Loi-homosexualité-victoria

Jusqu’en 1981, être gay était un crime dans le Victoria. Le gouvernement de l’Etat pourrait enfin annuler les charges prises contre les homosexuels avant cette date. Une première en Australie.

J’ai été embarrassée de voir que ça continuait dans mon pays. Un pays que je vois comme une importante nation de respect des droits, spécialement lorsque les choses proviennent de la communauté gay », Dr Paula Gerber, professeur associé de droit à l’université de Monash à Melbourne, au quotidien The Age.

Plusieurs avocats australiens ont appelé à supprimer les condamnations contre les homosexuels, accusés de relations entre personnes du même sexe avant 1981. Une inscription sur un casier judiciaire empêche en effet de postuler à des emplois, notamment des travaux de bénévolat.

Le cas d’un homme de Nouvelles-Galles-du-Sud, qui s’est rendu compte d’une charge enregistrée en 1981 pour relation sexuelle avec un autre homme, et qui ne pouvait s’engager dans un travail bénévole, démontre l’ampleur du problème.

« Il n’y a pas de mécanisme pour annuler les charges contre les relations homosexuelles, et ce que nous voudrions voir arriver, est que des Etats comme le Victoria adopte l’approche choisie en Grande-Bretagne », a déclaré Anna Brown, du Centre des droits de l’homme. Jamie Gardiner, le vice-président de Liberty Victoria, qui a mené dans les années 1970 la campagne de réforme de la loi, a ajouté : « Les condamnations passées contre les homosexuels sous des lois aujourd’hui abrogées, sont des charges sous des lois injustes ».

Photo © Zaido

Partenaire Australia-australie.com