CAMPING, VAN, B&B OU BACKPACKERS, LES HÉBERGEMENTS EN AUSTRALIE

1
33
backpacker

L’Australie est un pays-continent qui attire de plus en plus les visiteurs du monde entier, et notamment de France. Il a d’ailleurs très bien su développer et exploiter cette manne touristique. Il en résulte une offre d’hébergement touristique large et variée, pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Tous les types d’hébergement sont en effet accessibles en Australie, depuis la belle étoile jusqu’à l’hôtel de luxe, en passant par le camping, van,B&B ou Backpackers. Dans ce vaste choix, voici une petite présentation de ce que vous allez pouvoir trouver, afin de vous aider dans votre sélection.

En tente, économique et en contact avec la nature

Une excellente solution si vous aimez vous retrouver en pleine nature. Si vous voulez rester dans certains sites d’ailleurs, vous n’aurez pas le choix, notamment dans les parcs nationaux.

Il existe des campings partout en Australie et de toutes sortes : des petits sites sommaires dans des régions isolées aux campings super équipés. Vous pourrez également camper dans un ranch ou dans une ferme : expérience unique !

Le camping est aussi une solution relativement économique (ceci dit, certains campings coûtent aussi cher qu’un motel de base).

L’inconvénient, c’est qu’il vous faudra transporter la tente et le matériel. Soit vous amenez tout de France, soit vous prenez tout là-bas, en achat ou en location car il est possible de trouver tente, sacs de couchage, etc. à louer (chez Britz par exemple). Sinon, certains campings proposent aussi des tentes en location.

La réservation est toujours conseillée, en particulier près des sites touristiques. Concernant les parcs, vous trouverez toutes les informations ici.

Dormir dans l'Outback
Dormir dans l’Outback

Camping sauvage ? Bien que ce soit difficile à imaginer, quasiment toutes les portions de terre australienne ont un propriétaire (grand propriétaire terrien ou communauté aborigène). Il est bien sûr, interdit de s’installer sur une propriété privée, mais à vous de voir si vous voulez tout de même vous établir pour la nuit et assumer. Certains le font…

Sinon, vous pouvez vous installer dans le bush pour dormir sous tente ou à la belle étoile, expérience incroyable ! Mais la sécurité n’est jamais garantie, donc c’est à vos risques et périls !

Concernant les tarifs, comptez entre 6 et 20 AU$ pour un emplacement de tente pour deux personnes.

Camping-car ou RV, emporter sa maison

Le camping car est un moyen idéal pour arpenter les grands espaces de l’Australie : flexibilité, mobilité… Si vous comptez faire des kilomètres, cette formule est une bonne option à étudier.

Les compagnies de Iocation sont, qui plus est, de plus en plus souples : il est souvent possible de négocier afin de prendre un camping-car dans une ville et le laisser dans une autre, ce qui permettra de suivre un itinéraire sans avoir à revenir sur ses pas. Les compagnies de location se situent essentiellement dans les banlieues de grandes villes, aucune ne siège dans les aéroports. Les loueurs sont : Britz, Hertz, Maui, Les tarifs sont sensiblement partout les mêmes, et dépendent bien sûr de la taille du véhicule ainsi que de la durée de location (tarifs dégressifs).

camping-car

Étudiez bien le coût final, car en plus de la location journalière, vous aurez à payer l’essence ainsi qu’une assurance (obligatoire). De plus, souvent, les prix sont plus élevés si vous avez moins de cinq ans de permis. Attention, l’âge minimum requis est 21 ans ET il existe un âge maximum : 75 ans (si, si !).

Sachez que la plupart des campings en Australie sont très bien équipés (zones de barbecue, sanitaires propres et spacieux, etc.).

Où s’arrêter ? L’intérêt de louer un camping-car, c’est de pouvoir s’arrêter partout pour passer la nuit. Alors peut-on le faire ? La plupart du temps, oui, un arrêt pour la nuit est toléré, mais dans tous les cas, n’envisagez pas d’installer table et sièges pour diner ou petit déjeuner devant votre camping-car. Si vous ne savez pas, regardez ce qui se passe autour de vous !

En Van en Australie

Grands centres urbains : non ! Sachez que vous n’avez pas le droit de rester stationné la nuit, donc pas de possibilité de dormir sur place. Par ailleurs, il vous sera difficile, voire impossible, de vous garer. Si vous comptez rester plusieurs jours à Sydney, Melbourne ou autre, garez-vous à l’extérieur de la ville, rejoignez le centre en transports en commun, prenez un hôtel pour les nuits et circulez à pieds.

Ceci dit, allez tout de même faire un tour du côté des quartiers résidentiels. Il est parfois autorisé de passer une nuit près d’un parc. Demandez à des résidents, pour être sûr !
Petits centres urbains : l’arrêt pour une nuit est toléré. Renseignez-vous tout de même et ne vous arrêtez pas pour autant en plein centre du village.
Plages : l’arrêt est toléré et il existe souvent des espaces dédiés, équipés d’infrastructures (sanitaires, douches, etc.).
Parcs : même chose que pour plages, toléré. Renseignez-vous aux Visitor Centers car la plupart du temps, des espaces dédiés sont aménagés pour les camping-cars.
Sites touristiques (parcs, plages, etc.) : même chose que pour plages et parcs, toléré.
Outback : nous ne vous conseillons pas de vous arrêter seul en plein milieu de l’outback, ce n’est pas réputé pour être très sécuritaire. À vos risques et périls !
Reste du pays : on l’a dit, le territoire australien, même ses partie désertiques, est découpé en propriétés privées plus ou moins vastes. En somme, on est toujours chez quelqu’un ! À vous de voir si vous voulez enfreindre la loi…

Sinon, la solution, c’est de vous rendre dans les campings, qui offrent tout le confort et toute la légalité nécessaires. C’est de toute façon indispensable d’y passer pour faire votre vidange, remplir l’eau et recharger l’électricité (si besoin).

Attention, les camping-cars loués en Tasmanie ne sortent pas de l’île.

Backpacker ou auberge de jeunesse

Très répandu, ce mode d’hébergement n’est pas uniquement réservé aux « jeunes » backpackers. De plus en plus d’ « adultes » s’y rendent et apprécient l’ambiance conviviale ainsi que le service optimal de ces établissements. Il existe deux types d’auberges : ceux qui appartiennent à la Youth Hostel Association (YHA) et les Backpacker hostels. Dans tous les cas, il y en a partout, tant en ville que dans l’outback.

Dortoir dans un backpacker - Auberge
Dortoir dans un backpacker – Auberge

Pour ceux qui ne savent pas (il y en a peut-être), le principe de fonctionnement d’un backpacker est d’avoir des pièces en commun : cuisine équipée, laundry (buanderie), salon, salles de bain (le plus souvent), coin internet. Ils sont composés de dortoirs (grands ou petits) et parfois, de chambres (à plusieurs ou doubles).

Les backpackers proposent souvent toutes sortes de services : visites à la journée, co-voiturage, bons plants, location, etc. Mais aussi, et c’est important, des lockers (coffres/casiers) dans lesquels vous pourrez conserver vos affaires de valeur en toute sécurité.

Backpacker australie

L’avantage de ce choix est le côté bon marché et la possibilité de rencontrer d’autres voyageurs, en plus de l’atmosphère toujours détendue et sympathique. Attention, la réservation est conseillée !

Il y a souvent des cartes d’adhésion (qui permettent de bénéficier de réduction dans des réseaux de backpackers (ex : Kit VIP Backpackers,qui coûte 47 AU$, mais ne vaut pas pour toutes les auberges de jeunesse, ou la carte YHA, qui coûte 25 AU$ pour un an et 45 AU$ pour deux ans.

Un lit en dortoir coûterait en moyenne 20 AU$ et 60 AU$ pour une chambre double. Les tarifs dans les grandes villes et dans les grands sites touristiques (Ayers Rock, barrière de corail, etc.) sont –logiquement- plus élevés qu’ailleurs.

Les backpackers disposent rarement de places de parking.

Motels & hôtels

L’Australie compte toutes les catégories d’hôtellerie, de tout confort et de tout style. Cependant, les établissements de luxe se trouvent essentiellement dans les grandes villes et les sites touristiques.

Les motels sont les moins chers, bien sûr. Il s’agit souvent de grands bâtiments impersonnels, équipés de chambres qui se ressemblent toutes, mais qui restent confortables pour la nuit. Ils se situent souvent dans des zones peu agréables mais pratique (banlieues de ville, croisements routiers, etc.)

Hotel Australie

Ces établissements disposent la plupart du temps de parkings, mais aussi de services divers (buanderie, restaurant, bar, etc.) Les chambres sont aussi souvent munies de télévision, téléphone, frigidaire, bouilloire, etc. Elles sont doubles ou simples et sont équipées d’une salle de bain.

Les prix démarrent à partir de 50 AU$ (environ 40 €) jusqu’à…

Bed & Breakfast ou chambres d’hôtes

Cette option est de plus en plus populaire auprès des couples. C’est un excellent moyen de rencontrer des Australiens, qui vous accueillent chez eux et ont souvent du temps à consacrer aux visiteurs. Les prix sont plus élevés que pour les motels, mais on a vraiment l’impression de vivre un peu dans le quotidien australien, dans une vraie maison.

Bed and Breakfast dans une maison typique du Queensland
Bed and Breakfast dans une maison typique du Queensland

Les chambres (doubles ou simples) sont toutes munies d’une salle de bain. Il y a tous les styles, à vous de choisir ! Trouvez quelques informations sur le site The Australian Bed & Breakfast Book.

Logement à la Ferme ou dans un Ranch

On trouve dans l’outback et le bush la possibilité de loger dans une ferme ou un ranch. Expérience inoubliable et unique ! D’autant que notre participation est souvent sollicitée (réparation de barrière, rassemblement du troupeau, etc.), alors à tenter au moins une fois. Certains établissements proposent aussi des activités : balades à cheval, pêche, etc. Un vrai retour à la nature et, parfois aussi, dans le temps.

ferme australie
un hébergement dans une ferme est une expérience unique

Le standing varie d’établissements très luxueux à des fermes tout à fait sommaires (lits de camp, toile ondulée, etc.) Les prix varient selon l’endroit et les services offerts. Vous trouverez quelques précision sur le site australien d’agrotourisme.

Copyright photo Backpacker en Une : Jan Smith

1 COMMENTAIRE