LES MYTHIQUES TRAINS AUSTRALIENS

0
413

Et si au lieu de parcourir l’Australie par la route, vous empruntiez le train ? Le Ghan, l’Indian Pacific ou The Spirit of Outback sont des lignes de chemin de fer mythiques en Australie. Elles parcourent des milliers de kilomètres, parfois au milieu de nulle part, et ont été conçues non sans mal au cours des XIX et XXème siècles. Pour le Ghan, par exemple, il aura fallu 126 ans afin que le parcours complet, d’Adélaïde jusqu’à Darwin, voit le jour… Mais l’effort en valait sûrement la peine, ces lignes permettant aujourd’hui à des milliers de voyageurs et aux mythiques trains australiens de plonger au cœur de l’Australie profonde en voyant défiler les paysages. Alors pour tout savoir sur ces trains, leur histoire et comment les emprunter, suivez le guide !

La « tyrannie de la distance » en Australie

Dans un livre paru en 1966, l’historien Geoffrey Blainey décrit la distance et l’isolation comme des éléments centraux de l’histoire de l’Australie et de la formation de son identité culturelle. Pour lui, la « tyrannie de la distance » est au cœur même de la construction de la nation. En Australie, l’éloignement géographique (entre les principales villes et avec les partenaires commerciaux du monde entier) est un facteur important qui augmente le coût des échanges. Ainsi, dès le XIXème siècle, les colons devaient agir et entreprendre une politique économique adaptée à la situation australienne. Si les chemins de fer ne sont pas aussi développés que les routes, ils ont en tout cas été entrepris très tôt. Aujourd’hui, on compte plus de 41 000 km de rails sur l’île-continent.

La première fois qu’un train foule les terres australiennes, c’est à Newcastle (New South Wales) en 1931. Cette ligne était opérée par une entreprise privée, l’Australian Agricultural Company, pour les besoins d’une mine de charbon. À l’époque, les lignes de chemins de fer sont construites par des entreprises privées.

Wee Georgie Wood Steam Railway, Tasmanie
Wee Georgie Wood Steam Railway, Tasmanie

Les trois vraies premières lignes de chemin de fer sont apparues dans le Victoria, le New South Wales et le South Australia, respectivement en 1854, 1855 et 1856. Le gouvernement reprendra vite les choses en main, devant la faillite de ces entreprises privées et afin de promouvoir le développement économique du pays. Mais depuis, une vague de privatisation dans les années 1990, la plupart des lignes de chemins de fer australiennes est de nouveau opérée par des sociétés privées.

Les deux lignes de chemin de fer des deux trains mythiques australiens sont aujourd’hui gérée par la compagnie privée Great Southern Rail.
L’Indian Pacific et le Ghan s’étendent respectivement sur 4 352 km et 2 979 km, une distance impressionnante même si l’on connaît les dimensions folles de ce pays.

L’Indian Pacific : la traversée d’ouest en est

La ligne de l’Indian Pacific parcourt aujourd’hui 4 352 km de Perth à Sydney et traverse trois états : le Western Australia, le South Australia et le New South Wales. Si la ligne a fait ses balbutiements au début du XXème, elle n’a pas vu le jour avant 1970.

À la fin du XIXème siècle, comme les colonies de l’Australie se dirigent vers la fédération, la colonie de l’Australie Occidentale a été appâtée par la promesse d’un chemin de fer transcontinental reliant cette région de l’ouest isolé avec le reste des colonies orientales si bien sûr elle se joignait à cette nation en devenir. La construction de l’Indian Pacific, reliant les villes de Perth et de Sydney, a donc débuté en 1917 afin d’accélérer l’intégration du Western Australia.

L'Indian Pacific
L’Indian Pacific
Partenaire du site

Le premier train direct à effectuer le trajet complet a été mis en service le 23 février 1970. Au début, l’Indian Pacific ne passe pas par la ville d’Adélaïde et nécessite 75 heures pour relier Sydney à Perth. Ce n’est qu’en 1983 qu’un tronçon rejoignant la Capitale du South Australia est achevé, ajoutant 390 km à ce long voyage. Malgré une distance plus importante et grâce à l’amélioration de l’infrastructure, le trajet se fait désormais en 65 heures. Il faut en effet 3 jours et 3 nuits pour venir à bout de ce voyage, faisant escale à Broken Hill, Adélaïde et Kalgoorlie. Un voyage épique qui part de Perth et la côte de l’Océan Indien, passe par les mines d’or de Kalgoorlie, le désert de Nullarbor Plain, Adélaïde, l’outback aride, l’arrière pays agricole, les Blue Mountains, et enfin Sydney et l’Océan Pacifique. Le caractère emblématique de ce trajet a inspiré le nom d’Indian Pacific et le choix de son symbole, l’aigle d’Australie, ici appelé le « wedge-tailed eagle », qui s’avère le plus grand aigle australien. Ses ailes de 2 mètres d’envergure représentent ce long parcours à travers l’île-continent, d’un Océan à un autre.

Mais bien sûr, profiter de ce voyage a un coût. Il existe trois classes à bord de l’Indian Pacific : le Platinum Service, le Gold Service (Sleeper cabin ou Superior cabin) et le Red Service.

Les voyageurs en Platinum et en Gold ont un service tout inclus, y compris repas, boissons et excursions hors du train… Les Platinum paient 4 359 dollars l’aller de Sydney à Perth (ou vice-versa). Les Gold Twin déboursent 2 819 dollars ou 2 249 dollars si la réservation est faite au delà de 6 mois, et les Gold Single 2 529 dollars ou 2 019 dollars s’ils paient longtemps à l’avance.

Pour les moins fortunés, il existe la catégorie Red Service qui coûte 939 dollars à tout moment, où vous disposez d’un siège inclinable.

Pour les backpackers, il y a une réduction sur cette catégorie uniquement, qui porte le coût du voyage à 559 dollars. Il faut pour cela appartenir à une organisation de backpackers reconnue ou être membre de YHA.

Détail des tarifs 2016-2017

Comme souvent à bord des trains longue distance en Australie, on peut emmener sa voiture à bord de l’Indian Pacific, à condition qu’elle n’excède pas 2,20 m de hauteur et uniquement sur les trajets allant de Adelaide à Perth (et vice versa). Il faudra pour cela vous alléger de 899 à 1 798 dollars dans le sens Adelaide – Perth et de 389 à 778 dollars dans l’autre sens. Vous trouverez le détail sur les horaires et les jours de départ

Le Ghan : la traversée du nord au sud

Le Ghan n’est pas la plus longue ligne de chemin de fer en Australie, mais probablement la plus connue. Parcourant 2 979 km en 54 heures (trois jours et deux nuits), le train quitte la côte sud et Adélaïde, puis traverse le Centre Rouge, fait escale à Alice Springs puis à Katherine, et entre ainsi dans le Top End, région tropicale où a été bâtie la ville de Darwin, point final du voyage.

À l’origine appelé l’Afghan Express, le train doit son nom aux chameliers afghans qui ont ouvert la voie dans le Centre Rouge pendant plus de 150 ans. Aujourd’hui, l’emblème du Ghan est donc logiquement un dromadaire. Le chemin de fer d’origine suit la fameuse Overland Telegraph, une ligne télégraphique transaustralienne de 3 200 km reliant Darwin à Port Augusta (non loin d’Adélaïde) et qui fut achevée en 1872.

Le train mythique the Ghan
Le train mythique the Ghan

La construction du Ghan a démarré très tôt, en 1 878 mais après un certains nombres de bouleversements, elle n’a été achevée qu’en 2004 ! Car si la partie sud entre Adélaïde et Alice Springs était achevée dès 1929, la partie nord n’a jamais atteint Darwin. En 1976, la partie nord ferme, suivie de la partie sud en 1980. Il est alors décidé de reconstruire une toute nouvelle ligne, pas tout à fait au même endroit. Le nouveau projet est lancé par AustralAsia Rail Corporation, une compagnie détenue par le Territoire du Nord et l’Australie Méridionale, en 2000. Il va coûter 1,2 milliard de dollars… En juillet 2001, la construction de la portion Alice Springs – Darwin débute pour s’achever deux ans plus tard, en septembre 2003. Le 4 février 2004, le premier train passager atteint Darwin depuis Adélaïde, soit 126 ans plus tard.

Aujourd’hui à bord du Ghan, c’est le même principe que dans l’Indian Pacific, tous deux opérés Great Southern Rail. Il y a trois classes, Platinum, Gold et Red, et les trois mêmes bars restaurants.

Voyager en Platinum coûte 3 699 dollars, s’installer en Gold Twin coûte 2 489 dollars (ou 1 989 dollars en réservant à l’avance) et 2 229 dollars en Gold Single (ou 1 779 dollars). Les Platinum et Gold ont un service tout inclus.

Enfin, les voyageurs ayant choisi le Red paieront 929 dollars l’aller (549 dollars avec réduction). Vous pouvez aussi embarquer votre voiture à partir de 1 019 dollars dans le sens Adélaïde Darwin et 589 dollars dans le sens opposé. Si le trajet du Ghan et bien plus court que celui de l’Indian Pacific, les prix varient finalement peu entre les deux trains.

Détail des tarifs 2016-2017

Vous trouverez le détail sur les horaires et les jours de départ

Le Spirit of Queensland : la côte du sunshine state

Cette ligne de chemin de fer de 1681 km qui relie Brisbane à Cairns, dans le Queensland, en 24 heures. Originellement appelée Sunlander, elle a été remplacée par le Spirit of Queensland depuis janvier 2015. La troisième plus longue ligne d’Australie est gérée par Queensland Rail, tout comme les 4ème et 5ème lignes (The Spirit of the Outback et The Inlander).

La ligne jusqu’à Cairns a été ouverte en décembre 1924 et un train nommé le Sunshine Express y a été introduit en 1935. Le train Sunlander, bien plus moderne, n’a effectué son premier trajet qu’en juin 1953. À l’époque, le voyage passe de 45 à 41 heures et 45 minutes. Aujourd’hui, le trajet ne dure plus que 24 heures.

Le train relie la région subtropicale du sud-est du Queensland au nord et sa région tropicale. Il traverse la côte entre les plages et la chaîne montagneuse des Great Dividing Ranges en passant par les cannes à sucre des Wet Tropics.

À bord du Spirit of Queensland, on peut voyager soit dans la catégorie Economy, soit dans la catégorie First Class ou encore Business. Les voyageurs des premières classes disposent d’une couchette double, ont l’accès exclusif à un restaurant lounge et tous leurs repas sont inclus.

Côté Economy, il y a plusieurs options. Le siège économique, la couchette triple, les couchettes simples ou doubles. Détail des tarifs .
Probablement moins mythique que les deux premiers trains, le Spirit of Queensland est par conséquent plus abordable. Le trajet s’effectue plusieurs fois par semaine.

Et les autres…

D’autres trains traversent bien sûr le continent australien de part et d’autres, offrant de nombreuses options pour découvrir le pays. Il y a notamment The Spirit of the Outback, qui effectue un trajet entre Brisbane et Longreach, à l’intérieur du Queensland. Ce voyage de 1 325 km dure 24 heures et se déroule deux fois par semaine.

Toujours dans le Queensland, vous pouvez monter à bord de l’Inlander, qui va de Townsville à Mount Isa, dans le nord-ouest de l’Etat. Ce trajet de 977 km nécessite 20 heures (dont une nuit). Deux voyages parfaits pour découvrir l’arrière pays méconnu !

Plus citadine, la ligne Overland relie le Victoria et le South Australia et plus particulièrement les deux Capitales d’État, Melbourne et Adélaïde. Ce voyage de 828 km, qui dure seulement 10h30, s’effectue de jour.

Flinders Station, Melbourne
Flinders Station, Melbourne

Au final, deux opérateurs gèrent les six lignes de chemin de fer les plus importantes en Australie, dans les régions sud et est. La région la moins servie par les trains longues distances, c’est peut-être l’ouest et en particulier le Western Australia, où opère la compagnie publique Transwa, et qui est pourtant l’État le plus grand.

Outre l’Indian Pacific, la région dispose de peu de trains de très longue distance. Le plus notable est probablement le Prospector, qui effectue un trajet de 655 km entre Perth et Kalgoorlie, au cœur des mines. C’est parce qu’il s’agit de la région la plus éloignée de la côte est, densément peuplée, que le Western Australia subit encore aujourd’hui la « tyrannie de la distance »…


Plus d’informations

Informations et réservations :
Rail Australia
The Ghan, Great Southern Rail
Indian Pacific, Great Southern Rail
The Sunlander, Queensland Rail
The Spirit of Outback, Queensland Rail
The Inlander, Queensland Rail
The Overland, Great Southern Rail

À lire :
Histoire des chemins de fer australiens 
Going, going, Ghan, CNN.com 
– Geoffrey Blainey, The Tyranny of Distance: How Distance Shaped Australia’s History, 1966.

Photos de Pierre Checa.

Partenaire Australia-australie.com