LA PÉNINSULE DE FLEURIEU, UN NOM BIEN FRANÇAIS

2
380
Fleurieu Peninsula

La péninsule de Fleurieu est, avec les péninsules d’Eyre et de Yorke, l’une des trois avancées de terre qui composent ensemble la majeure partie de la côte du South Australia, l’Australie Méridionale. De ce trio, la péninsule de Fleurieu est sans aucun doute la plus connue, et la plus fréquentée : c’est en effet à l’entrée de celle-ci qu’est située la capitale, Adelaide. À sa pointe, se trouve le ferry permettant d’accéder à Kangaroo Island, la plus célèbre des attractions touristiques de l’état. Mais entre ces deux points phares, qu’en est-il de la péninsule elle-même ?

Fleurieu Peninsula

La Péninsule de Fleurieu, un nom bien français pour une péninsule australienne

Fleurieu. Voilà un patronyme bien français et il s’explique par le nom donné à l’un des ancrages de la région : Encounter Bay, sur la côte sud-est de la péninsule. C’est en effet ici que se sont rencontrés, il y a quelques siècles déjà, deux grands capitaines : le britannique Matthew Flinders, l’un des plus célèbres explorateurs du continent, et le français Nicolas Baudin à bord du navire Le Géographe. C’est ce dernier commandant qui est donc responsable des appellations données dans la langue de Molière – encore un peu et l’Australie eut été française !

Fleurieu Peninsula
Fleurieu Peninsula, South Australia.

Au bord des eaux bleues d’Encounter Bay, une destination : Victor Harbor s’est développée en une petite cité balnéaire et touristique. Une belle partie de sa renommée vient en réalité d’un modeste îlot, si proche du continent qu’il est possible de s’y rendre à pieds, grâce à une longue jetée de bois.

Granite Island est un morceau de nature qui regroupe quelques-unes des caractéristiques les plus attrayantes de la côte sud : herbe haute battue par les vents, rocs de granite massif à demi recouverts de lichen orangé et aux formes étranges rongées d’érosion, océan limpide d’où vont et viennent, à l’aube et au crépuscule, des régiments de pingouins.

Fleurieu Peninsula

La randonnée pour arpenter une côte intacte et les Conservation Park

Un peu plus loin à l’ouest, le Newland Head Conservation Park préserve de longues plages de sable clair, qui semblent s’étaler à perte de vue, étroitement nichées entre les dunes et la mer. Une côte intacte où se rejoignent différents plaisanciers : les surfeurs, leurs planches sous le bras, les pêcheurs, leurs appâts destinés aux saumons qui fréquentent ces eaux, les photographes, qui arpentent les abords du ressac en quête d’un cliché, les randonneurs, dont les pas pourraient les amener jusqu’aux Flinders Ranges, aux portes de l’outback.

Partenaire du site

En effet, par cette rive passe la Heysen Trail, un parcours fait de sentiers et de routes secondaires, qui permet d’aller à pieds, à son rythme, de Cape Jervis à Parachilna Gorge. Une distance de 600 km et une aventure pour laquelle il faut compter deux mois en sac à dos.

Fleurieu Peninsula

Des randonnées accessibles à tous, plus courtes mais néanmoins passionnantes, c’est presque à la pointe de la péninsule, dans le Deep Creek Conservation Park, que l’on peut en trouver. Ici, le paysage est caractéristique de l’ensemble de Fleurieu : collines sur collines qui roulent leurs bosses verdoyantes jusqu’au rivage.

Mais alors qu’ailleurs dans la péninsule ces collines ont été dénudées pour faire office de champs et de pâtures, ici la forêt endémique a été conservée : les hauts eucalyptus, les touffes exubérantes des yaccas, les bosquets denses de casuarinas et de bruyère abritent fleurs sauvages et vie animale.

Fleurieu Peninsula

Au camping, les kangourous viennent par familles entières se délecter des jeunes pousses qui composent la pelouse. Les oiseaux butinent dans les arbres, font des va-et-vient depuis leur nid, où des oisillons gourmands quémandent à grands cris. Sur les sentiers de randonnée, quand le soleil s’élève dans le ciel et fait planer une douce chaleur estivale sur la terre, les reptiles viennent faire le plein d’énergie.

On dépiste de nombreux shinglebacks, les lézards à langue bleue si communs en Australie, et un grand serpent brun qui se laisse aussitôt fondre dans l’herbe puis disparait sans plus laisser de trace. Dans l’océan, depuis les criques, les plus chanceux apercevront peut-être une otarie de passage.

Fleurieu Peninsula

Par-delà la bande bleue du Backstairs Passage, un mince détroit, la longue ligne de Kangaroo Island se détache sous les nuages de l’horizon. La promesse d’autres terres à explorer.


LA PÉNINSULE DE FLEURIEU : PRATIQUE CORNER

  • Victor Harbor se trouve à 90 km au sud d’Adelaide. Il vous suffit d’emprunter la Main South Road, qui devient ensuite la Victor Harbor Road mais porte d’un bout à l’autre le sigle A13, pour arriver à destination.
  • Granite Island est accessible à pieds grâce à la jetée voisine du centre d’information de Victor Harbor. Entre 10H et 16H, il est également possible d’emprunter un tram tiré par un brave cheval, pour $9 l’aller-retour ou $7 l’aller simple.
  • Si vous souhaitez voir les pingouins qui viennent chaque soir nicher sur l’île, il vous faudra participer à un tour organisé. Ces derniers se déroulent au crépuscule, soit vers 18H en hiver et vers 21H en été, et coûtent $12,50 par personne.
  • Newland Head Conservation Park se situe à 15 km à l’ouest de Victor Harbor. Il n’y a pas de droit d’entrée et le camping est facturé $19/véhicule/nuit.
  • Deep Creek Conservation Park se situe à 60 km à l’ouest de Victor Harbor. Les droits d’entrée sont de $10/véhicule et le camping est facturée $14/véhicule/nuit pour la plupart des sites de camping.
  • Envie de découvrir ou retrouver la beauté de la péninsule de Fleurieu sur grand écran ? Un film australien sorti l’année dernière, intitulé « The Boys Are Back », a été entièrement filmé dans la région.
  • Depuis Cape Jervis, à la pointe de la péninsule et non loin de Deep Creek, vous pouvez prendre le ferry vers Kangaroo Island – comptez $86 par véhicule et $44 par personne pour une traversée de 45 minutes.
Partenaire Australia-australie.com

2 Commentaires

  1. Salut toothbrush

    Encore un super article de ta part!!!
    J’ aime beaucoup tout c’ est coin reculé que tu nous fait découvrir même si je découvre article après article ce beau pays remplie de super région. Etonnant qu’ il y ais ds touristes dans ces petits coin de paradis car il ne doivent pas être bien connue??!!

    Encore une fois tu nous vend du rêve ( en tout cas pour ma part. Très sympa cette photo avec le cheval qui tire ce petit wagon qui tire tout ces petits touristes, bizarre qu’ il soit sur rail…

    En tout cas encore merci pour tout sa je me régale vraiment a chaque article. Vivement le prochain!!!