LES QUARTIERS DE SYDNEY : BONDI BEACH

0
3141
Bondi Beach

Si la plus grande ville d’Australie est agréable à vivre, c’est grâce à sa baie d’une part, mais aussi à ses très belles plages. La plus renommée d’entre toutes, Bondi Beach, partage son nom avec les quartiers de Bondi, North Bondi et Bondi Junction. Bondi Beach attire aussi bien les habitants de Sydney, les surfeurs que les touristes. Elle est l’une sinon la plage la plus connue d’Australie, théâtre de nombreuses émissions de télévision et événements en tous genres. Depuis 2008, la fameuse plage fait aussi partie de la Liste du patrimoine national australien. Bondi Beach, en quelques mots, c’est le terrain de jeu du Pacifique.

Un peu d’histoire et de géographie !

Bondi Beach, qui fait partie de la zone d’administration de Waverley (tout comme Bronte, Rose Bay ou Tamarama) est un quartier qui se situe à seulement 7 km du centre-ville de Sydney, dit Central Business District.

Bondi est un mot aborigène signifiant « le bruit de l’eau se brisant sur les rochers ». Les Aborigènes de Bondi se nommaient les « Eora » (le peuple). Bien plus tard, tout au long du XXème siècle, Bondi Beach devient un quartier ouvrier, avec beaucoup d’immigrants venus de Nouvelle-Zélande. Après la Seconde Guerre Mondiale, de nombreux juifs fuyant l’Europe s’y sont installés. Cette migration a continué jusqu’au XXIème siècle. On peut maintenant voir plusieurs synagogues dans le quartier.

En a résulté un quartier très multiculturel. 47% des habitants sont nés en Australie. Les autres pays d’origine sont principalement l’Angleterre, la Nouvelle-Zélande, l’Irlande, L’Afrique du Sud et les États-Unis. Un nombre important d’habitants ne se dit pas religieux (31 %), les autres sont catholiques (22 %), Anglicans (11 %) ou Juifs (8 %).

Bondi Beach est aujourd’hui habité par la classe moyenne supérieure, comme les quartiers voisins de Rose Bay ou Bellevue Hill, et demeure l’un des quartiers de Sydney les plus densément peuplés, avec plus de 10 000 habitants au km2 d’après le recensement de 2011.

vue-sur-sydney-depuis-la-baie-a-proximite-de-bondi
Vue sur Sydney depuis la baie à proximité de Bondi

Bondi Beach et ses environs

Bondi Beach s’étend sur un kilomètre environ. Elle est surveillée par des dizaines de sauveteurs qui sont d’ailleurs les héros du programme TV « Bondi Rescue », montrant le quotidien parfois tragique de la plage la plus fréquentée d’Australie. En février 1938, 5 personnes ont péri et plus de 250 personnes ont été sauvées d’une série de grosses vagues par les « lifesavers ». Cet événement évoqué par le nom de “Black Sunday” (dimanche noir) a contribué à rendre les sauveteurs de Bondi célèbres dans tout le pays. Chaque année, les sauveteurs secourent environ 2 500 personnes rien que sur la plage de Bondi !

La baignade au nord de la plage est réputée comme étant plus sécurisée qu’au sud. Cette partie-ci est plutôt réservée aux surfeurs. La plage bénéficie d’un filet anti requin sous-marin pendant l’été. Si aucun nageur n’a été tué par un requin à Bondi depuis 1937, les requins sont toutefois régulièrement aperçus aux abords de la plage. Pendant les mois de migration, on peut aussi y apercevoir des baleines et des dauphins.

Partenaire du site

Si vous souhaitez admirer les plages voisines ou avoir plus de chances de repérer les cétacés au large, il faut emprunter le « Bondi to Coogee Coastal Walk ». Ce chemin de randonnée de 6 km commence juste au dessus des Bondi Baths (un bassin de 50 mètres) et prend entre 1h et 2h selon le rythme de marche. Tout le long, on peut admirer les plages, les piscines dans la roche, les parcs et la vue sur cette jolie côte du Pacifique.

Une promenade en retrait de la plage de Bondi Beach permet aussi aux joggeurs et aux marcheurs de profiter de la baie. De ce poste d’observation, on remarque que Bondi réunissent tout le monde, des backpackers aux millionnaires en passant par les sportifs et les adeptes de bronzette en famille.

Bondi Beach coté nord
Bondi Beach coté nord

A faire

Les voitures profitent également de Bondi Beach grâce à Campbell Parade. Cette rue longeant la plage accueille des magasins de mode ou spécialisés dans le surf, mais aussi des magasins de souvenirs, des bars et des cafés. À côté, Hall Street accueille plutôt les boutiques de créateurs tandis que Curlewis Street est « the place to be » pour les galeries d’art du coin. À même la plage, Bondi Pavillon, un centre culturel et communautaire, fait office de théâtre, galerie ou centre de conférences.

Si vous avez du temps à passer à Bondi Beach, les activités ne manquent pas. Outre nager dans la mer ou les piscines la bordant, vous pouvez prendre des cours de surf auprès de l’une des nombreuses écoles de surf de Bondi, vous initier au golf sur le parcours 9 trous de Bondi, ou encore en savoir plus sur les fonds sous-marins grâce au Marine Discovery Centre, ses bébés requins et son mini-cinéma. Si vous aimez la culture, venez admirer les oeuvres d’art de la galerie d’art aborigène Coo-ee ou de Bondi Art Lounge.

Côté événements, Bondi Beach n’est pas en reste. Chaque année au mois d’aout, Bondi Beach est la ligne d’arrivée de la célèbre course City to surf, qui s’étend sur 14 km depuis le CBD. En novembre, les amateurs d’art se feront une joie de découvrir Sculpture by the sea, un festival faisant la part belle à la sculpture en plein air. Enfin, le concours de Miss Bondi Beach s’y déroule chaque année.

Les surfeurs de Bondi Beach
Les surfeurs de Bondi Beach

Où sortir

Côté cafés et restaurants, il y a l’embarras du choix aux abords de la plage de Bondi, à commencer par le glacier renommé Gelato Messina, dont les files d’attente font pâlir d’envie les autres commerces. Pour un repas complet, rendez-vous au Trio Café ou chez Bondi Hardware, qui figurent parmi les meilleures adresses du quartier. La plupart des restaurants et cafés du quartier sont plutôt abordables, tout comme les bars.

Côté bars justement, rendez-vous au Bucket List en bord de mer, chez The Anchor ou encore au Beach Road Hotel, qui organise de nombreux concerts tout au long de l’année. Le week-end en été, les bars de Bondi et la plage sont noires de monde !

Où dormir

Pour un hôtel chic et une belle vue sur la plage, rendez-vous au Bondi 38 Serviced Apartments. Autre lieu plutôt luxueux mais plus abordable, les appartements de Adina Apartment Hotel Bondi Beach.
Pour les backpackers, rendez-vous dans un autre monde, avec Surfside Bondi Beach, Bondi Backpackers ou encore Bondi Beachhouse YHA, tous très bien situés. Si beaucoup de backpackers choisissent le quartier de Kings Cross pour poser les valises, d’autres préfèrent la proximité de la plage pour profiter du soleil de Sydney… Et ils n’ont pas tord, même si les auberges de Bondi ne sont pas les meilleures de la ville !

Les transports en commun pour se rendre à Bondi Beach

Bondi Beach a beau être l’un des endroits les plus visités de Sydney, il n’en est pas moins difficile d’accès. En voiture, nous ne sommes pas loin du centre-ville bien sûr, mais encore faut-il pouvoir se garer.

En train, on ne peut que se rendre jusqu’à Bondi Junction, il faut ensuite prendre un bus pour arriver à la plage. Car Bondi Junction, le quartier commerçant de Bondi, est à 3 km de la plage, tout de même. Voilà en tous cas une option qui vous prendra plus de 30 minutes en tout. À la gare de Central Station, il faut prendre un train vers les Eastern Suburbs et la ligne Illawarra. Arrivés à Bondi Junction, il faut attraper les bus 333 ou 380. Ils peuvent aussi être pris directement en centre-ville, à Circular Quay.

Si vous n’avez pas de voiture, ou que le trajet en bus vous semble interminable, sachez qu’un taxi vous coûtera environ 30 dollars depuis la ville et 40 dollars depuis l’aéroport.

Ensuite, il n’y a plus qu’à se poser les doigts de pied en éventail sur le sable, attraper une planche de surf et vivre la vie à l’australienne !


PLUS D’INFORMATIONS
Bondi sur Sydney.com

À faire :

Où manger :

Où sortir :

Transports :

Photos de Pierre Checa

Partenaire Australia-australie.com