À LA DÉCOUVERTE DE LA PAISIBLE LIFFEY VALLEY EN TASMANIE

0
298
Liffey Valley - Tasmanie

Au Nord de l’île de Tasmanie se trouve la Liffey Valley, une réserve naturelle se composant de quatre domaines et s’étalant sur une zone de près de 300 hectares. Ce véritable écrin de verdure, qui recèle une faune et une flore remarquables, est aujourd’hui géré par le Bush Heritage Australia, une association de préservation de la biodiversité australienne.

La naissance d’une zone protégée

Cette vallée luxuriante, située à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Launceston, la deuxième plus grande ville de l’État de Tasmanie, est implantée aux pieds de la chaîne de montagnes Great Western Tiers. La Liffey Valley est connue pour être la terre spirituelle de Bob Brown, un homme politique, ancien chef des Verts australiens et fervent défenseur de l’environnement.

Ce politicien australien a acquis, au début des années 90, deux vastes domaines de la Liffey Valley afin de les protéger de l’exploitation forestière. Ainsi, la Liffey River et les falaises de Dry’s Bluff sont devenues les premières réserves préservées par l’association Bush Heritage Australia,

fondée par Bob Brown. Acquise à la même époque, la troisième réserve de la Liffey Valley, Coalmine Creek, est gérée par l’association depuis 2003. La quatrième réserve, Oura Oura, quant à elle, a été confiée au Bush Heritage Australia en 2011 à l’occasion du vingtième anniversaire de l’association.

Un joyau de la nature

Longue d’une cinquantaine de kilomètres, la Liffey River est une rivière qui traverse la région centrale de la Liffey Valley. Cette réserve était un lieu de vie privilégié pour le peuple aborigène tasmanien connu sous le nom Palawa, qui se composait de trois grands groupes : les Big River, les North et les North Midlands. Au-delà d’une histoire ancestrale, la zone dispose d’une particularité naturelle incontournable : les Liffey Falls, d’impressionnantes chutes d’eau composées en réalité de quatre cascades séparées.

La réserve de Liffey River offre plusieurs chemins de randonnée longeant la rivière. En empruntant le sentier Liffey Falls Walk, vous atteindrez les célèbres chutes d’eau en un peu plus de 45 minutes de marche.

Liffey Valley - Tasmanie

Partenaire du site

Cet itinéraire balisé, qui traverse une forêt humide d’eucalyptus, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, vous guide vers de nombreuses plateformes d’observation offrant des points de vue à couper le souffle et permettant d’admirer l’eau des cascades s’écoulant sur un fond de grès.

Si vous souhaiter prolonger la visite, vous pourrez emprunter le sentier Gulf Road Walk qui suit une ancienne voie ferrée sur laquelle circulaient des wagons permettant de transporter le minerai.

Ce parcours, qui s’effectue en un peu moins de 3 heures de marche aller-retour, propose une vue imprenable sur les falaises de Dry’s Bluff situées aux alentours. Surnommées Taytikitikheeker par les Aborigènes, ces falaises représentent le pic le plus élevé de la chaîne de montagnes Great Western Tiers et impressionnent du haut de leur 1.340 mètres d’altitude.

Une faune riche et variée

La Liffey Valley renferme une grande variété de vie animale. Les falaises de Dry’s Bluff sont notamment l’habitat naturel des faucons pèlerins qui nichent dans les parois rocheuses. Ces falaises surplombent la Liffey River où de timides ornithorynques, des écrevisses, des truites arc-en-ciel ou encore quelques gallinules de Tasmanie pullulent dans ses eaux claires.

En hiver, le spectacle est d’autant plus étonnant au crépuscule car les wallabies, les bandicoots et les diables de Tasmanie arpentent les alpages enneigés à la recherche de nourriture.

Diable de Tasmanie

En période estivale, vous pourrez notamment écouter le chant des oiseaux tels que des miros incarnats, une espèce de passereaux endémique, des mérions superbes, des cacatoès banksiens, de grands perroquets noirs également endémiques, ou encore des aigles d’Australie en voie de disparition.

En s’éloignant quelque peu des Liffeys Falls

Partez explorer le charmant petit village classé de Deloraine où les habitant adorent l’artisanat. Chaque année, au mois de novembre, l’architecture géorgienne et victorienne du village sert de décor à l’une des plus grandes foires de l’artisanat australiennes.

À découvrir également tout proche, les grottes de calcaire du Mole Creek Karst National Park,
l’unique parc national de l’État de Tasmanie, créé spécialement pour protéger ses formations géologiques particulières.


Infos pratique

  • La réserve de la Liffey Valley est située à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Launceston et à une trentaine de kilomètres de Deloraine. Toutes les routes d’accès sont bétonnées et accessibles à tous les véhicules. Aucun transport en commun ne dessert la réserve, vous devrez obligatoirement avoir votre propre voiture en passant notamment pas une agence de location pour vous y rendre.
  • L’entrée de la réserve de la Liffey Valley est gratuite.
  • Si vous souhaitez passer une nuit dans la région, il faudra se renseigner auprès d’hébergements situés dans les villes proches de la réserve, à moins d’une vingtaine de kilomètres comme Langford, Hagley ou Westbury, car le camping est interdit au sein de la Liffey Valley.
  • Il faut également savoir que la qualité de la couverture du réseau téléphonique est plutôt faible dans cette zone de la Tasmanie, pensez donc à signaler votre présence avant d’effectuer une randonnée dans la réserve.
Partenaire Australia-australie.com