FAIRE SON SAC POUR 1 AN EN AUSTRALIE : QUE FAUT-IL EMPORTER ?

14
373
Son sac pour l'Australie

S’il n’est déjà pas facile de faire ses valises avant de partir en vacances pour 2 semaines, alors que dire de faire son sac pour 1 an d’autonomie et d’aventure en Australie ? Pourtant, oubliez les mythes de la boussole et du couteau suisse, faire ses bagages pour partir en Australie est un jeu d’enfant, il suffit de se concentrer sur l’essentiel. Suivez le guide pour choisir son sac pour l’Australie et de quoi le remplir !

Sac ou valise ?

Avant de parler contenu, la première question à se poser est celle du contenant : vaut-il mieux partir avec valise ou sac à dos ? Les avis divergent, et comme toujours il s’agit avant tout d’une question de goûts et de préférences personnelles. Si le sac à dos est depuis toujours le symbole du « backpacker », le jeune voyageur bas-budget auquel il donne son nom, force est de constater que dans la réalité d’aujourd’hui, la majorité des WHV pourraient tout aussi bien partir avec une valise.

sac à dos départ Australie

En effet, l’avantage du sac à dos est avant tout sa grande mobilité : sur vos épaules, le sac à dos peut traverser la jungle tropicale autant que la jungle urbaine, les sentiers de pierre ou de boue ne l’arrêtent pas. Par conséquent, il est la solution indispensable pour tous les grands amateurs de stop, de bus et de randonnée, qui ont besoin de marcher avec leurs affaires sur le dos non seulement en ville, mais aussi à la campagne et en pleine nature.

Malheureusement, en dehors de son côté tout-terrain, le sac à dos n’a pas que des avantages : il est lourd, coûte cher, et son organisation ne convient pas très bien à une utilisation de tous les jours de type « je dois démonter tout mon sac pour atteindre l’objet crucial qui est tout au fond » !

À l’inverse, la valise est l’option confort : plus grande pour moins cher, elle se tire sur des roulettes avec facilité même quand elle est bien chargée et ne pose de problème d’encombrement que quand vient l’heure de monter des escaliers ou de traverser un terrain cahoteux.

Valide départ Australie

L’ouverture circulaire est synonyme d’accès facile, rendant l’organisation des affaires bien moins compliquée. Autre avantage, elle laisse le dos libre pour porter un petit sac contenant les « affaires essentielles » (papiers, snacks, livres ou appareil photo). Pour le « backpacker » moderne qui passe beaucoup de temps en ville, se déplace en train, en avion ou achète son propre véhicule, la valise se révèle souvent être une solution moins « prise de tête ».

Faire ses bagages

Quel que soit le contenant choisi et même si vous avez choisi de privilégier l’énorme valise plutôt que l’économe sac à dos 60 litres, il n’existe qu’une seule règle d’or pour faire ses bagages : emportez-en le moins possible. Malgré des heures de réflexion et de tri, la majorité des voyageurs ne dressent qu’un seul et unique constat après plusieurs mois de voyage : ils ont emporté tout un tas de choses qui ne servent presque à rien… mais qu’il faut continuer à se coltiner !

Dans le doute du « je prends ou je prends pas », gardez toujours à l’esprit que l’Australie est un pays riche, occidental et moderne. Si, par malheur, vous vous rendez compte une fois sur place que vous avez oublié un objet indispensable… il vous suffira d’aller l’acheter.

Certes, on y perd quelques dollars, mais le problème est aussi minime que temporaire. En revanche, avoir apporté 3 kilos d’affaires inutiles, c’est se condamner à devoir porter 3 kilos supplémentaires pendant 1 an, ou à les emballer dans un carton pour les réexpédier à la maison… retour à la case dollars !

Que faut-il emporter, alors ? Tout dépend du voyage que vous envisagez. Si vous partez pour quelques semaines ou quelques mois, emportez le strict minimum vestimentaire.

Exemple : deux bas, deux pulls, une veste chaude et imperméable, une paire de chaussures, un maillot de bain et assez de hauts, chaussettes et sous-vêtements pour une semaine.

Petite astuce pour gagner de la place au niveau des bas : privilégiez les pantalons qui se dézippent en shorts, deux en un. Côté chaussures, il s’agit de trouver une paire multifonction qui convient à la vie de tous les jours autant qu’à vos balades : baskets ou chaussures de rando selon les préférences.

Ajoutez une paire de tongs, légères, peu encombrantes et indispensables pour la plage et le beau temps. En option, et selon le type de travail que vous souhaitez chercher en Australie, pensez à prendre une belle chemise, un pantalon noir et des chaussures habillées afin de bien présenter lors de vos entretiens d’embauche.

À l’inverse, si vous ne comptez travailler que dans les champs, emportez plutôt des vieux vêtements, dont vous ne vous souciez pas.

Pour les vêtements de pluie ou manteaux, malheureusement l’affaire se corse. Hormis le traditionnel k-way, ni très chaud ni esthétique, difficile de faire rentrer ces articles. Vous pourrez toujours opter pour le port de l’imperméable ou du manteau lors de votre voyage, mais ça n’est pas toujours très confortable dans un aéroport ou un avion.
Enfin, pensez aux accessoires nécessaires pour vous protéger du soleil australien : lunettes de soleil, crème solaire et chapeau.

Créme solaire pour voyage Australie
Ne pas oublier de bien se protéger du soleil australien : lunettes de soleil, crème solaire et chapeau.

Second élément d’importance dans les bagages : la trousse de toilette. Chacun emmènera ce qu’il juge nécessaire, l’essentiel pouvant se réduire à : une brosse à dents et son tube de dentifrice, un petit savon, un rasoir, un petit miroir qui se replie sur lui-même, une pince à épiler et un coupe-ongles ou une paire de petits ciseaux.

Si vous êtes minimaliste, la trousse de toilette peut également faire office de trousse à pharmacie : quelques pansements dont un bandage en cas de foulure de cheville ou de morsure de serpent (!), un peu de désinfectant, des comprimés pour les maux de tête et de ventre… voilà qui suffit à parer aux problèmes les plus courants, sans vous coûter beaucoup en terme de place et de poids.

Par contre, pensez à bien emballer votre petite trousse hygiène et santé et n’oubliez pas d’emporter une serviette ! Les magasins de sport en vendent tissées de microfibres : ultra légères, compactes et sèches en un temps record, ce sont les serviettes du nomade par excellence.

Dernier sujet de taille pour le voyageur moderne : l’électronique.

De nos jours, il est de plus en plus impensable de partir sans appareil photo, sans ordinateur portable ou tablette tactile. Si l’appareil photo compact peut aisément se glisser dans n’importe quelle poche, protégé par une simple housse, les bridges et les réflex devront avoir leur sac dédié, généralement porté en bandoulière. Idem pour l’ordinateur portable.

Pour ce dernier, privilégiez le sac à dos, dont le poids mieux réparti sur les deux épaules fatigue beaucoup moins vite.

Du côté des accessoires, n’oubliez pas la clé USB, indispensable pour transférer vos documents lorsque vous visitez un cyber café par exemple, et éventuellement un disque dur externe permettant de stocker vos photos et d’en faire des copies de sauvegarde.

Clé Usb

Alimentations, souris et chargeurs devront eux aussi trouver leur place dans l’un de vos sacs. Les prises électriques australiennes n’étant pas les mêmes que les nôtres, il vous faudra vous procurer un adaptateur pour brancher votre matériel.

Si vous n’êtes pas trop impatient, attendez d’être sur place pour l’acquérir : vendus dans tous les magasins d’électronique et de nombreuses grandes surfaces, ces adaptateurs sont très bon marché en Australie. Petite astuce pour ceux qui ont beaucoup de matériel à brancher ? En France, achetez une multiprise. Il vous suffira ainsi d’un seul adaptateur pour brancher toutes vos prises d’un coup !

Les lecteurs apprécieront également d’avoir une liseuse électronique avant le grand départ, qui permet un gain de charge et de se procurer facilement des ouvrages en français via Internet.

Ne reste plus qu’à préparer l’indispensable petit sac à dos (peut-être celui contenant votre ordinateur et appareil photo) qui contient également les essentiels à garder avec vous durant les transits : passeport, portefeuille (en plus de votre carte de crédit, pensez à garder entre 50 et 100 € cash pour vous dépanner en cas d’imprévu), téléphone, stylo, bloc-note, snacks, livre ou lecteur mp3 pour tromper l’ennui.

Bon voyage à tous !

14 Commentaires

  1. Je conseille la petite pochette ventrale (type marsupial :p) pour l’argent, le permis/passeport, voire les papiers importants lorsque vous êtes en voyage, que ce soit en ville ou à la campagne. On est jamais à l’abri d’oublier son sac à dos ou sa pochette dans un véhicule, un restaurant, ou n’importe où (oui, ce conseil sent le vécu, et alors ?).

  2. oui je me suis bien rendu compte que j’avais mal écrit tente. c’est clair je vais pas emmener ma tante lol. j’y vais en solo. donc tu ne conseille pas la tente et le sac de couchage alors? mieux vaut une chambre de fait..bien. eh ben je vais continuer à bosser avant de partir alors..^^

  3. Salut à tous!
    Merci aux redacteurs de ce site pour tout les précieux conseils concernant le working holiday visa et tout ce qui s’y attache! Tout est clair et bien expliqué! bravo!
    Concernant ce qu’il faut mettre dans son sac à dos, que mettre dans sa trousse à pharmacie, vous pouvez consultez sur mon blog de voyage des articles qui y sont dédiés!

  4. moi je cherche à m’installer plutôt le temps de finir la secondaire de mes deux ados. et mon garçon parle de prendre avc lui jusque sa ps en passant par sa canne à pêche et une go pro / moi, ma plaque de cuisson, ma centrifugeuse et qques uns de nos couverts en argent pour faire comme à la maison :p Est ce que on est tout à fait out ???

  5. Bonjour,
    @RYM, à mon avis, vous n’êtes pas du tout out. Il n’y a pas de ‘guide’ pour dire si vous devez emporter ceci ou cela. Tout dépend de votre passion, de ce que vous allez faire là-bas. Ma petite fille par exemple voudrai emmener son poisson rouge en avion (interdit, mais pas bête puisque c’est son poisson à elle).
    Un voyage pour un an en australie? Waouh, c’est très tentant ça. Pour moi, je serai plutôt valise en soute et sac à dos en cabine. Le sac se place sur la valise et il suffit de tirer. Un modèle trouvé par ma femme sur le [url=http://www.mon-bagage-cabine.com]site MBC[/url]. Je n’ai rien contre les gros sacs à dos, j’en ai eu un avant. Mais santé oblige, donc je prendrai une valise.