LE CODE DE LA ROUTE EN AUSTRALIE, CE QU’IL FAUT SAVOIR

4
2328
Trois panneaux de la circulation en Australie
Trois panneaux de la circulation en Australie

En Australie, vous le savez certainement, les voitures roulent à gauche. Mais est-ce la seule subtilité du code de la route australien ? Sûrement pas ! Des limitations de vitesse aux péages, en passant par le stationnement et les amendes, on vous détaille tout ce qu’il faut savoir pour éviter les mauvaises surprises.

Le permis international ou local

Si vous voulez conduire en Australie, il vous faut un permis international fourni par le pays où vous habitez, ainsi que votre permis de conduire habituel. Certains agents de police ou agences de location de voiture ne rechignent pas devant la seule présentation du permis français mais il est pourtant obligatoire de présenter une traduction de votre permis de conduire national. Le permis international français est délivré gratuitement par les préfectures et dure 3 ans.

Un conseil, faites-en faire un avant votre départ à l’étranger, cela pourra servir où que vous alliez. Si vous ne l’avez pas fait et que vous êtes déjà en Australie, vous pouvez aussi opter pour une traduction certifiée Naati, mais ce n’est pas gratuit.

En Australie, chaque état délivre ses propres « driver licences ». Les Français peuvent facilement obtenir un permis dans certains états, même s’ils ne sont que résidents temporaires, et ce sans avoir à repasser le permis ni même un examen du code de la route. Dans le Victoria, il faut s’adresser à VicRoads et cela coûte 74 dollars pour 3 ans ou 253,60 dollars pour 10 ans.

Conduite à gauche, priorité à droite, les bases du code de la route !

À l’inverse de la France, en Australie on roule à gauche. Le volant est donc installé à droite de la voiture, les vitesses se trouvent sur votre gauche et les commandes sont inversées (clignotants à droite, essuie-glaces à gauche par exemple). Rassurez-vous, la plupart des voitures australiennes ont des boîtes automatiques, ce qui vous facilitera la conduite.

La circulation dans les ronds-points se fait dans le sens des aiguilles d’une montre. De plus, les dépassements s’effectuent par la droite. Enfin, on roule peut-être à gauche mais la priorité à droite s’applique aussi en Australie.

Dans le centre de Melbourne, une règle appelée « Hook Turn » oblige à se mettre sur la voie de gauche pour pouvoir tourner à droite. Cette particularité est liée à l’étroitesse des rues et à l’omniprésence des tramways dans la ville. En parlant de tramways, une autre règle importante consiste à s’arrêter derrière un tramway pour laisser monter et descendre les passagers en toute sécurité lorsqu’il n’y a pas d’arrêt à proprement parler.

Partenaire du site

Les voitures doivent également la priorité aux bus dès lors qu’ils souhaitent quitter le bas-côté (c’est-à-dire l’arrêt de bus) et allument leur clignotant. On peut normalement voir un panneau « Give Way » (laisser passer) à l’arrière des bus.

Circulation à gauche
Circulation à gauche

Limitations de vitesse

En Australie, la vitesse est généralement limitée à 50 km/h ou 60 km/h dans les villes et à 110 km/h sur les routes et autoroutes. À l’exception des autoroutes du Northern Territory où la vitesse est limitée à 130 km/h. Par contre, aux abords des écoles et au moment de l’entrée ou de la sortie des classes (de 8h à 9h30 et de 14h30 à 16h) la limitation de vitesse peut descendre à 40 km/h.

« Toll » ou péage

Il existe très peu de péages en Australie et ils sont principalement situés autour de Sydney. Il existe en effet 9 routes à péage dans le New South Wales, 4 dans le Queensland et seulement 2 dans le Victoria.

Toutes les routes à péage ou presque en Australie sont dites « cashless », c’est à dire que vous ne pourrez pas régler et que vous aurez besoin d’un pass ponctuel ou d’un tag électronique (e-tag) pour payer. Le paiement s’effectue avant d’emprunter la route ou dans les 3 jours qui suivent (sur Internet par exemple).

Il est parfois difficile de s’apercevoir que l’on va arriver sur une route payante, faites donc attention aux signes “Toll” peints sur le bitume ou aux panneaux de couleur bleue, mais aussi aux noms des routes tels que City Link, East Link, etc. Les routes appelées « Freeway », sont gratuites, comme le suggère leurs noms !

Le stationnement

Les panneaux de stationnement australiens ne sont pas les mêmes qu’en France. Ils s’avèrent difficiles à comprendre pour des touristes étrangers de prime abord. Il n’est pas rare de voir plusieurs panneaux pour une même zone de stationnement, indiquant quelle règle s’applique à quelle heure de la journée ou quel jour de la semaine. Il faut donc toujours vérifier l’heure et le jour afin d’être sur de pouvoir se garer.

Règles de stationnement
Règles de stationnement

Il faut aussi prêter attention aux inscriptions « P Meter, P Ticket, P » qui indiquent si le stationnement est payant (P Meter et P Ticket) ou non (P). Le chiffre à côté, par exemple 1 P, indique que vous ne pourrez rester garé qu’une heure, que ce soit payant ou non. Il est rare en Australie que les stationnements ne soient pas limités en temps, même dans les zones résidentielles. Dans la rue où vous vivez, il vaut mieux obtenir un permis de résident, dont le prix est différent pour chaque « council » (municipalité). Le paiement du stationnement se fait soit par parcmètre avec un ticket, soit sur un dispositif qu’on appelle « meter » (horodateur).

La sécurité avant tout

En Australie, le 000 est le numéro téléphonique de tout service d’urgence. Il existe un grand nombre d’interdictions au volant, dont certaines sont les mêmes qu’en France, pour éviter les accidents de la route. Il est par exemple interdit d’utiliser un téléphone portable en conduisant, quelque soit votre usage (appel, texto, navigation Internet).

Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire au volant et pour tous les passagers d’un véhicule, comme en France. Les enfants de moins de 7 ans doivent quant à eux être installés dans un dispositif de retenue adapté à leur taille et à leur poids (siège auto). Si vous possédez un van par exemple, sachez qu’il est interdit de transporter des passagers à l’arrière d’un véhicule si vous n’avez pas de sièges équipés de ceintures.

La loi australienne est très stricte au sujet de la conduite, en particulier en état d’ivresse. Pour les conducteurs de 18 à 21 ans, il y a une tolérance zéro. Quant aux conducteurs âgés de plus de 21 ans, la limite autorisée est de 0,5 g/l de sang.

En moto, en mobylette, en scooter et même à vélo, le port du casque est obligatoire à tout moment.

Amendes et points de démérite

En Australie, le permis fonctionne par points de démérite. Les Australiens obtiennent en effet un permis avec zéro point au départ mais, à chaque infraction, ils gagnent des points jusqu’à un maximum de 12 points avant le retrait du permis. Tout le contraire du permis français.

Si vous ne respectez pas toutes les règles de conduite australiennes, attendez-vous à de grosses amendes !

Contravention
Contravention

Chaque état établit ses propres règles mais elles demeurent relativement similaires d’un état à l’autre en ce qui concerne la route. Pour vous donner une idée du montant des amendes, voici une liste non exhaustive des pénalités appliquées dans le South Australia, qui n’est pas l’état le plus sévère en la matière !

Un excès de vitesse peut coûter de 159 dollars et 2 points de démérite (moins de 10 km/h au dessus de la limite autorisée) jusqu’à 952 dollars et 9 points de démérite (au-delà de 45 km/h au dessus de la limite).
Pour la ceinture, c’est 333 dollars et 3 points en moins par personne non attachée. Pour l’alcool au volant, cela va de 563 dollars et 4 points en plus sur votre permis (pour un taux d’alcoolémie entre 0,5 g/L et 0,79g/L), à 6 points en plus et une amende décidée par la Cour au dessus de 1,5g/L.
Pour l’utilisation du téléphone, on vous infligera une amende de 308 dollars et 3 points, pour passage au feu rouge, ce sera 3 points également et 427 dollars d’amende.
Si vous faites du vélo à Adelaïde, oublier votre casque vous coûterait 96 dollars et emprunter les passages piétons vous causerait 45 dollars d’amende.
Même si vous n’avez pas de voiture ou de vélo, sachez que vous pouvez écoper d’amendes en tant que simple piéton également (à hauteur de 45 dollars par infraction en Australie du Sud). En Australie, mieux vaut éviter de traverser en dehors des clous !

En cas d’impayés, les résidents temporaires risquent une annulation de leur visa et une interdiction de territoire pendant quelques années, alors faites bien attention.

Pour profiter pleinement de votre aventure australienne, conduisez prudemment !


Plus d’informations

Driving in Australia
Australian road rules sur Wikipedia
Road rules
Informations et paiement des péages dans le New South Wales, dans le Victoria ici et  et dans le Queensland
Les péages en Australie
Créer un e-tag ou payer un péage pour toute l’Australie
Test du code de la route australien sur le site du Queensland pour vérifier que vous avez bien appris votre leçon !
Liste des amendes (road penalties) dans le Victoria, dans le South Australia, dans le Queensland, dans le New South Wales et dans le Western Australia.

Partenaire Australia-australie.com

4 Commentaires

  1. Merci de ce resume. Meme apres 25 ans, j’ai appris une ou deux choses.

    Suggestions venant d’une immigree:
    Ajouter info sur
    -comment negocier les ronds-points (pas tres logique; j’ai encore des difficultes apres 25ans!)
    -comment conduire sur les routes urbaines a plusieurs voies etroites, a 80km… et eviter la tole froissee a repetition (et reparations necessaires)
    -les bus-lanes en ville et les trams (par exemple a Melbourne)
    -Attention aux cyclistes, motorises ou pas: les australiens ont une forte tendance a les ignorer et les mettre en accident. Il y a maintenant des regles strictes pour l’ecart de securite a maintenir. Sachez-les, car la police attend au tournant.

    Plus les ‘clubs automobiles’ (on peut se faire depanner au bord de la route gratis si on a une cotisation, … avis aux femmes: y compris pour une batterie a plat ou un pneu)

    Plus (pas strictement ‘code’) = survie hors zone urbaine:
    il existe des guides fournis par les ‘clubs automobiles’ – lisez-en un si vous voyagez dans l’outback,
    -comment eviter les accidents avec les kangourous et autres animaux hors des regions urbaines
    -conduite par temps extreme (pluies deluge, grele grosse comme des balles de golf…)
    -quoi faire si on tombe en panne a 150kn du premier patelin
    -les australiens ne sont pas champions a conduire de facon sure quand il pleut, alors ils ralentissent de facon parfois exageree – ne pas s’impatienter: c’est l’australie, pas Paris.
    -le code non-dit de saluer de la main les conducteurs d’en face quand on voyage loin des centres urbains. C’est plaisant d’etre salue en retour, vous verrez.
    -le code non-dit de s’arreter pour demander a une voiture arrete ‘in the middle of nowhere’ dans l’outback si tout va bien; si ca vous arrive, vous serez content qu’un autre le fasse pour vous.
    [Lisez aussi un guide pour savoir etablir un camp pour eviter difficultes avec les ‘animaux venimeux’ et ceux qui sont attires par la nourriture… comme les infestations de souris qui trouent les tentes.]

    J’ajouterais:
    Les Aussies sont de 2 types, de nos jours:
    1- les anciens, qui conduisent doucement depuis les annees 60, et n’ont pas des reflexes rapides, mais sont encore courtois; ils n’utilisent jamais le clackson; ils conduisent 5-10km en-dessous de la limite… ne vous enervez pas, ne doublez que quand vous etes sur que c’est en securite ! … risque moins d’accident que d’etre attrappe par la police!
    2- les plus jeunes, eduques sous la houlette de l’influence americaine: plus ‘speed’, clackson et colere facile, ils peuvent causer des accidents plus facilement. Si c’est ‘vous’… calmez vous, l’Australie est vaste et on a le temps. Ils conduisent a 5-10km au-dessus de la limite (il y a une autorisation non-dite liee a l’approximation des mesures scientifiques: la police ne met une amende qu’a partir de 11km/h, …mais il faut etre sur que son compteur de vitesse est exact.. souvent pas le cas.)

    Bon Voyage

  2. Merci Sersitus pour toutes ces infos.
    Crocodileboris je suppose que comme tout permis ici il faut une traduction, mais peut-être que pour le permis bateau il faut même le repasser ici. Il faut te renseigner dans l’organisme de l’état où tu souhaites aller, à Melbourne par exemple c’est VicRoads.