LES TRANSPORTS EN AUSTRALIE

7
376
Transports en Australie : train

Après le logement et la nourriture, le transport est sans aucun doute l’un des points les plus importants dans la vie quotidienne du voyageur. Et si beaucoup choisissent d’acheter leur propre véhicule, d’autres préfèrent rester libres de cette responsabilité (potentielle source d’ennuis mécaniques et donc de fortes dépenses imprévues) et confier leurs vagabondages aux avions, trains, cars et ferries qui composent les transports en commun en Australie.

Les compagnies aériennes à bas budget (Low Cost)

Pour se rendre d’une destination à une autre de manière directe, rapide et peu coûteuse, rien de tel que sauter dans un avion. De nombreuses compagnies remplissent ce rôle de taxi des airs en Australie, mais celles qui sont les plus intéressantes dans une optique budget sont bien sûr les compagnies dites « low cost » : JetStar, Virgin Blue , et Tiger Airways. Elles desservent toutes les capitales d’états, ainsi que d’autres grands centres touristiques tels que Cairns ou la Gold Coast.

Transports en Australie : Jetstar

Mieux encore : si vous avez envie de profiter de votre année en Australie pour visiter les pays environnants, les « low cost » proposent aussi des vols vers la Nouvelle-Zélande,l’Asie du Sud-Est ou encore le Japon !

Pour obtenir les meilleurs tarifs, il vous faudra réserver à l’avance et choisir de préférence de voler en milieu de semaine plutôt que le week-end. Pensez également à régulièrement consulter les sites web de ces compagnies, qui offrent perpétuellement de nouvelles promotions spéciales à saisir. Et si vous ne partez quelque part que pour quelques jours, pensez que voler sans bagage en soute vous permet d’accéder à des tarifs imbattables ! En cabine, vous aurez toujours droit à un sac de 7 kg, qui peut suffire pour une courte escapade.

Transports en Australie : Virgin

Pour vous aider à faire votre choix, n’hésitez pas à consulter le site Iwantthatflight.com qui est un excellent comparateur de prix sur les lignes domestiques australiennes.

Le réseau ferroviaire australien

Si l’avion est le moyen le plus rapide et le moins cher d’aller d’un grand centre à l’autre, le train s’impose en revanche comme une excellente solution pour tous ceux qui désirent prendre le temps de profiter du paysage, de visiter des villes balnéaires et de campagne.

L’Australie étant une fédération d’états, il n’existe aucune compagnie nationale : pas de SNCF ici, mais au contraire une multitude de réseaux gérés par autant d’opérateurs ! D’entre tous, c’est sans doute le réseau de CountryLink, dans la moitié est du pays, qui est le plus utile aux voyageurs. Ce réseau s’étend de Melbourne à Brisbane, en passant par Canberra et Sydney, et vers l’ouest jusqu’à Broken Hill. Mais son véritable attrait se situe non pas au niveau des simples trajets, mais plutôt de leur système de pass voyageurs au rapport qualité/prix imbattable :

Transports en Australie : Train

Le Discovery Pass est le pass le plus flexible, puisqu’il vous permet de sillonner la totalité du réseau CountryLink dans les deux sens, autant que vous voulez, comme vous voulez. Il est valide pour des périodes de 14 jours ($232) à 6 mois ($420).

Le Queensland Coastal Pass est valide pour 1 mois (209$) ou 2 mois mois (289$). Ses prix sont moins élevés mais il permet uniquement de circuler entre Brisbane et Cairns.
Ces pass en poche, vous devrez continuer à réserver vos billets chaque fois que vous voulez monter dans un train. Simplement, au lieu de devoir débourser votre argent, il vous suffira de présenter votre pass pour être mis sur la liste des passagers !

En dehors de CountryLink, il existe également deux lignes légendaires qui permettent de traverser le continent de long en large : le Ghan, qui va d’Adelaide à Darwin, et l’Indian Pacific, qui se rend de Sydney à Perth. Ces trajets sont entourés d’une aura de mythe et de glamour qui a un prix : comptez minimum $700 le billet pour aller d’un bout à l’autre de l’une de ces lignes. A moins, bien sûr… d’acheter un pass !

Le train mythique the Ghan
Le train mythique the Ghan

Le Rail Explorer Pass couvre le Ghan, l’Overland et l’Indian Pacific,et vous permet de voyager sur leurs réseaux à volonté pendant 2 ou 3 mois. Pour acquérir ce pass, il vous faudra toutefois prouver que vous êtes un touriste : on vous demandera votre passeport ainsi que votre billet d’avion retour qui prouve que vous allez bien quitter l’Australie. Si vous remplissez ces deux conditions, vous pourrez acquérir le pass pour $495 (catégorie Red Service).

Les Bus , les économies se conjuguent avec Pass

Pour compléter ce réseau ferroviaire immense mais toujours pas extensif, il est possible de voyager en car. Là, il faut faire deux distinctions : les cars des compagnies de transports en commun australiennes qui sont empruntés par les autochtones et vendent leurs billets à l’unité ; et les cars de backpackers qui se basent avant tout sur un système de pass, dont l’ambiance et les arrêts sont plus spécialement pensés pour les voyageurs.

Transports en Australie : Bus

Ces pass, vendus par trajet ou au kilométrage, se déclinent en dizaines de variations et incluent parfois quelques nuits d’hébergement, repas et activités. L’offre étant plus qu’exhaustive, il est impossible de lister tous les pass et « packs » ici : pour prendre connaissance de toutes ces possibilités et bien comprendre ce que contiennent les offres, il vous faudra explorer les sites web des compagnies et ne pas hésiter à vous rendre à leurs bureaux pour leur poser des questions. À titre d’exemple, les pass les plus extensifs de chaque opérateur :

Chez Greyhound, différents pass sont proposés selon le trajet que vous souhaitez faire (de ville à ville) ou selon le nombre de kilomètres.

Chez OzExperience, différents pass permettent de rallier Cairns, Brisbane, Sydney, Melbourne, Adelaide, Alice Springs et Darwin.

Une troisième compagnie, Firefly, propose également des trajets en car entre Melbourne, Adelaide et Sydney, mais n’offre pas de système de pass.

Tout comme les trains, les cars ne sont pas bien rapides, mais vous permettront d’effectuer des arrêts dans de nombreuses localités qui ne sont autrement pas desservies. OzExperience et Greyhound étant des opérateurs totalement dédiés à la clientèle backpacker, ils offrent également l’avantage de se retrouver entre jeunes, et permettent de facilement organiser des activités populaires (cours de surf, chute libre, croisière, randonnée…) par le biais de leurs partenaires. Ces activités sont soit à réserver et à payer en supplément, soit inclues dans certains de leurs packages.

Les ferries, cap vers les îles !

Pour terminer cette présentation des transports en commun australiens, n’oublions pas les ferries ! Certes, ces derniers sont moins nombreux et se prennent bien moins souvent que les autres, mais ils n’en sont pas moins quasi-essentiels à visiter deux îles renommées pour leur beauté : la Tasmanie et Kangaroo Island.  Bien qu’il soit possible de se rendre sur ces îles par avion (JetStar dessert la Tasmanie, tandis que Rex s’occupe de KI), les ferries constituent le seul moyen d’emmener un véhicule avec soi – un point essentiel pour tous ceux qui ont choisi d’investir dans un van ou une voiture.

Transports en Australie : Ferry

Le ferry pour la Tasmanie, Spirit of Tasmania, part de Melbourne et arrive à Devonport. Le trajet dure de 9H à 11H. Votre véhicule sera embarqué pour $87, tandis que le prix de votre billet personnel variera selon les saisons, le jour de la semaine et la disponibilité – comptez entre $96 et $187 pour une simple place assise.

Transports en Australie

Le ferry pour Kangaroo Island, Sealink,part de Cape Jervis, au sud d’Adelaide, et arrive à Penneshaw. La traversée prend seulement 45 minutes, et vous coûtera $97 pour votre véhicule et $36,75 par personne. Vous pouvez économiser quelques maigres dollars en réservant votre passage sur internet.

Par la terre, l’air ou la mer, bonne route à tous !

7 Commentaires

  1. Hello, ça peut paraître peu commun comme question, mais je pense rouler beaucoup à vélo là-bas, et je voulais savoir si il y avait des endroits où on pouvait en louer ? Il n’y pas l’air d’y avoir beaucoup de cyclistes et faut dire que sur pas mal de kilomètres faut être courageux sous ce soleil… Petite question aussi, les ferrys, trains et avions (mais bon, j’y crois pas trop) acceptent-ils les vélos au sein de leur transport ? (Ma question se porte surtout sur le train…)
    Merci d’avance ! :pardon: