Français en Australie

Le consul de France en Australie, Eric Berti, vient de dénoncer publiquement le comportement des jeunes voyageurs français en Australie. Alcoolisme, vol à l’étalage, incivilités… Les visas vacances-travail sont pointés du doigt.

L’attention du consul général a été appelée sur la mauvaise réputation des jeunes Français dans certaines régions touristiques d’Australie, liée aux incivilités de certains « backpackers » français (comportement bruyant, alcoolisme, irrespect à l’égard des forces de l’ordre…) et aux pratiques de vol à la tire dans les magasins, fréquemment qualifiées de « French shopping », écrit Eric Berti, le 20 mai, dans une lettre d’information du consulat de France en Australie.

La semaine dernière, les jeunes Français en Australie ont eu les honneurs de plusieurs médias et autorités australiennes. Le 20 mai, c’est Eric Berti, le consul de France en Australie, qui déplore le développement du « French shopping », expression apparue depuis quelques années en Australie, qui souligne la montée des vols à l’étalage dans les grands supermarchés comme Coles ou Woolworths.

Le 24 mai, le Sydney Morning Herald, l’un des tout premiers quotidiens australiens, réalise un long article avec pour titre « French nickers cause a stink down under » (traduction littérale : « Les voleurs français provoquent une puanteur dans le Down Under »).
Depuis plusieurs années et l’explosion des visas vacances-travail, les incidents liés aux jeunes français se sont multipliés en Australie. En 2011, à Exmouth et Carnarvon (Australie-Occidentale), 20 Français avaient été arrêtés pour vol en moins de 2 mois. Cette année, un Français a été accusé d’avoir endommagé une statue sur Martin Place à Sydney.

« Avec la crise en France, un certain pourcentage de ces personnes viennent aujourd’hui « par défaut », plus pour quitter la France que par réel désir de voyager. Ils sont souvent mal préparés, se trouvent limités par la barrière de la langue et peuvent perdre pied s’ils ne sont pas un peu débrouillards », explique au Petit journal, Sylvia Galvao, consul adjoint à Sydney.
Selon le consulat, les demandes de WHV / PVT de Français en Australie sont passées de 4 000 à 22 000 en 10 ans. La France est en cinquième position derrière le Royaume-Uni, Taïwan, la Corée du Sud et l’Allemagne. Mais les problèmes d’incivilités ne concernent pas que les Français. Les Chinois ont été également pointés du doigt, quand les Australiens alimentent régulièrement les rubriques des faits divers à Bali (Indonésie).

Partenaire Australia-australie.com

5 Commentaires

  1. Bande de canaillous !

    Je crois que mon seuil de tolérance est moindre quand c’est des compatriotes qui font ce genre de conneries… :diablo: alors on se calme les jeunes ! et partez préparés en OZ (niveau d’anglais suffisant pour trouver du taf et assez d’argent pour ne pas avoir à voler de la bouffe !!!).

  2. Oui malheureusement j’ai rencontré des français qui pratiquaient le French Shopping et qui en étaient fiers ! C’est triste de renvoyer cette image dans un pays ou on fait beaucoup confiance à l’autre.
    Espérons que ça ne porte pas préjudice aux futurs WHV et surtout que ce comportement change VITE !