DU CAMPING EN AUSTRALIE : LES PARCS NATIONAUX

4
2668
Camping Australie

Royal, Blue Mountains ou encore Murramarang : je vous ai déjà fait découvrir quelques-uns des magnifiques parcs nationaux qui protègent la nature australienne pour le plus grand plaisir des visiteurs et vacanciers. Et pour mieux prendre la mesure de tout ce que ces parcs ont à offrir, une seule solution : camper. Aujourd’hui, je vous invite à un petit tour d’horizon des pratiques, tarifs et abonnements : camping, mode d’emploi, c’est parti !

Les différents types de camping

Tout d’abord, il faut avoir conscience que les aires de camping des parcs nationaux vont de la simple petite clairière plate et perdue où poser sa tente, aux grands sites capables d’accueillir des dizaines de caravanes et proposant des infrastructures telles que des barbecues électriques ou des blocs de douches. De ce fait, il est important de se constituer un petit lexique du camping :

  • Car-based : l’aire de camping est accessible aux véhicules et permet donc par exemple de dormir dans votre van.
  • Walk-in : au contraire, il s’agit là d’un site uniquement accessible via des chemins de randonnée pédestre, nécessitant donc d’amener sa tente et tout son matériel.
  • Caravan / Trailer access : accessible aux caravanes / remorques.
  • 2WD / 4WD access : accessible aux véhicules conventionnels / seulement aux 4×4.
  • Powered site : site disposant de prises électriques (les sites sans électricité, eux, peuvent être désignés comme « unpowered »).
  • Serviced campground : site disposant d’infrastructures telles que des WC, barbecues, tables de pique-nique, blocs de douches, eau courante…
  • Basic facilities : infrastructures basiques, c’est-à-dire généralement des toilettes à compost, un réservoir d’eau de pluie (raintank) et des tables de pique-nique.
  • Bush camping : sites basiques dénués d’infrastructures.
    Bien évidemment, plus les sites sont grands, populaires, accessibles et bien équipés, plus ils sont chers !

Quel budget pour le camping ?

En plus du type de site, le coût de la nuit de camping (« camping fee ») dépend également de l’état dans lequel vous vous trouvez. En effet, il n’existe pas de norme nationale et outre des prix sensiblement différents, certains états prélèvent également des droits d’entrée (« entry fee » ou « use fee ») qu’il ne faut pas oublier de prendre en compte dans le calcul de son budget camping.

Camping Australie

Dans le New South Wales, certains parcs font l’objet d’un droit d’entrée de $8/véhicule/jour. La nuit de camping revient généralement à $11,50/personne. Consultez la liste des tarifs par parc.
Dans le Victoria, la nuit de camping varie d’un endroit à l’autre selon le site. Consultez la liste des tarifs par parc.

Camping Australie
Dans le Queensland, l’entrée est gratuite dans tous les parcs. La nuit de camping est facturée au prix fixe et universel de $6,15/personne. Consultez la liste des tarifs par parc.

Partenaire du site

En Tasmanie, l’entrée est fixée à $12/personne (à l’exception de Cradle Mountain, qui facture rien de moins que $16,50/personne/jour !), et la nuit de camping revient généralement à $13/couple + $5/personne supplémentaire. Consultez la liste des tarifs par parc.

Dans le South Australia, certains parcs demandent un droit d’entrée de $10/véhicule/jour. Consultez la liste des tarifs par parc.

Dans le Western Australia, certains parcs demandent un droit d’entrée de $12/véhicule/jour (jusqu’à 12 personnes). La nuit de camping coûte de $7,50 à $19/personne selon le degré d’aménagement des sites. Consultez la liste des tarifs par parc.

Dans le Northern Territory, il n’y a de droit d’entrée à payer que dans les deux parcs les plus célèbres, c’est-à-dire Uluru-Kaja Tjuta ($25 pour 3 jours) et Kakadu ($25 pour 2 semaines). Si Kakadu contient des sites de camping allant de gratuit à $10/personne, le camping le plus proche d’Uluru est quant à lui l’Ayers Rock Resort (à partir de $40/nuit pour 2 personnes). Dans tous les autres parcs du NT, les sites de camping reviennent à $3,30 ou $6,60/personne selon le degré d’aménagement. Consultez la liste des tarifs par parc.

Camping Australie

Et enfin dans le petit Australian Capital Territory, il n’existe pas de droit d’entrée, et la nuit de camping revient entre $5,55 et $7,80/personne selon les sites !

La vaste majorité des parcs nationaux reposant sur un système de self-registration (libre service), il est essentiel de garder de la monnaie sur vous. La self-registration, comment ça se passe ?

Très simplement : à l’entrée du parc, vous trouverez une boîte contenant des permis de camping. Il suffit d’en prendre un, de le compléter et de le glisser dans l’enveloppe qui l’accompagne avec la somme que vous devez, avant de déposer le tout dans la boîte (« honesty box ») prévue à cet effet. Vous aurez également une copie à garder pour vous et à afficher sur votre tableau de bord. C’est tout !

Camping Australie

Notez toutefois que certains états proposent un système de réservation en ligne (« online booking ») particulièrement utile si vous souhaitez camper sur des sites populaires et/ou en période de pointe (longs week-ends et vacances scolaires), permettant de payer par carte. C’est le cas du Victoriadu Queensland et de l’ACT.

Économiser grâce aux Pass

Vous l’aurez compris, entrer et camper dans les parcs nationaux australiens, ce n’est pas toujours donné. Pour pallier à ce problème, certains états (NSW, TAS, SA et WA) ont mis en place un système de pass qui permettent de réduire notablement les coûts. Ces systèmes sont bien évidemment tous différents, mais avec un point commun : le pass s’achète par véhicule (et non par personne) et s’affiche tout simplement sur votre pare-brise.

Attention : les pass du NSW, de TAS et du WA se limitent à couvrir vos droits d’entrée. Il vous faudra toutefois continuer à payer vos nuits de camping au fur et à mesure. En revanche, les pass du SA se déclinent avec ou sans option camping, ce qui est beaucoup plus intéressant !

  • Dans le NSW, le Multi Pass Park est valable dans tous les parcs nationaux de l’état à l’exception du Kosciuszko, et vous coûtera $65 pour 1 an. Alternativement, le Country Pass coûte seulement $45 mais exclue les parcs les plus proches de Sydney, tels que le Royal ou Ku-ring-gai Chase.
  • En TAS, le Holiday Pass est valable dans tous les parcs de l’état durant 2 mois pour $60. Alternativement, l’Annual Pass coûte $70 et dure bien évidemment 1 an.
  • En WA, le Holiday Parks Pass est valable dans tous les parcs de l’état durant 1 mois pour $44. Alternativement, l’Annual All Parks Pass revient à $88 pour 1 an.
  • Enfin, dans le SA, le Holiday Pass est valable dans tous les parcs de l’état à l’exception de Flinders Chase (Kangaroo Island) et des parcs de l’outback profond (Lake Eyre, Simpson Desert, Coongie Lakes… des endroits peu visités et généralement réservés aux 4×4). Valable 2 mois, il vous reviendra à $40 (entrée uniquement, sans option camping) ou $89 (camping inclus !). Alternativement, le Multi Park Pass valable 1 an revient à $90 (sans camping) ou $199 (avec camping).

Tous ces pass peuvent s’acheter en ligne sur les sites des parcs nationaux de l’état approprié (voir liens ci-dessous) ainsi que dans certains centres de visiteurs. Bon camping à tous !

Liens utiles

Partenaire Australia-australie.com

4 Commentaires

  1. Hello,
    Pour avoir beaucoup campé dans le QLD, il faut préciser que la self registration tend à disparaître dans cet état, et mieux vaut ne pas trop compter dessus…
    C’est toujours énervant de lire « self-registration available » dans la brochure officielle des parcs, de se pointer et de devoir faire demi-tour pour retrouver du réseau téléphonique et pouvoir ainsi payer sa nuit par CB (avec le coup de l’appel et du paiement CB, le tarif de la nuit augmente ainsi sensiblement…). Reste toujours la solution de frauder mais ça n’est vraiment pas cool car à mon avis les parcs nationaux sont une force de l’Australie et il faut les soutenir !!
    Bons voyages dans le bush !

  2. Je te remercie pour cette update sur la situation au Queensland Polo, ça fait longtemps que je n’ai pas eu l’occasion de remettre les pieds dans cet état 😉
    Je suppose qu’ils ont choisi d’opérer une transition vers un mode de fonctionnement « en ligne » – le Queensland est le seul état qui a un système de réservation et paiement en ligne réellement développé, c’est à dire qui couvre la majorité de ses parcs. Ce n’était pas le cas il y a quelques années !
    Le problème me parait d’autant plus crucial qu’il n’est pas toujours facile de trouver du réseau dans le bush et l’outback… !