GIBB RIVER ROAD, L’AVENTURE TOUT TERRAIN

0
1675
Gibb River Road

La Gibb River Road… Cette route du Nord de l’Australie est un parcours presque mythique, terrain de jeu des aventuriers chevronnés qui peuvent faire ronronner le moteur de leur 4×4. Pour les touristes et backpackers c’est un peu le défi, voire parfois la consécration de ce voyage au bout du monde. Mais attention, pas de place pour les « M’as-tu-vu » ! Ici, il vaut mieux être prêt à réaliser ce parcours semé d’autant d’embûches que de splendeurs naturelles.

La Gibb River Road

La Gibb River Road s’étend sur environ 660km, c’est l’une des deux routes qui traversent la région du Kimberley (l’autre est la Great Northern Highway) entre la ville de Derby dans l’Ouest Australien et Kununurra dans le Grand Nord. Outre son axe principal, divers chemins et petites routes partent sur les côtés vers de nombreuses gorges et cascades. Ces trajets croisent des communautés aborigènes et de grandes stations d’élevage.

Gibb River Road

Un peu d’histoire…

La Gibb River Road tient son nom du géologue et explorateur australien Andrew Gibb Maitland et joue un rôle important dans l’histoire des Kimberley.
D’abord appelée « Route du bœuf », elle fut construite vers 1950 pour développer le transport du bétail depuis et vers les élevages environnants. Les premiers travaux furent réalisés à la main, à l’aide de pelles, de pioches et de charrues en déplaçant les roches de chaque côté de la piste. La construction s’achèvera en 1956 et aura coûté environ 714£.

En moins d’un siècle, le visage de la Gibb River Road a beaucoup changé, celle-ci s’est transformée en une route à deux voies avec quelques parties en bitume.
Ce n’est que très récemment qu’elle est devenue une véritable attraction touristique pour ses promesses d’aventures, mais aussi pour la richesse naturelle et culturelle de cette région. L’amélioration de l’état de la route depuis l’année 2000 a beaucoup aidé à cet engouement.

Quelques conseils utiles…

4×4 ou pas 4×4 ? Telle est la question !

Malgré l’amélioration de la route, le 4×4 reste le véhicule fortement recommandé (pour ceux qui n’en n’ont pas, les locations sont nombreuses). Certains choisissent cependant des moyens de transport plus originaux comme la moto ou le vélo alors à vous de voir !

Partenaire du site

La Gibb River Road comprend plusieurs passages en béton mais c’est principalement une route de terre et de graviers avec quelques endroits en assez mauvais état. Certains endroits nécessitent de traverser des rivières, de rouler sur des amas de roches tranchants et sur des parties de routes ondulées ou bosselées (« corrugations »).

Gibb River Road

Mieux vaut choisir le bon moment

La traversée ne peut se faire à n’importe quel moment de l’année. Elle dépend de la saison et de l’état de la route. La Gibb River Road est fermée de novembre à mars durant la saison des pluies. Il est donc conseillé de voyager de mai à octobre, après que la route ait été vérifiée et que les dégâts causés par les pluies aient été arrangés.

L’ouverture se fait en général entre mi avril et mi mai. Le pic de la saison touristique est en général atteint entre avril et août. Attention à ne pas y aller trop tard non plus car vers la fin du mois de septembre, certaines cascades sont asséchées ou n’offrent qu’un mince filet d’eau.

Préparation avant le départ

« Un tien vaut mieux que deux tu l’auras », « Mieux vaut prévenir que guérir »… Bref vous l’aurez compris, le moment est à la prévention !
Alors effectivement vous ne partez pas en mission suicide sur Mars mais il est conseillé d’être bien préparé car la Gibb River Road n’est pas non plus un pique-nique champêtre. Il y a quelques petits détails à régler avant de vous lancer dans l’aventure. Pour des raisons de sécurité principalement, mais aussi économiques car sur cette route, les prix grimpent presque aussi haut que les températures !

La première étape est de faire passer une petite révision à votre voiture par un mécanicien compétent, en commençant par la batterie, les pneus et les freins. Ce n’est pas juste une précaution car on ne compte plus les pneus éclatés gisant sur le bord de cette route.
Assurez-vous aussi que votre véhicule est à une hauteur suffisante pour être sûr de pouvoir traverser les rivières (« high clearance »).

Mieux vaut aussi être déjà bien familiarisé avec votre véhicule afin d’en connaître les limites.

La deuxième étape concerne les détails matériels, prévoyez donc :

  • – au moins 2 pneus de rechange
  • – au moins un bidon d’essence
  • – un kit avec quelques outils pour la voiture (câbles de batterie, cric, etc.)
  • – de l’eau en quantité suffisante pour chaque passager
  • – quelques réserves de nourriture
  • – une petite trousse médicale
  • – de l’argent liquide (presque pas de distributeurs)

Gibb River Road

Vérifiez l’état de la route avant de partir en vous adressant au Mainroads Western Australia (13314 ou sur le site internet).
Vous pouvez acheter le Kimberley Atlas & Guide pour 39,95$, un guide complet sur la région avec cartes détaillées et descriptions précises des différents lieux de visites et sur les accommodations.
Les budgets un peu plus serrés pourront opter pour le Gibb River & Kalumburu Roads Travellers Guide à 5$. Vous le trouverez dans les centres d’informations de Broome et de Derby.

N’oublions pas non plus cette chère « red dirt », une poussière rouge orange que l’on trouve sur presque toutes les routes d’Australie et qui se glisse partout. La Gibb ne fait pas exception à la règle, rangez donc votre chemise blanche fétiche et préférez un bon vieux Tshirt !

Les commandements sur la route

  • – Ta vitesse, tu surveilleras : la limite officielle est à 110km/h mais l’idéal est de rouler entre 60km/h et 100km/h.
  • – L’environnement, tu respecteras : gardez vos déchets avec vous dans des sacs et jetez-les dans les zones prévues à cet effet. Évitez également d’allumer des feux en pleine nature durant la saison sèche.
  • – Le véhicule de devant, tu ne colleras pas : la visibilité est quasi nulle avec la poussière.
  • – Les road train passer, tu laisseras : vu leur taille monstrueuse, mieux vaut se ranger sur le bord et attendre pour éviter la poussière et les éclats de roches sur votre pare brise car eux ne vous feront certainement pas cette politesse !
  • – Un petit signe de main, tu feras aux conducteurs que tu croises.
  • – Ralentir, tu devras en passant les cyclistes pour ne pas les couvrir de poussière.
  • – Attention aux crocodiles, tu feras : notamment dans les zones indiquées, à savoir beaucoup sur cette route !
  • Mais surtout…- De ce paysage spectaculaire, tu te délecteras !

Le parcours : on the road again !

Cette route peut donc se faire dans les deux sens. Les petits chemins qui partent sur les côtés vous mèneront vers des sites naturels ou des hébergements et vous obligeront parfois à traverser quelques ruisseaux plus ou moins profonds (« Vas-y, ça ne passera pas mais vas-y »). Pas d’inquiétudes toutefois car si vous respectez les consignes ci-dessus, ça passera !

Vous trouverez tout le long de la route des campements gratuits (indiqués sur votre guide sinon renseignez-vous au préalable). Évidemment ni douches, ni eau potable, ni toilettes mais la nature sauvage pour vous seul ! C’est à tenter au moins une nuit.

Ayant vécu cette superbe expérience, je vous propose de partir de Derby pour arriver à Kununurra, tout en ponctuant ce flot d’informations par quelques anecdotes personnelles.

Voici donc les principaux lieux de la Gibb River Road.

  • Windjana gorge : Des roches gigantesques dressées vers le ciel, une promenade de 3,5km autour de cette gorge le long de la rivière Lennard : cet endroit est parfait pour voir des crocodiles d’eau douce qui vivent ici en liberté et en grand nombre ! Vous pourrez également observer une quantité d’oiseaux. Cette balade est un souvenir mémorable puisque je l’ai passée à courir pour tenter d’échapper à … une mouche !
Windjana Gorge Gibb River Road
Windjana Gorge Gibb river road
  • Tunnel Creek : Cette marche un peu inhabituelle reste l’un de mes meilleurs souvenirs puisqu’il s’agit de suivre un ruisseau dans un tunnel de 750m. L’originalité de la chose ? Vous marchez dans l’eau ET dans le noir total ! Pensez donc à emporter une lampe et des chaussures qui ne craignent pas ! Vous pourrez vous prendre pour Indiana Jones, observer quelques chauves-souris et des fossiles millénaires. Petit secret : tentez de trouver les traces de peintures aborigènes en montant sur la gauche à la sortie de la grotte.
Tunnel Creek, Kimberley, Western Australia - Gibb River Road
Tunnel Creek, Kimberley, Western Australia – Gibb River Road
  • Mount Hart : Une halte qui vous offre une vue imprenable sur le King Leopold Range National Parket son merveilleux paysage. Vous pouvez passer la nuit au Mount Hart Wilderness Lodge d’où partent les chemins de randonnées vers les gorges.
  • Lennard Gorge : Moins connue et moins visitée que les autres, cette gorge vaut le détour si vous avez le temps car non seulement elle offre une vue spectaculaire sur les chutes d’eau, mais en plus elle vous permet de vous rafraîchir dans sa grande piscine naturelle.
  • Bell Gorge : Prenez le petit chemin qui descend jusqu’au charmant ruisseau de Bell Creek pour ensuite le traverser (attention ça glisse !). Vous pouvez admirer la gorge et les cascades du haut, puis continuer en descendant et vous baigner dans le grand bassin. Un agréable moment de détente qui vous permettra peut-être d’observer quelques iguanes en train de prendre le soleil. Comment pourrais-je oublier cet endroit puisque j’y ai perdu mes lunettes de soleil fétiches en voulant photographier un simple lézard (je suis sûre qu’il en rigole encore !). Vous pouvez passer la nuit au campement de Silent Cove.
Bell gorge - Gibb River Road
Bell gorge – Gibb River Road
  • Imintji Roadhouse : Profitez de cet endroit pour vous ravitailler en essence, en eau et en nourriture si besoin. Vous avez même un atelier de réparation à côté. Cependant, attention aux prix !
  • Mornington Wilderness Park : Coupée par la Fitzroy River, cette zone riche en gorges et en cascades vous offre la possibilité d’observer de nombreuses espèces d’oiseaux et de faire des balades en canoë. Vous pouvez passer la nuit au Mornington Wilderness Camp.
  • Galvans Gorge : Facilement accessible, cette gorge en forme de fer à cheval vous permet de vous balancer sur une corde pour ensuite plonger dans une grande piscine naturelle.
  • Mount Barnett Roadhouse : Ce magasin station service est le deuxième point de ravitaillement. Vous pouvez y faire la réservation pour le campement situé au bord de la Manning River Gorge.
  • Mount Elizabeth : Cet endroit cache des peintures rupestres aborigènes, des gorges et des cascades. Vous pouvez dormir à la Mount Elizabeth station.
  • Kalumburu Road : Vous pouvez vous engager sur cette route chaotique pour aller visiter Kalumburu, une communauté aborigène, mais vous aurez besoin d’un permis pour cela (à demander au préalable au Department of Aboriginals Affairs, il est gratuit). Vous avez aussi la possibilité de prendre l’autre embranchement en direction des Mitchell Falls, des chutes d’eau spectaculaires sur plusieurs niveaux. Les budgets plus élevés pourront profiter de la vue en avion. Surtout pas de baignade dans les bassins car ce site sacré aborigène foisonne de crocodiles d’eau salée !
  • Traversée de la Pentecost River : Il s’agit du passage le plus délicat de la Gibb car non seulement la profondeur de cette rivière varie en fonction de la marée, rapidement et sans prévenir, mais en plus elle est l’endroit favori d’un grand nombre de crocodiles d’eau salée. Le mieux est de vous renseigner avant dans les stations. Il y a également des indicateurs de hauteur d’eau dans la rivière. Je dois avouer l’avoir traversée en étant un peu crispée, guettant quelques monstres aquatiques. Pourtant, mission accomplie sans soucis !
Gibb River Road
Pentecost river
  • El Questro Wilderness Parc : Avec plus de 4000 km², ce parc naturel propose diverses attractions avec notamment les Zebedee Springs, des sources thermales naturelles que vous atteindrez en empruntant un chemin à l’ombre de nombreux palmiers. Le mieux est d’éviter d’y aller aux heures de pointe si vous voulez en profiter pleinement. Dépaysement total et détente garantie ! Remontez la Chamberlain Gorge pour admirer des peintures aborigènes. Équitation, pêche, excursions organisées et vols en hélicoptère sont également proposés. C’est l’endroit parfait pour observer la faune des Kimberley. Vous pouvez passer la nuit dans un campement ou opter pour le grand luxe au El Questro Homestead.
Gibb River Road
Emma gorge – Gibb River Road
  • Emma Gorge : Le dernier endroit de la Gibb à ne pas manquer reste cette gorge entourée d’arbres et de lianes, avec sa piscine naturelle bleu turquoise. Une délice pour s’y rafraichir avant de reprendre la route direction Wyndham ou Kununurra. Vous pouvez aussi passer une nuit à l’Emma Gorge Resort pour vous remettre de vos aventures.
Bell gorge - Gibb River Road
Bell gorge – Gibb River Road

Des formations géologiques millénaires, une faune et une flore unique : la Gibb River Road vous offre des paysages naturels à couper le souffle. Moins terrible qu’avant, elle reste à la fois difficile et somptueuse. Entre cascades et rivières, gorges et falaises, ruisseaux et canyons, c’est presque un passage obligé où le temps s’arrête pour mieux vous laisser l’apprécier.

Ce parcours semé de découvertes et d’obstacles est une aventure extraordinaire à vivre au volant de votre bolide tout terrain. Enjoy the road mate !

Partenaire Australia-australie.com