorme baobab. Aujourd’hui, l’arbre en question mesure 12m de large et sa gravure est toujours visible. Il fait d’ailleurs office de véritable attraction touristique et est listé comme « Héritage national ».

Partenaire du site

Prince Regent National Park - Australie

Le Prince Regent National Park permet d’admirer l’art rupestre antique, notamment à l’entrée de nombreuses grottes, des œuvres racontant des histoires millénaires.

De merveilles en merveilles

Dans le Prince Regent National Park, plusieurs points d’attrait se succèdent au fil de la promenade, parmi lesquels des lignes de falaises de grès tombant directement dans la mer. Les paysages sont à couper le souffle, chaque voyageur reste bouche bée devant leur beauté brute et sauvage. À observer de l’eau ou du ciel, voici les principales stars du Prince Regent National Park.

Prince Regent River

Cette longue rivière droite sur presque toute sa longueur, prend sa source dans la localité de Caroline Range et s’écoule en direction du nord-ouest. Elle traverse le Prince Regent National Park puis se jette ensuite dans le bassin de Saint George et Hanover Bay, jusqu’à atteindre l’océan Indien. Pas moins de 18 espèces de poissons d’eau douce évoluent dans ses eaux.

La rivière offre de somptueux panoramas, notamment Pitta Gorge, où les flots courent tout en bas des hautes falaises de grès verticales. C’est un endroit relativement prisé par les voyageurs qui effectuent des croisières dans le Kimberley. D’autres préfèrent la survoler et avoir une vue d’ensemble. Le bateau permet cependant d’admirer chaque détail du parcours et de voir plus de choses.

Kings Cascades

Située sur la Prince Regent River, cette cascade est des arrêts phares pour les visiteurs en bateau. Des croisières de plusieurs jours s’y rendent depuis Broome, Darwin, Cairns et Wyndham. C’est un lieu paisible où le grondement de l’eau se mêle aux chants des oiseaux et insectes.

Prince Regent National Park - Australie

L’embarcation s’arrête face aux chutes pour prendre le temps d’admirer et d’apprécier. Face au navire, l’eau s’écoule sur les anciennes formations rocheuses en terrasses, faisant penser à d’étranges marches en pierres et en mousse, submergées par les flots. Le spectacle est superbe et donne envie de plonger pour se rafraîchir sous les cascades ! À éviter si vous ne voulez pas vous retrouver face aux crocodiles… Certains bateaux s’approchent assez de la chute pour profiter de l’eau sans avoir à se baigner.

Il est aussi possible de se promener dans les environs, de marcher autour de la cascade pour changer de point de vue mais également pour admirer les paysages alentours.

Mount Trafalgar

C’est un mont imposant surplombant la forêt et les plaines, une immense plateforme de pierre offrant une vue imprenable sur les eaux turquoise de la mer de Timor. Ce plateau d’environ 381m fut nommé d’après la fameuse bataille navale de 1805 remportée par l’amiral Nelson.

Prince Regent National Park - Australie

Il n’y a pas de route menant au Mont Trafalgar et il faut obtenir un permis avant de pouvoir entrer dans la zone qui l’entoure. On peut s’y rendre uniquement en bateau ou en hélicoptère. Certains tours proposent même aux touristes de les déposer tout en haut pour qu’ils puissent admirer le coucher de soleil. Une chance qui ne sera pas accessible à tous les budgets !

Les activités

Vous l’aurez compris, le Prince Regent National Park offre un large éventail d’activités aux amoureux de nature et aux aventuriers en quête de territoires sauvages : observation des animaux, observation des oiseaux, croisière, pêche (en pleine mer et en rivière), randonnée, trekking et vols scéniques.

Prince Regent National Park - Australie

Comment y accéder

Comme précisé pour le Mont Trafalgar, il n’y a pas d’accès routier au parc, celui-ci n’est accessible que par bateau ou par hélicoptère. L’accès par la mer peut parfois être difficile en raison des puissantes marées et tourbillons dans la zone.

Quelques tours opérateurs proposent des croisières de plusieurs jours entre Broome, Wyndham, Darwin et Cairns. La plupart des visiteurs du parc passent donc par le biais de ces expéditions. Durant le trajet, certains auront même la chance de passer par l’archipel de Buccaneer et d’admirer les fameuses Horizontal Falls.
Des tours en hélicoptère sont également proposés au départ de Kununurra et de Broome.

Prince Regent National Park - Australie

Permis obligatoire

Un permis du Ministère de l’Environnement et de la Conservation est requis pour entrer dans la réserve. Pour l’obtenir, rendez-vous sur le site du gouvernement.
En bas de la page, vous trouverez le document « Remote recreational activities in the Kimberley form ».

Vous pouvez également obtenir ce formulaire en contactant les bureaux de Broome ou de Kununurra. Il est indispensable si vous réservez un hélicoptère pour vous emmener dans le parc et vous y promener.

Si vous ne savez pas comment faire, soyez rassurés, les compagnies d’hélicoptères du Kimberley sont parfaitement au courant du processus et vous redirigeront vers les bons contacts afin d’obtenir votre permis.

Toutefois, si vous réservez une excursion en bateau ou une visite guidée, vous n’aurez pas besoin d’effectuer les démarches pour le permis car le tour-opérateur devrait déjà avoir la License lui permettant de visiter des zones précises dans le parc pendant deux jours.

Bon a savoir

Sachez que cette région est le pays des crocodiles. On y retrouve les deux espèces du pays, à savoir les « freshwater » (crocodiles d’eau douce) et les « salties » (crocodiles d’eau salée) qui sont particulièrement dangereux.

Il vous faudra donc faire preuve d’une extrême prudence, suivre toutes les consignes données et oublier les baignades improvisées si la zone est habitée par ces charmants lézards.Mais les crocodiles ne sont pas les seules bestioles à craindre.

Dans un format résolument plus petit, les moustiques sont ici particulièrement voraces et peuvent transmettre de graves maladies. Pensez donc à mettre du répulsif, à porter des vêtements longs et amples, notamment après le coucher du soleil ainsi qu’à l’aube.
Le Prince Regent National park se trouve dans la zone de précipitations tropicales. La meilleure période pour le visiter se situe entre les mois d’avril et octobre, durant le « dry » (saison sèche), en sachant que la chaleur sera plus supportable aux alentours de juin et juillet.

Sources : Department of Parks and Wildlife , Yann Arthus-Bertrand

Partenaire Australia-australie.com