LES QUARTIERS DE SYDNEY : LE CENTRAL BUSINESS DISTRICT

0
78
Baie de Sydney
La baie de Sydney : l'opéra, le pont et la City

Si vous ne connaissez pas Sydney, l’un des premiers quartiers à découvrir est forcément le Central Business District, autrement dit le centre-ville de la capitale du New South Wales. Ce centre d’affaires, surnommé le CBD ou la City par les habitants de Sydney, est principalement occupé par des tours de bureaux, des centres commerciaux, mais aussi par un certain nombre d’espaces culturels, dont le renommé Opéra de Sydney.

Un peu de géographie

Le Central Business District de Sydney s’étend de Circular Quay au nord jusqu’à la gare de Central Station au sud et de Darling Harbour à l’ouest jusqu’au parc The Domain, à l’est. La population du centre de Sydney représente seulement 15 000 habitants environ. Le CBD est densément construit, mais laisse davantage place au business qu’aux immeubles d’habitation. Avec des gratte-ciels et des centres commerciaux un peu partout, la ville est heureusement aérée par trois parcs majeurs : Hyde Parc, The Domain et le Royal Botanic Garden.

George Street est un des axes de circulation les plus importants du CBD ; on y trouve notamment le Sydney Town Hall, l’Hôtel de Ville. De son côté, Pitt Street est la principale rue commerçante avec une portion entièrement piétonne, Pitt Street Mall. Il y a également Macquarie Street, le quartier historique, où se côtoient la Cour Suprême du New South Wales, la Parliament House et la State Library of New South Wales.

Dans la City, les gratte-ciels sont majoritairement partie occupés par les plus grandes entreprises australiennes et mondiales, telles que les banques (Westpac, Commonwealth Bank of Australia, Citibank, Macquarie Bank, HSBC, ABN Amro, Deutsche Bank) et les assurances (AMP Limited, Insurance Australia Group, Allianz, AXA, Marsh, AON).

Les shopping malls du Central Business District

Dans le centre-ville de Sydney, plusieurs centres commerciaux d’envergure sont situés à quelques mètres les uns des autres, principalement autour de la rue piétonne de Pitt Street Mall. Ainsi, entre King Street et Market Street, on peut entrer dans la jolie galerie de The Strand Arcade, le Mid City Shopping Centre ou encore l’immense Westfield Shopping Centre, situé au pied de la Sydney Tower. Tous ces centres commerciaux s’étendent sur plusieurs étages et se rejoignent entre eux par des accès souterrains si nombreux que l’on se perd très facilement. Un vrai gruyère !

Sydney Tower

Sydney Tower est la tour la plus haute et la plus emblématique de la ville de Sydney. Elle culmine à 309 mètres et se trouve être la deuxième tour d’observation de l’hémisphère sud après Auckland Sky Tower. Sydney Tower est située sur Market Street, entre Pitt Street Mall et Castlereagh Street. Le nom de Sydney Tower est d’usage commun mais la tour est aussi connue sous les noms de Sydney Tower Eye, AMP Tower ou Westfield Centrepoint Tower. Accessible au public, elle est l’une des attractions principales de la ville.

La baie de Sydney

Darling Harbour est le port de plaisance adjacent au centre-ville. Il s’agit d’un quartier moderne et piéton, avec parc, restaurants, food courts et shopping malls. Darling Harbour s’étend des deux côtés de la baie et se situe non loin du quartier de Chinatown.

Autre secteur autrement plus important dans la City : Circular Quay. Très fréquenté des touristes et des Sydneysiders, avec ses rues piétonnes et ses restaurants, il s’agit aussi d’un hub important de transports en commun (train, bus, ferry). Tous les ferries à destination des différentes villes de la baie partent de Circular Quay et les immenses bateaux de croisière y stationnent également.

Au bout de Circular Quay, figure bien sûr les deux grandes icônes de la ville : Le Sydney Harbour Bridge et le Sydney Opera House. Chaque année, le plus beau feu d’artifice du monde est tiré depuis le pont et attire des millions de spectateurs.

L’Opera House, icône australienne.

Sa forme de coquillage a conquis le monde entier. Le Sydney Opera House est un opéra construit tout au long des années 1960 et dessiné par l’architecte danois Jorn Utzon. Il ouvre ses portes en 1973 après 16 ans de gestation. L’Opéra de Sydney est connu grâce à son envergure et sa forme particulière mais aussi grâce à la situation géographique dont il bénéficie, entre la ville, la baie et le pont.

Opera House
Sydney Opera House

L’opéra abrite plusieurs salles et accueille environ 1500 spectacles par an et 1,2 million de spectateurs. Quatre compagnies y ont élu résidence : Opera Australia, The Australian Ballet, la Sydney Theatre Company and le Sydney Symphony Orchestra. Quels que soient vos goûts, un spectacle à l’Opéra de Sydney vaut le détour et le prix, rien que pour le cadre !

Pour découvrir l’endroit sans assister à un spectacle, des visites guidées sont organisées quotidiennement, permettant de parcourir et de mieux comprendre cette structure fascinante. L’opéra de Sydney a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial par l’Unesco en 2007.

Les autres attractions culturelles

Parmi les attractions de Sydney, figurent le zoo (Wild Life Sydney Zoo), et l’aquarium (Sea Life), tout deux situés à Darling Harbour et qui permettent à ceux qui n’auront pas l’occasion de faire un tour dans le bush pour découvrir les nombreuses espèces locales.

Côté culturel, Sydney accueille fièrement l’Australian Museum, le plus vieux musée d’Australie, spécialisé dans l’histoire naturelle et l’anthropologie. Vous pouvez aussi découvrir l’Art Gallery of New South Wales, situé dans le jardin botanique. L’entrée est gratuite et ce musée diffuse des collections d’art australien, depuis la colonisation jusqu’à des œuvres plus contemporaines mais aussi de l’art européen et asiatique.

Non loin, il y a la State Library of New South Wales, la bibliothèque d’état, qui est elle aussi la plus ancienne bibliothèque d’Australie. Elle est située à l’angle de Macquarie Street et de Shakespeare Place, dans le quartier historique.

St Mary Cathedral
St Mary’s Cathedral et Hyde Park

Aux abords de la city, vous pouvez également faire un tour au Museum of Contemporary Art Australia dans le fascinant quartier de The Rocks. Un quartier tout à fait étonnant et bohème installé en face de l’opéra, de l’autre côté de Circular Quay.

Les parcs, le Sydney vert

Les Royal Botanic Gardens de Sydney figurent parmi les trois parcs majeurs du CBD. Ouvert en 1816, les jardins botaniques sont ouverts tous les jours et leur entrée est libre. On peut notamment y apercevoir un grand nombre d’espèces de fougères.

À leurs côtés se trouve le parc The Domain, qui compte pas moins de 34 hectares. Il s’étend tout à l’est du CBD et à l’ouest du quartier de Woolloomooloo. The Domain abrite souvent des concerts en plein air et des évènements en tout genre. On peut y observer de magnifiques points de vue sur le Sydney Harbour Bridge et l’Opera House, de jour comme de nuit.

Enfin, non loin de ces deux parcs a été érigé Hyde Park, un parc rectangulaire de 16 hectares bordé par Elizabeth Street et Liverpool Street. Ce parc longe la Cour Suprême de la Nouvelle Galles du Sud, la St Mary’s Cathedral et James Church.

Où dormir dans le CDB

À Sydney, les hôtels de luxe ont principalement été construits au bord de l’eau, afin de faire bénéficier à leurs occupants des vues sensationnelles qu’offre la ville de Sydney. Pour les meilleures vues, le Four Seasons Hotel à Circular Quay ou le Park Hyatt à The Rocks se placent en tête.

Pour des budgets plus raisonnables, comptez plutôt sur Medina Serviced Apartments Martin Place ou Castlereagh Boutique Hotel.

Quant aux auberges de jeunesse, il y a l’embarras du choix à Sydney, en particulier aux abords de la gare de Central Station. Par exemple, les réputés Sydney Central YHA ou Wake Up! Central.

Où manger et sortir

Installé dans les arcades de The Strand, sur George Street, Pendolino est résolument l’un des restaurants les plus courus de la ville. Ce restaurant italien est réservé aux gros budgets. Dans la série chic, mais cette fois-ci avec un menu australien, rendez-vous au bien nommé Café Sydney, sur Alfred Street.

Dans un tout autre style, ne quittez pas Sydney sans faire un tour au célèbre Harry’s Café de Wheels, une légende locale, où vous pourrez déguster les meilleures pies (tourtes) de la ville.

Pour les petits restaurants bon marché, direction Chinatown bien sûr, où toute l’Asie semble représentée : Home Thaï Restaurant (cuisine thaïlandaise), Wagaya (restaurant japonais), Mamak (spécialités malaysiennes). La communauté asiatique à Sydney est très importante. Parmi les résidents d’origine étrangère, les Chinois figurent à la deuxième place derrière les Britanniques et devant les Indiens, tandis que le Vietnam, les Philippines, la Corée du Sud, Hong Kong ou encore l’Indonésie figurent respectivement à la 5ème, 6ème, 8ème, 10ème et 15ème place de ce classement. L’Asie est plutôt bien implantée à Sydney.

Circular quay
Circular Quay et la City

Côtés bars, plusieurs adresses iconiques, dont l’Ivy Bar, avec sa piscine et ses cocktails, le Lobo Plantation, un bar souterrain spécialisé dans le rhum, The Baxter Inn, le meilleur pub du CBD ou encore le Cargo Lounge, un bar et club de Darling Harbour.

Si vous voulez sortir le grand jeu (après tout vous êtes à Sydney !), l’Opera Bar à Circular Quay et le 360 Bar & Dining installé tout en haut de la Sydney Tower offrent les meilleures vues de la ville. Enjoy !


Plus d’informations

À voir :

Hébergement :

Restauration :

Bars :

 

Photos de Pierre Checa