Selfies avec les crocodiles

Dans le Territoire du Nord australien, les autorités des parcs nationaux dénoncent plusieurs cas de touristes se prenant en photos avec des crocodiles. « Il y a eu plusieurs visiteurs qui ont fait un selfie rapide avec ces animaux sauvages, et ont pris la pose avec eux en étant incroyablement proches ». Michael Barritt, chargé de communication à la Commission pour les parcs du Territoire du nord (PWCNT).

On savait déjà que les Australiens étaient à l’origine du mot « selfie », ce phénomène, élu mot de l’année en 2013, qui consiste à prendre son autoportrait et le diffuser via les réseaux sociaux. Désormais, il faudra rajouter à leur invention « les selfies crocodiles », où comment ramener des photos de vacances avec des reptiles aux dents acérés de plusieurs mètres de long.

Il y a quelques jours, la Commission pour les parcs nationaux du Territoire du nord a alerté sur plusieurs cas de « selfies crocodiles » diffusés sur Instagram ou Youtube, pris dans la réserve de Fogg Dam, à 70 kilomètres à l’est de Darwin. Les touristes n’hésitent pas se rapprocher des crocodiles d’eau douces, les « freshies », jugés moins dangereux et plus timides que les « salties », les crocodiles de mer, plus gros, plus mortels.

« Les freshies peuvent donner une mauvaise morsure avec leurs dents rasoirs aiguisées si ils se sentent menacés, et les approcher de trop près peut faire qu’ils se sentent menacés », explique Michael Barritt, chargé de communication à la Commission pour les parcs du Territoire du nord (PWCNT).

La Commission pour les parcs estime que les visiteurs devraient garder une distance de 15 mètres avec les « freshies », préconisant « de ne pas risquer sa vie » et concluant logiquement que « les crocodiles sont un danger réel ».

Partenaire Australia-australie.com