LES ÉTUDES EN AUSTRALIE : DÉCRYPTAGE

6
3065
Université de Sydney
Université de Sydney

Cours le matin, surf l’après-midi, barbecue le soir… L’Australie est une destination très prisée par les jeunes qui souhaitent étudier dans un environnement stimulant tout en profitant de ce continent unique. C’est l’occasion d’apprendre l’anglais, de vivre une toute nouvelle expérience et de rencontrer des gens du monde entier. Un bouillon de culture agrémenté de soleil et de découvertes !

Pour réaliser cet article nous avons sollicité l’aide de Francaustralia Education proposant différents programmes d’études en Australie, du séjour linguistique au cours à l’université. Merci à eux d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Les universités australiennes : mode d’emploi

Particulièrement réputée pour la qualité de son enseignement, l’Australie compte plusieurs de ses universités dans le top 100 mondial (classement universitaire mondial 2015). Elle offre un large choix de formations, des campus tout confort, des équipements modernes et des intervenants disponibles pour leurs élèves.

Décrypter le système éducatif australien

Entre les différents niveaux, diplômes et types d’établissement, pas toujours facile de s’y retrouver et de tout comprendre ! Tentons donc une approche globale…

Le système éducatif australien comprend 3 niveaux : l’enseignement primaire, secondaire et supérieur.
L’Australie est un groupement d’états fédérés indépendants. Chacun possède son ministère de l’éducation et sa politique d’enseignement, ce qui signifie que certains diplômes ne sont reconnus que par l’État qui les délivre. Ceci est valable pour le primaire et le secondaire.

Ce n’est qu’à partir du supérieur que la réglementation change et devient commune avec le AQF (Australian Qualifications Framework).
Il s’agit d’un organigramme présentant les différents diplômes proposés dans l’enseignement supérieur. Il permet aux étudiants de choisir leur programme d’étude et leur orientation en fonction de leur projet professionnel. Le AQF est national, il est donc reconnu dans toute l’Australie, ainsi qu’à l’international.

Partenaire du site

Enseignement primaire et secondaire

De 6 à 15 ans, la scolarité est obligatoire.
Il peut se faire dans des écoles publiques (gratuites) ou privées (payantes).
L’année scolaire va généralement de mi-janvier à mi-décembre.
Il se termine par la Year 12 (Terminale en France) avec le Senior Secondary Certificate of Education (Baccalauréat en France).

Enseignement supérieur

Il est administré par le AQF et commence après la Year 12.
Il se compose des undergraduate studies (Diploma, Advanced Diploma et Bachelor) et des postgraduate studies (Graduate certificate, Graduate Diploma, Master, MBA, Doctorat).

Concentrons-nous sur l’enseignement supérieur

Undergraduate studies ou premier cycle

Ces études peuvent se faire :

Dans des centres de formation professionnelle et technique (VET/Vocational Education and Training) : ces études de courte durée (10 semaines à 3 ans) préparent les élèves à un métier en particulier. Les diplômes délivrés peuvent ouvrir des passerelles vers les formations universitaires.
En université : il s’agit du Bachelor Degree qui s’obtient en 3 ou 4 ans selon les domaines.

Des étudiants du campus de Monash University Melbourne
Des étudiants du campus de Monash University Melbourne

Postgraduate studies : deuxième cycle

Il se déroule en université uniquement et propose 4 diplômes : le Graduate Certificate, le Graduate Diploma, le Master et le Doctorate (PHD).

Les études en Australie

S’inscrire dans une université australienne

En Octobre 2009, un accord a été signé entre la France et l’Australie pour appliquer une reconnaissance mutuelle des diplômes entre les deux pays. Les étudiants ayant au moins un niveau bac peuvent ainsi partir étudier en Australie.

Voici quelques sites pour vous aider à trouver une université ou établissement d’éducation supérieur :

AustralianUniversities
QILT

Le recrutement

Sur tout le continent, il existe 37 universités publiques et 2 privées, chacune ayant ses propres critères de recrutement.
Cependant, toutes les demandes se font sur dossier et les conditions d’admissions peuvent être strictes. Le Year 12 (niveau bac) est exigé dans la plupart des cas (il reste certaines passerelles possibles pour les non bacheliers, de bonnes notes et un bon niveau d’anglais. Il faudra donc vous rendre sur leur site internet pour postuler (rubrique « applying »)

Amphi université

Pour l’anglais, il faut avoir le TOEFL (90 minimum et avoir eu moins 21 à chaque point) ou l’IELTS (7 minimum et avoir eu plus de 6 à chaque épreuve), sinon, il vous faudra repasser un de ces tests ou effectuer une remise à niveau. Les scores de l’IELTS peuvent varier selon les programmes et universités.

L’inscription

L’année se divise en deux semestres (fin février à fin juin puis mi juillet à fin novembre). Vous avez généralement jusqu’à novembre ou décembre pour vous inscrire mais il est évidemment mieux de s’y prendre à l’avance. Pour ceux qui préfère commencer au deuxième semestre, la date limite de dépôt des dossiers de candidature se situe entre fin avril et mi juin.

Le Study Abroad Program

L’autre possibilité qui s’offre à vous est de faire un ou deux semestres d’études dans une université australienne. Cet « échange » appelé Study Abroad Program doit se faire entre votre université française et une en Australie. Les démarches sont en général facilitées et les cours, reconnus par votre université française, comptent dans votre cursus universitaire. Les résultats obtenus sont directement validés par l’université d’origine. Pour cela, il est fortement conseillé de confirmer avec l’université française qu’elle acceptera le transfert de crédits lors de votre retour. Il faut que les matières choisies soient cohérentes avec le cursus français.

Pour plus de renseignements, adressez-vous directement au Département des relations internationales de votre université ou consultez le site Francaustralia.

Et pour le visa étudiant ?

Avant de commencer les démarches pour obtenir le visa étudiant, assurez-vous d’avoir déjà été accepté (lettre d’admission) dans une école, une université ou toute autre institution éducative australienne car une confirmation d’inscription (COE) sera demandée lorsque vous effectuerez votre demande de permis de séjour.

Le visa étudiant

Le Student Visa est temporaire et vous permet d’étudier tout en travaillant pour couvrir les frais sur place. Il n’est valable que pour la durée de leur programme scolaire choisi et accorde un ou deux mois supplémentaires après la fin des études. Il coûte environ 550 AUD.
Il existe un visa étudiant mais la « subclass » varie en fonction des études que vous souhaitez faire. Pour les études supérieures par exemple, il s’agit du Student visa (subclass 573).
Il ne requiert pas de limite d’âge et peut être demandé plusieurs fois.

Pour ceux et celles qui souhaitent trouver un petit boulot, le visa étudiant autorise jusqu’à 20 heures de travail par semaine pendant les périodes de cours et en temps plein pendant les périodes de vacances scolaires.

Conditions d’admission

  • Passeport à jour
  • Avoir été accepté à temps plein dans un établissement scolaire australien (Confirmation of enrolment for overseas students)
  • Avoir obligatoirement une assurance santé couvrant la durée de votre séjour
  • Avoir une attestation de ressources financières justifiant le fait que vous avez de quoi couvrir votre séjour
  • Avoir payé les frais d’inscription (premier semestre pour l’année universitaire, totalité pour les cours d’anglais)

Vous pouvez faire votre demande en ligne ou par courrier à l’Ambassade d’Australie en France (4 rue Jean Rey, 75724 PARIS Cedex 15).
Vérifiez bien que vous avez en votre possession tous les documents nécessaires qui vous seront demandés.

Témoignages de ceux qui l’ont fait

Parti étudier à Sydney pendant un an, Bruno, 25 ans, nous raconte son expérience.

« Je suis parti dans le cadre d’une année d’échange universitaire avec mon école d’ingénieur pour suivre un programme d’informatique financière. Assistant chercheur, je participais à un projet de recherche au sein de la School of Computer Science and Engineering (University Of New South Wales).
Les candidatures se font sur dossier donc il a fallu que j’envoie un CV au Responsable du projet de recherche sous réserve d’acceptation et que j’attende la lettre officielle de l’université pour pouvoir faire ma demande de visa.

Côté finances, le visa m’a coûté 535$, la mutuelle étudiante obligatoire (OHSC) 350$ et les frais administratifs pour s’inscrire à l’université environ 150$. Par contre, j’ai bénéficié d’une compensation financière de 5000$ donnée par le sponsor du projet de recherche.

Pour moi, les avantages de ce séjour ont été le cadre de vie, la réputation de l’université, la participation à un projet de recherche et l’amélioration fulgurante de mon niveau d’anglais.
Pour les inconvénients, je citerais le coût de la vie qui est très élevé et la difficulté de travailler à côté des études à cause du manque de temps.

Sur place, je me suis trouvé une collocation grâce au réseau de l’université. Je vivais avec des étudiants étrangers à 2 min de la plage. Le gros plus a été la fin d’année puisqu’elle s’est terminée sur un superbe road trip sur la Côte Est.

Pour résumer, cette expérience a été extrêmement enrichissante, elle m’a aidé à m’ouvrir aux autres et m’a permis de faire énormément de rencontres avec un beau voyage final. Ce fut donc un très bon investissement pour mes études et pour ma vie professionnelle. »

Justine, 23 ans, nous raconte son semestre universitaire à Melbourne.

« J’ai passé cinq mois à l’université australienne ACU (Australian Catholic University) de Melbourne. Les démarches ont été assez simples car je suis partie en échange grâce à mon école (INSEEC Paris). Pour commencer, j’ai dû passer mon TOEFL, obtenir un score suffisant (différent selon les universités) et faire en sorte d’avoir un bon dossier. Une fois que l’école a validé mon choix, j’ai dû attendre la réponse de l’université partenaire !

Le visa étudiant s’obtient facilement en remplissant un formulaire et en passant deux examens médicaux. Une fois que les médecins ont remplis leur partie sur le site de demande de visa, je l’ai eu en même pas deux jours ! Etant en école de commerce, je n’ai pas eu à payer de frais supplémentaires en dehors du visa (je payais déjà mon école en France).

Durant ces cinq mois, j’ai suivi quatre cours faisant partie du Bachelor Communication. C’était très intéressant et totalement différent de ce que j’étudiais en France. J’ai eu le plaisir d’avoir enfin des cours qui mettent en situation réelle, des cas concrets où le par cœur se révèle inutile !
En classe, nous étions mélangés avec des australiens et d’autres étrangers. Les professeurs étaient à l’écoute et vraiment très sympas.

Ce semestre m’a permis de progresser rapidement en anglais et de faire beaucoup de rencontres.
Le principal inconvénient est le cout de la vie qui est beaucoup plus chère qu’en France. Le mieux est donc de se trouver un petit boulot à côté.
Je vivais dans le quartier de Carlton, à cinq minutes du centre de Melbourne.
Aller vivre en Australie pendant cinq mois dans le cadre de mes études a été une expérience unique que je suis très heureuse d’avoir réalisée. J’ai découvert un nouveau pays et son histoire, une ville magnifique, de nouvelles cultures et j’ai rencontré des gens fantastiques. Je le referais sans hésiter ! »

Finissons cet article en musique avec ce spot du gouvernement australien réalisé pour promouvoir l’éducation

L’Australie est un pays qui a beaucoup à offrir : paysages somptueux, excellente qualité de vie, meltingpot culturel… Forte d’une croissance économique importante, elle offre aux étudiants internationaux des opportunités exceptionnelles.

Ils peuvent ainsi étudier dans des établissements prestigieux et profiter d’un rythme de vie à la fois dynamique et décontracté. Chaque élève peut s’épanouir dans un cadre idyllique, approfondir son domaine professionnel et acquérir de nouvelles compétences ouvrant des portes sur leur future carrière.

Partenaire Australia-australie.com

6 Commentaires

  1. Bonjour Manel,

    Bonne remarque!

    Certaines universites sont plus selectives que d’ autres et si tu veux etudier dans une universite du Groupe des Huits, en effet il vaut mieux avoir une bonne moyenne.
    voir ce lien pour en savoir plus sur les huits plus prestigieuses universites Australienne: http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_des_Huit_%28Australie%29

    Mais tu peux etudier aussi avec un Bac, une licence et pas besoin d’ avoir eu la mention… Le plus important c’ est d’ etre autour de la moyenne, d’ etre motive et aussi d’ avoir le bon niveau d’ anglais : IELTS oblige!!!

    N’ hesite pas a visiter notre site http://www.francaustralia.com ou a nous contacter a contact@francaustralia.com

    En esperant que cet article n’ en aura pas decourage plus d’ un !!!

    A +

    Beatrice