OBTENIR UN SPONSORSHIP VISA EN AUSTRALIE

60
5433
Formalités visa sponsorship
Formalités visa sponsorship

Important ( 19/04/2017 ) : le Visa 457 va être supprimé (Lire la news)

Vous avez envie de rester en Australie après votre Working Holiday Visa ? Et bien c’est possible, mais pas pour tout le monde ! Cependant, si vous avez la chance de trouver une entreprise souhaitant vous sponsoriser et que vous réunissez tous les critères nécessaires à la demande d’un visa 457, alors vous pourrez rester travailler en Australie jusqu’à 4 ans, voire plus. Ce qui peut s’avérer un bon plan, non ?

En quoi consiste le visa 457 ?

Le Temporary Work (Skilled) Visa (Subclass 457), plus couramment appelé visa 457 ou Sponsorship Visa. Cette disposition permet à une société australienne ou basée en Australie d’employer un étranger pour un poste qualifié dans le pays. Si vous êtes détenteur de ce visa, vous pouvez travailler en Australie jusqu’à 4 ans, amener votre famille avec vous (que vous soyez marié ou non, que vous ayez des enfants ou non) et vous avez enfin le droit d’entrer et sortir du territoire autant de fois que vous le souhaitez.

Ce visa permet de combler les manques de main d’œuvre de certains secteurs en Australie, à condition qu’il s’agisse de besoins de main d’œuvre qualifiée. C’est ce qu’on appelle une immigration choisie. Vous pouvez d’ailleurs également être sponsorisé par un État australien (plusieurs visas possibles), à condition qu’il considère que votre spécialité manque dans l’État en question (tous les États n’ont bien sûr pas les mêmes besoins).

Le Central Business District de Melbourne
Le Central Business District de Melbourne avec un visa 457 ?

Qui a le droit d’y prétendre ?

Vous pouvez faire la demande de ce visa si vous trouvez un employeur enclin à remplir ce qu’on appelle ici une « nominated skilled position », autrement dit une annonce pour un poste précis. Il faut aussi que vous ayez les compétences, les qualifications et l’expérience professionnelle qui correspondent à ce rôle et que vous démontriez votre habilité à pratiquer la langue anglaise.

Mais attention, il ne suffit pas que votre employeur au restaurant du coin où vous faites le service, ou l’hôtel où vous faites le ménage, ait envie de vous garder. Il faut avoir en tête que ce visa s’adresse à une main d’œuvre qualifiée. Ce qui implique notamment un certain type de métiers dont vous pourrez trouver la liste à la fin de cet article. Pour s’assurer que la main d’oeuvre soit suffisamment qualifiée, l’immigration australienne impose même un salaire minimum.

Aujourd’hui, le Temporary Skilled Migration Income Threshold (TSMIT), c’est-à-dire le seuil de revenu pour les immigrants qualifiés et temporaires, s’établit à 53 900 dollars australiens et est indexé tous les ans. D’une part, le TSMIT écarte de nombreux jobs, y compris certains emplois qualifiés, d’autre part, le sponsor a l’obligation de vous payer au prix du marché (Market Salary Rate). Le minimum imposé ne suffit donc pas. Ce qui permet au moins de ne pas se faire arnaquer sous prétexte qu’on est étranger et qu’on ferait potentiellement tout pour venir travailler en Australie. Pour faire court, si le Market Salary Rate du poste pour lequel vous souhaitez être sponsorisé est inférieur au TSMIT, vous serez dans l’impossibilité d’obtenir un visa 457.

Comment trouver un sponsor ?

Partenaire du site

Il n’y a pas de recette miracle bien sûr, mais une ou deux méthodes ressortent souvent. La première est de venir en Australie, idéalement avec un Working Holiday Visa vous permettant de travailler jusqu’à 6 mois pour le même employeur. Ensuite, il faut s’atteler à trouver un travail temporaire, une mission, un contrat court renouvelable, que vous puissiez remplir grâce à votre WHV tout en montrant votre motivation à être sponsorisé par la suite. Si l’employeur vous dit catégoriquement que non, il ne fera pas de Sponsorship, mieux vaut passer votre chemin. S’il ne semble pas fermé à cette idée ou qu’il l’évoque de lui-même, alors c’est déjà une bonne chose. Toutefois, cela ne veut pas dire qu’il le fera effectivement. En général, les employeurs veulent « tester la marchandise » et doivent aussi avoir besoin de main d’oeuvre à long terme. Mais, quoi qu’il advienne, se faire embaucher temporairement reste la meilleure voie pour rester plus durablement. Ensuite, il s’agit de parier sur la bonne entreprise…

En général, les grandes entreprises ayant un service dédié ou un agent à disposition ont davantage l’habitude et l’envie de sponsoriser des gens. Le fait de n’avoir jamais sponsorisé personne complique grandement la tâche à une société, évitez donc ce genre de situation si possible.

Il y a aussi les chanceux qui trouvent leur Sponsorship Visa depuis la France… Tâche bien plus ardue à mon avis. Mais, selon le profil, c’est tout à fait possible de trouver un sponsor depuis la France, en particulier pour une boîte française qui a besoin de français sur place pour le business ou pour perpétuer tout simplement la culture de l’entreprise. Mais attention, cela reste tout de même difficile, puisque cela implique qu’une entreprise fasse un pari sur vous, sans vous avoir rencontré ni vu à l’œuvre. Mieux vaut avoir un parcours professionnel en béton !

Dans tous les cas, n’espérez pas être sponsorisé si vous n’avez aucune expérience et que vous arrivez en Australie juste après vos études. Ici, votre école et votre cursus ne parleront pas beaucoup aux entreprises, qui regarderont davantage vos expériences professionnelles. En général, il est plutôt difficile de trouver un travail sans un minimum de 3 ans d’expérience, même pour un résident australien. Bien sûr, les cas à part existent, mais le fait est qu’un très bon parcours professionnel peut faire oublier le fait que vous n’avez pas le visa approprié ou encore, que vous n’êtes pas bilingue.

Concernant le niveau d’anglais, il faut savoir qu’un test est souvent demandé (appelé IELTS),
mais n’est pas imposé à tout le monde. Pour la majorité des candidats au visa 457, il faut obtenir 5 sur 10 dans les 4 catégories de ce test, qui a la réputation d’être difficile. Mais, si vous gagnez plus de 96 400 dollars annuels (ce qui est loin d’être impossible en Australie…), vous ne serez pas soumis au test. Sympathique, non ? Pour les autres, il va falloir bûcher quelques temps et débourser 330 dollars pour passer l’examen.

contrat de travail australien
contrat de travail australien

Enfin, pour trouver une entreprise, vous pouvez soit indiquer clairement sur votre CV que vous êtes à la recherche d’un Sponsorship Visa, soit ne rien indiquer du tout. C’est à vous de voir, mais je vous conseille de l’omettre et d’en parler ensuite, soit au téléphone, soit en entretien. Malheureusement, vous verrez que beaucoup d’entreprises recherchent des résidents permanents ou des citoyens. Ainsi, si les employeurs voient dès la première ligne que vous n’avez pas de visa de travail à proprement parler, ils n’iront sûrement pas plus loin dans leur lecture. Mais, si vous leur laissez l’opportunité de s’intéresser à votre profil, une fois que vous leur direz de vive voix que vous souhaitez être sponsorisé, peut-être seront-ils plus ouverts. On ne sait jamais, il faut essayer et postuler quoi qu’il arrive aux offres qui vous intéressent.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Une fois l’entreprise trouvée, il y a trois étapes à suivre pour faire la demande du visa auprès de l’immigration australienne.

  • Première étape : L’employeur postule pour être un sponsor.
  • Deuxième étape : L’employeur publie une nomination à un poste.
  • Troisième étape : l’employé fait la demande de visa.

Cela peut paraître simple comme cela, mais en réalité, c’est un peu plus compliqué, pour l’entreprise comme pour vous. La société doit prouver à l’immigration australienne qu’aucun autre candidat, citoyen ou résident, ne convenait pour ce poste. Ce qui est bien plus facile à expliquer pour une entreprise si vous travaillez déjà pour elle.

De votre côté, vous devez fournir un certain nombre de papiers (retrouvez la liste à la fin de l’article). Une fois les deux premières étapes passées, vous devez joindre les documents numériques à votre demande. Il faut par exemple fournir les copies de votre passeport, de votre certificat de naissance, un relevé de banque, des diplômes, contrats de travail etc.

Si possible, n’envoyez que des documents certifiés. Cela signifie que les originaux de vos documents doivent être montrés à une personne qualifiée d’officiel (comme un banquier, un pharmacien, un avocat, un employé de mairie etc), et que leurs copies soient signées, datées et tamponnées par cette même personne. Sachez toutefois que la demande peut passer sans avoir tous vos documents certifiés.

traducteur certifié
traducteur certifié

Vos documents étant logiquement pour la plupart écrits en français, il vous faudra les faire traduire. Et surtout pas par vos soins, mais par un traducteur certifié Naati

 Il existe actuellement 124 traducteurs français–anglais disponibles sur le site Internet de Naati, qui peuvent réaliser leur prestations en seulement quelques jours. En général, une page équivaut à 20 dollars. Choisissez donc bien les documents à envoyer au département de l’immigration. De toute façon, le DIAC n’accepte pas plus de 20 documents par demande.

Sachez enfin qu’il n’y a normalement plus besoin d’effectuer de radio des poumons ou autre examen médical. On ne nous a en tout cas absolument rien demandé et cela ne figure plus sur les listes de l’Immigration australienne. Par contre, pour faire votre demande, il vous faudra absolument souscrire à une bonne assurance et joindre l’attestation. Cela veut dire que si vous disposez d’une assurance pour expatriés des plus basiques, que beaucoup choisissent pour effectuer leur WHV, cela ne suffira pas. Il vous faudra une vraie assurance australienne ou internationale avec un minimum de pré-requis. Pour les filles, il faut par exemple être couvert en cas de grossesse. Et le hic, c’est que ce genre d’assurance coûte cher. Selon les compagnies (Bupa, Medibank…), le montant gravite autour de 100 dollars par mois et par personne (selon l’option choisie bien sûr).

Voilà, vous avez tout réuni, il ne vous reste plus qu’à cliquer sur le bouton envoyer et attendre !

Quels sont les coûts et délais de ce visa ?

Si tout va bien, votre visa devrait être accordé entre 3 et 6 semaines après votre demande.

Le prix du visa en tant que tel est divisé en 3 catégories :

  • La « Sponsorship application charge » qui s’élève à 420 AUD.
  • La « Nomination charge » à 330 AUD.
  • La « Visa application charge », d’un montant de 1 060 AUD.

Ces prix sont valables depuis le 1er septembre 2013. Avant juillet 2013, le coût du « Visa application charge » n’était que de 455 dollars… Depuis cette même date, votre partenaire doit également payer la même somme que vous pour figurer sur votre visa. Les deux premiers postes de coût sont à la charge de l’entreprise, le 3ème est selon leur bon vouloir. Parfois, les entreprises paient l’intégralité du visa, ce qui s’avère relativement peu coûteux pour une entreprise au final.

De votre côté, il faudra payer les traductions et le test d’anglais (qu’il vaut mieux éviter de passer plusieurs fois !). Faire certifier des documents est bien sûr gratuit et la demande de visa s’effectuant sur Internet, vous n’aurez aucun frais d’envoi.

bureau immigration melbourne
bureau immigration melbourne

Si vous avez besoin d’un Bridging Visa en attendant la validation de votre Visa 457, sachez qu’il en existe plusieurs. Ce visa, signifiant littéralement le « visa pont », permet aux candidats à l’immigration de rester sur le territoire en attendant le verdict. Quand vous faites la demande du visa 457, on vous fournit d’office le Bridging Visa A, gratuit, qui ne vous permet pas de sortir du territoire. Si vous souhaitez quitter l’Australie pour les vacances, il vous faudra donc demander le Bridging Visa B, d’un montant de 140 dollars. La demande, simple, s’effectue directement au bureau de l’immigration et non pas sur Internet.

Durée et limites du visa 457

La durée du visa 457 est de 4 ans maximum. Sachez que, pendant cette durée, votre employeur a tout à fait le droit de vous licencier. Dans ce cas, vous avez 3 mois (au lieu de 28 jours auparavant) pour trouver un autre employeur et effectuer un transfert de visa ou pour quitter le pays. Et oui, si ce visa est plutôt facile à obtenir, peu coûteux et généreux, il reste très précaire. Vous avez le droit de travailler en Australie, mais cela peut s’arrêter du jour au lendemain. De plus, vous vivez dans le pays tout en ayant aucun droit : ni sécurité sociale, ni le droit d’emprunter à une banque, ni de voter aux élections bien sûr.

Votre visa étant lié à votre entreprise, si vous décidez de quitter votre travail, c’est la même chose, vous quittez l’Australie aussi, à moins de trouver un autre patron bien sûr.

Et après ?

C‘est pour toutes ces raisons que la plupart des étrangers sponsorisés en Australie demandent la résidence permanente (qui accorde beaucoup plus de liberté et quasiment les mêmes droits que les citoyens). Lorsque vous avez un visa 457, votre entreprise peut vous sponsoriser pour la Résidence Permanente (dite PR), c’est qu’on appelle le visa subclass 186. Une fois obtenu, vous êtes supposé rester encore quelques temps avec votre entreprise, car la paperasse et le visa leur coûte cher… Si vous les quittez aussitôt, ils risquent fort de demander à être remboursés ! En tout cas, une fois résident permanent, vous êtes libres en Australie. Au bout de 4 ans dans le pays (dont un an de PR), vous pourrez même demander la citoyenneté. Elle est pas belle la vie ?


Plus d’informations :
– Liste des métiers concernés : Consolidated Sponsored Occupation List (CSOL)
Coût des visas en Australie
– Tout savoir sur le visa 457 : booklet, skillselect
Comment faire la demande du visa 457
Liste des documents à fournir
– Traducteurs Naati.

Photos de Pierre Checa

Partenaire Australia-australie.com

60 Commentaires

  1. Ca c’est de l’article qui déchire. Depuis le temps que je cherchais un vrai article traitant globalement du sujet. Merci, merci beaucoup pour avoir pris le temps de rédiger cet article.

    Petite question en passant : vous êtes dans quel secteur d’activité pour avoir réussi à être sponsorisé aussi « facilement » svp ?

  2. Oui, merci pour cet article. Malheureusement un peu trop tard dans mon cas, mon WHV ayant expiré, mon « sponsor » semble s’être dégonflé 🙁 Mais bon je vais à Londres dans 3 semaines passer l’IELTS, histoire de l’avoir sous le coude.
    D’ailleurs, pour avoir regardé, il coûte moins cher en Angleterre qu’en France et les délais pour pouvoir le passer sont moins longs 😉

  3. Très bon article merci. J’ai deux questions de mon côté…
    Les 3 à 6 semaines de délais dont vous parlez, c’est pour l’étape 3 ou l’intégralité de l’application incluant ce que doit faire l’entreprise?
    Et concernant l’assurance, est ce que je dois la contracter avant la demande ou juste avoir un un devis prêt à commencer?

  4. Merci beaucoup pour vos commentaires positifs.

    @Napool : Nous avons été sponsorisés dans le cadre d’un emploi d’ingénieur IT (sécurité & réseau pour être précis). Un secteur relativement en demande, ce qui n’est pas le cas pour tout le monde…
    @Vana : désolée de ne pas avoir été plus rapide alors ! J’espère que ça marchera pour toi, et merci du conseil pour l’IELTS, cela peut intéresser certains !
    @Pik : je n’ai pas été assez précise : le délai concerne la dernière étape, une fois tout envoyé à l’immigration. Les deux premières étapes dépendent plutôt de la rapidité de l’employeur… Quant à l’assurance, il faut que tu l’ai contractée au moment de ta demande puisque tu dois fournir un certificat précisant que ton assurance remplit les conditions nécessaires au visa 457. Mais tu peux très bien la contracter et demander un début de contrat plus tard, ou plus précisément le jour du début souhaité de ton visa (qu’on te demande lors de l’application). En résumé, tu n’es pas obligé de déjà souscrire à l’assurance, mais tu dois avoir un contrat, quel que soit la date de début.

    Bon courage à tous !

  5. Hi! En effet sacré article, et très bien illustré en plus ! Voilà 2 ans pour notre part que nous nourrissons le même projet depuis la France et aujourd’hui nous voici en Australie (Sydney) depuis 2 jours, le compte à rebours a commencé pour la quête du précieux sésame ! Je suis très curieuse parce que déjà je suis tjs très contente de trouver des compatriotes dans cet autre bout du monde et justement mon copain est IT Engineer lui aussi (en développement Java J2EE) avec 4-5 ans d’expérience. Nous avons déjà l’IELTS en poche et la validation de l’ACS, on a une coloc, un compte bancaire, un téléphone, un TFN…. Bref il nous faut la bonne personne qui n’a plus qu’à signer ! Vous auriez des pistes à nous recommander en priorité ? Vous êtes sur Sydney ou ailleurs ? Merci !!!

  6. Bonjour Lily ! C’est super tout ça ! Je vois que vous êtes déjà bien avancés alors que vous venez à peine d’arriver, chapeau !
    Nous sommes à Melbourne, et je n’ai pas de contact particulier sur Sydney dans le secteur de ton copain, mais je pense que vous avez bien fait de choisir cette ville (où il y a plus d’offres d’emploi dans l’IT). Vue l’expérience qu’il a accumulé en France, et le fait que son boulot est en demande, il ne devrait pas avoir de problème ! En tout cas bon courage, ça peut prendre du temps 🙂

  7. Bonjour,
    Super article, Merci! Moi jai une question ou plutot un conseille que je cherche. Je suhaite venir en Oz pour faire des etude en Busines Managment,jai 10ans de experience professionele dans Agence de Voyages et Compagnie Aeriene,que pensez vous avec le mettier de Travel Industry il y a til la possibilite de ce faire sponsoriser? Jai vu que il y a pas mal d’offres d’emplois dans ce secteur peut etre jaurais le bonne chance aussi :(. Merci par avance. Lena

  8. Kikou de nouveau!

    Je suis en attente de mes résultats d’IELTS et j’en ai profité au passage pour rencontrer un agent de l’immigration quand j’étais sur Londres. Nous avons entammé une procédure de demande de visa (Regional sponsorship) et j’en suis à la première étape le sklls assesment. Pour l’instant j’ai de la chance mes diplomes et cursus sont en anglais, mais mon expérience professionelle est en France. Il me faut apparemment porter cette preuve au dossier et la faire traduire… Mais je n’ai pas vraiment envie de traduire 5 ans de fiche de paye, ç en fait ds pages… Avez vous des idées sur les pièces à fournir?
    Merci d’avance!!

  9. Bonjour,
    Lena je ne connais pas du tout ton métier, mais si les offres que tu vois proposent un salaire à plus de 56 000 dollars annuels et que ce sont plutôt de grandes entreprises, alors je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas in-envisageable. Bon courage à toi en tout cas !
    Pik pour l’assurance tu peux comparer les différentes compagnies d’assurance sur Internet. Il faut préciser ‘insurance for visa 457″ et ensuite tu peux faire des devis. Nous avons choisi Bupa pour 220 $ par mois à 2, je pense que ce n’est ni la moins chère ni la plus chère… Mais pour l’instant on n’a pas à s’en plaindre !
    Vana pour le Skill Assessment ce n’est franchement pas la peine de fournir 5 ans de fiche de salaire… D’expérience, je pense qu’une attestation employeur avec les dates exactes et les missions effectuées suffit. En tout cas je ne te conseille pas de fournir toutes tes fiches de paie, l’organisme ne sera pas très content de recevoir tant de documents ! Bonne chance 🙂

  10. Bonjour,
    Merci pour cette article et ce tres bon site!
    J’ai comme beaucoup de monde ici une petite question plus spécifique a ma situation.
    Je suis un Français vivant au Canada depuis maintenant 4 ans, et l’envie de bouger me reprend.
    Je pense donc faire un WHV en Australie pour la fin de l’année, mais je ne suis plus seul… Je suis avec une canadienne depuis plus d’un an. Elle ferait donc elle aussi son WHV, jusque la tout va bien. Mais si l’Australie nous plait nous voudrions bien sur rester plus d’un an et donc faire un 457. Ce Visa devrait être ‘relativement’ facile a obtenir pour moi, mais pas forcément pour elle. Dans l’article il est ecrit « amener votre famille avec vous (que vous soyez marié ou non …) », cela pourrait-il s’appliquer a notre cas? Et donc pourrions nous rester tout les deux apres notre WHV avec uniquement mon 457?
    Merci d’avance!

  11. Salut à tous,

    Je vais être sponsorisée par l’entreprise chez qui j’ai fait un stage auparavant. Or, les conditions d’obtention du visa 457 sont les suivantes:

    You can apply for a subclass 457 visa if:

    you have relevant skills and you been nominated by an approved business to work in an eligible occupation in Australia, and you:
    – are working for the company for the first time
    – are being transferred from another position within the same company outside Australia
    – currently hold a subclass 457 visa which is about to expire

    Comme je ne suis dans aucune de ces trois situations, pensez-vous que mon visa pourrait m’^tre refusé?

    Merci d’avance pour vos réponses! Mylène

  12. Hello!

    De mon côté je vais rajouter ma petite question concernant le sponsorship 😉
    Je travaille actuellement dans une clinique de kiné en tant que remedial massage therapist. J’ai obtenu mon diplôme de kiné en France (mais non reconnu ici) et mon diploma de remdial massage ici en Australie.
    En ce moment j’ai un visa étudiant mais on a évoqué avec ma boss la possibilité de me sponsoriser (son business est déjà accrédité). Seulement, elle ne sait pas si elle peut en l’état actuel des choses car j’ai un contrat de « casual employee » en gros je viens bosser uniquement qd j’ai des patients, (logique) donc mes shifts varient d’une semaine à l’autre et de toute façon je ne peux pas faire plus de 20h (en réalité je fais en moyenne 15h…).

    Bref, tout ça pour dire que dans ces conditions, je n’atteins pas les $51400/an mais pourtant mon salaire est au-dessus du « market rate » dans ma discipline car je suis payé $40/h (si je bossais 40h/semaine, je dépasserais largement ce seuil!)
    Un sponsorship est-il donc possible? Dois-je demander à ma boss de faire un contrat un peu moins précaire (avec un nombre d’heure garanti par semaine, congés payés, break payés?)

    Merci d’avance pour vos éclaircissements!

  13. Bonjour !!
    Super cet article merci beaucoup !! 🙂
    Une petite question cependant..
    Combien de temps a t on pour demander ou trouver un sponsorship en partant avec un WHV d’un an à la base ?

    Je pars le 21 et j’ai plus ou moins trouvé une place de fille au pair pour 6 mois histoire de m’acclimater et améliorer mon anglais. Mais ensuite j’aimerais trouver un boulot dans ma branche en tant que graphiste.. et si possible un sponsor 🙂 Possible d’après vous ?

    Merci merci !!!
    Charlotte

  14. – Salut MrMusk, oui si tu es sponsorisé en Australie ta compagne pourra rester sur ton visa (ça s’appelle un De Facto), il suffit de justifier d’au moins un an de relation, pas besoin d’être marié.
    – Mylène, je ne pense pas que ton visa sera refusé, il faudra que tu aies des diplômes en concordance avec le poste et comme tu as déjà travaillé pour eux ce sera assez facile pour ton entreprise de dire que tu es plus apte à faire le boulot que quelqu’un d’autre. Beaucoup de gens commencent à bosser pour une boîte en WHV avant d’être sponsorisé, donc ton cas ne me paraît pas problématique du tout.
    – Virginie 0410, pour pouvoir faire un sponsorship il faut offrir une position permanente, tu ne pourras donc plus être casual. Ta boss devra dire à l’immigration combien elle te paie à l’année, que ce soit un part-time ou un full-time, mais cela devra dépasser le seuil des 54 000 dollars.
    – Charlotte, il n’y a pas de temps minimum, cependant un boulot dans sa branche est parfois difficile à trouver et il faut aussi du temps pour convaincre ta boîte de te sponsoriser. L’idéal c’est d’avoir 6 mois devant toi pour pouvoir bosser pour une boîte (le max que tu peux faire en WHV) et au bout de quelques mois si tu conviens tu commences à parler de sponsorship. Mais je te préviens, ce sera difficile pour toi. Puisque tu as 21 ans je suppose que tu as peu d’expérience en France déjà, donc trouver une boîte sur ton WHV pour un poste de graphiste sera déjà laborieux, alors un sponsor… Mais bon, qui ne tente rien n’a rien !
    Bon courage à tous !

  15. Bonjour les Aussies !

    J’ai trouvé un employeur qui souhaite me sponsoriser et je commence à rassembler les documents nécessaires pour formuler ma demande de visa. L’article ci-dessus est très complet mais je bloque néanmoins sur 2 choses : traduction et certification !

    Nous sommes bien d’accord que les documents à envoyer doivent être traduits en anglais par un traducteur officiel et certifiés conformes aux originaux.
    Au final tous ces documents seront transmis par internet (pièces jointes) à l’administration.

    Mes questions sont donc :
    Dois-je faire certifier les documents avant traduction ou après ?
    Le traducteur va recevoir mes documents par internet (si je ne m’abuse) mais lorsque je vais scanner les documents est ce que je garde la valeur de la certification ?
    A moins qu’il ne faille demander une certification avec numérisation des documents dès le départ…
    Bref, je suis perdue dans la façon de certifier et de traduire les documents pour qu’au final tout soit certifié, traduit et numérisé, prêt à partir pour l’administration australienne !!

    Si quelqu’un comprend ce que je veux dire… et dispose de réponses…
    Merci beaucoup.

    Selma

  16. Bonjour,
    j’ai une question concernant ce visa:
    J’ai acquis ce visa, je suis donc sponsorisé mais ces derniers temps mes relations avec mon patron ne sont pas au top et je suis en train de songer à changer de boulot.
    Quand j’ai obtenu ce visa j’ai du passer par 3 phases:
    -mon patron a du postulé pour pouvoir sponsoriser
    -il a du ensuite me nominer pour le sponsorship
    -j’ai du ensuite postuler pour le visa

    Dans le cas où je change de patron est ce que je dois encore postuler pour le visa ou est ce que le patron doit simplement me nominer pour le sponsor?

    Merci d’avance.

  17. Bonjour,

    Très bon article effectivement. Je me trouve néanmoins dans un cas non traité : j’ai 40 ans et le projet de m’installer en Australie. Mon emploi est dans la liste 457, il me faut donc obtenir la certification de mon expérience (je n’ai pas de diplôme correspondant), un test IELTS à 5 ou plus et une entreprise.
    N’ayant pour l’instant aucun visa et ayant passé les 30 ans (pas de WHV donc), lequel dois-je prendre pour :
    1) me rendre en Australie,
    2) si possible avoir le droit de travailler au moins un certain temps (quelques mois…),
    3) chercher et trouver un sponsor dans ma branche,
    4) obtenir mon 457 et faire venir ma femme et mes enfants ?

    Car il est tout de même assez difficile de décrocher un sponsor de Paris et je n'(ai pas les moyens de passer 6 mois en Australie sans gagner quelques dollars pour couvrir mes frais sur place.

    Merci d’avance !

  18. @Selma POURBAIX : le mieux ce serait de faire certifier tes docs puis de les traduire, comme ça le traducteur traduit aussi la mention « certifié conforme … ».
    @robin2000 : si tu changes de sponsor, il n’y aura plus que les deux premières étapes à faire (ou seulement la 2ème selon l’employeur), en tout cas comme tu le dis bien toi tu n’auras pas à repostuler pour le visa.
    @McBenny : désolée de te dire qu’à 40 ans il n’y a aucun visa facile à obtenir pour venir avec femme et enfants et chercher du boulot… Tu peux venir en tant que touriste mais tu ne trouveras jamais un sponsor comme ça, à moins d’avoir vraiment des compétences hors du commun ! Pour mieux te répondre il faudrait que je sache quel est ton métier. Autre solution : si celui-ci figure dans la SOL list, alors tu peux prétendre à un visa 189 (Skilled Independant Visa), ce que demande du temps et de l’argent. Pour le 457, il y en a qui le trouvent depuis la France sinon, c’est difficile mais pas impossible ! Bonne chance.
    @espadon : Je ne connais vraiment pas ton métier mais je sais pour sûr que les métiers manuels et en particulier dans la construction sont très demandés ici en Australie. Si tu peux venir en working holiday visa, il est fort possible que tu trouves un employeur pour te sponsoriser.

  19. Salut Allegra78, tu es installé ou tu cherches à t’installer dans quelle ville ? Et tu fais quoi plus précisément dans l’IT ? Cela m’aiderait à mieux te répondre. Je te conseille de regarder Seek bien sûr, mais surtout de repérer les différentes agences de recrutement qui postent les annonces et d’essayer d’avoir des RDV avec elles. Elles sont ta porte d’entrée. Souvent, tu bois un café avec des recruteurs et le fait de t’avoir vu permettra qu’ils repensent à toi plus tard. Sinon, je te conseille de te tourner vers la FACCI (chambre de commerce des Français en Australie), leur annuaire, leurs événements corporate. Sinon, il y a un club IT qui s’est créé il y a peu et qui se regroupe de temps en temps. Le réseau étant hyper important ici, ça peut aider. Good luck!

  20. Tres Bon article merci ? Moi j’ai une ou deux question je suis partie en Australie pour un whv du coup je suis rester deux et maintenant ce visa fini je suis en nouvelle Zélande et j’ai un manque terrible de l’Australie il me faut y retourner donc je me suis renseigner et du coup j’ai vue cela le sponsorship alors j’ai appeler un de mes ancien patron et il serait plutôt ok pour me donner un sponsor donc je veut savoir si c’est possible de retourner en Australie via un visa tourisme et de faire la demande pour le visa 457 sur place???
    Et c’est dans le domaine saisonnier des fruit et légume plus exactement stacker dans un Packing shed ce domaine et il ok pour obtenir un sponsor ???
    Merci beaucoup

  21. Bonjour Adèle,

    Tout d’abord merci pour ces précieux renseignements suite à la lecture de ton article…

    Je suis dans le même cas que « Mekonessable », c’est-à-dire que je suis pâtissier, je ne peux plus avoir le Whv car j’ai un enfant, et donc je vais retourner en Australie avec un visa touriste. J’ai peut être quelques contacts sur Melbourne qui pourraient éventuellement envisager un sponsorship. Cependant, j’aimerais savoir s’il est possible de faire une demande de ce fameux visa sur place ou bien il faut être en dehors du pays ?

    Merci d’avance pour ta réponse.

    Dino

  22. Bonjour Mekonassable, désolée mais je ne suis pas sure que tu puisses être sponsorisé en tant que stacker. Déjà il faut bien comprendre que ton patron doit te faire un contrat permanent (ce qui est plutôt rare dans les fermes), ensuite ton salaire annuel doit dépasser les 54 000 dollars (la aussi, c’est peut-être compliqué ?) et enfin ton métier est censé figurer sur la CSOL : http://www.immi.gov.au/Work/Pages/skilled-occupations-lists/csol.aspx. Ceci dit il y a un paquet de « farmer » dans la liste donc ça peut peut-être le faire. Ton patron ne connait peut-être pas le principe du sponsorship donc il faut bien lui expliquer les couts et les modalités dans un premier temps et voir si tu figures sur la liste ou non.
    Dino, je suis sure que tu peux te débrouiller a trouver un sponsor en tant que pâtissier, c’est très recherché ici. La demande de 457 peut se faire aussi bien d’Australie que de l’étranger. Apres venir en tant que touriste et rencontrer les entreprises pourra peut-être t’aider a trouver un employeur.
    Bonne chance !

  23. Bonjours,
    J’ai quelques petites questions,
    1- Si je fais ma demande de visa 457 en Australie, est il possible de quitter le territoire australien pour 1 mois alors que je n’ai pas reçu la réponse pour ce visa ?
    2- Es ce que ma copine peut faire se demande pour être sur mon visa 2 mois après que moi j’ai fait ma demande ?
    3- Cela va t’il me poser problème si ça fait moins de 6 mois que je suis avec ma copine ?
    Merci d’avance

  24. Salut Max,
    1. Oui tu pourras sortir du territoire, mais il faudra demander un bridging visa B (payant) car le bridging visa A donné d’office te permet seulement de rester en Australie (c’est d’ailleurs deja écrit dans l’article).
    2. Oui je pense que c’est possible, il faut appeler l’immigration directement, sauf que :
    3. 6 mois ce n’est pas assez pour l’immigration australienne, il faut avoir été avec quelqu’un plus d’un an. Ta copine peut donc prendre un autre visa (WHV, touriste, student) en attendant de comptabiliser les 1 an et d’être ajoutée sur ton visa, si l’immigration le permet une fois que le visa est délivré.
    Voila, good luck.

  25. Bonsoir… Merci beaucoup pour cet article..
    Je souhaiterais avoir une précision. Mon métier visé est Responsable d’Etablissement Touristique (Manager Hôtel, Camping, Club Vacances…). Ce poste est dans la liste donc ok (ANZSCO Group Level 1 **141211**). Mais il me semble avoir lu qu’il faut une expérience de minimum 3 ans sur le même poste afin de pouvoir espérer débuter les formalités de demande de Visa. Est-ce une obligation ou est-ce juste fortement conseillé. Pouvez-vous me confirmer s’il vous plait? Et une autre question, est-ce que je peux arriver sur le territoire avec un visa eVisitor et me présenter dans les différentes entreprises pour me faire connaître et obtenir des entretiens? (entreprise que j’aurais préalablement contacter depuis la France bien-sur) Car j’ai 34 ans donc pas éligible au Visa WHV. Merci par avance. Bonne continuation à tous. Bina

  26. Bonjour, tout d’abord votre article est génial mais m’a un peu inquiété…
    Je suis jeune diplômée, j’ai un master en géographie physique spécialisé en risque naturel, mais mon diplôme étant généraliste m’ouvre à pas mal de chose. J’ai scruté la skill list: hydrographer, geologist, geophysicist, hydrogeologist, geotechnical engineer, urban and regional planner, cartographer: sont les domaines qui m’intéresseraient. Pensez-vous que mon diplôme et ces « domaines » coincident ? J’ai juste 5 mois d’expérience à la mairie de Paris, j’ai touché à tous ces domaines. On me parle souvent des mines, mais je n’ai pas un diplôme de géologue. J’ai un parcours assez particulier et justement j’ai peur que ça me porte préjudice ici en Australie… J’ai également peur de ma pauvre expérience… Etant sur motivée je voulais proposer d’être prise en tant que stagiaire pour montrer ce que je sais faire, montrer que j’en veux, mais j’ai peur que cela ne soit pas suffisant ..
    Qu’en pensez vous ?
    Merci beaucoup 🙂

  27. Bonjour,
    Bina : Non il n’y a pas obligation d’avoir 3 ans d’experience à un même poste, simplement c’est plus facile de sponsoriser quelqu’un qui a de l’experience dans le domaine, sinon comment l’entreprise prouve qu’elle a besoin de toi et de personne d’autre ? Si tu arrives ici avec un visa touriste, ce sera extrêmement difficile de trouver un employeur, ils n’auront pas beaucoup envie d’employer quelqu’un qui n’a pas le droit de travailler en Australie et cela veut aussi dire qu’ils devront t’embaucher sans avoir tester tes capacités avant. Tu peux essayer mais je préfère te prévenir que ce sera difficile. En tout cas prépare le terrain depuis la France, je dirai même essaye de trouver un sponsor depuis la France. Bonne chance.
    SabineB : ce n’est pas à moi de te dire si ton diplôme correspond à ces métiers, toi seule le sait non ? Tout le monde n’a pas ce genre de diplôme donc cela peut jouer en ta faveur, notamment si ce sont des métiers recherchés ici en Australie. Tu manques clairement d’expérience (surtout pour obtenir un sponsor d’emblée), et l’experience c’est ce qui te définira le mieux auprès des entreprises australiennes. Donc à mon avis soit tu engranges de l’expérience en France et tu viens plus tard, soit tu viens (tu as droit au WHV non ?) et tu cherches un stage/un contrat court dans un domaine qui te plait. Cela te permettra à la fois d’avoir plus d’expérience et d’avoir une expérience en Australie, ce qui pourra t’ouvrir des portes. Bon courage !

  28. bonjour,
    enfin un article clair, merci beaucoup!
    voilà j’ai deux questions, j’ai été voir la liste des professions et la mienne n’y figure pas, par contre elle se rapproche beaucoup de certaine, j’ai un diplôme d’aide soignante et d’assistante dentaire qualifiée, je pourrai certainement travailler en milieu hospitalier! savez vous si dans ce domaine on peut trouver facilement un sponsor? par contre j’ai plus de 30ans donc pas de WHV! je pourrai commencer avec un autre visa touristique, trouver rapidement un sponsor puis rattacher mon compagnon et mes enfants à mon visa sponsor? je suis prête à passer d’autres dimplôme pour avoir plus de chances ( patissier/boulanger par exemple)
    merci beaucoup 🙂

  29. Bonjour, Bonsoir,

    Article complet et très intéressant, merci !

    En France actuellement, j’ai déjà fait mon WHV d’un an (expiré a cette date) et, je compte accepter un visa 457 qui ma été proposer en Oz dans ma branche.
    Du coup je suis un peu hésitante sur le visa a choisir pour me permettre de re-entrer dans le pays et commencer la procédure du 457.

    Je sais qu’il y a des visa ou l’on ne peut pas prétendre avoir un autre visa derrière (pour travailler s’entend)??

    J’espère avoir été assez clair !!
    Merci d’avance pour la réponse :happy:

  30. Bonjour la team!
    Je vous explique ma situation:

    Mon copain a obtenu le sponsor en novembre 2013, et en mai 2014, l’entreprise pour laquelle il travaillait a mis la clé sous la porte… Il a donc activement cherché un autre sponsor, qu’il a trouvé dans les délais impartis, et la nouvelle entreprise a lancé les démarches pour le transfert du visa. Mon copain a signé son contrat de travail en juillet 2014.

    Aujourd’hui, nous sommes toujours dans l’attente de la confirmation du transfert. Ce qui signifie qu’il n’a pas le droit de travailler tant que le visa n’est pas modifié. Je n’ai pas de restriction, donc je peux travailler où je veux et on arrive quand même à joindre les deux bouts.

    Toutefois, après avoir eu quelques grosses dépenses liées à notre déménagement et à un accident de voiture, nous commençons à perdre patience !

    Plus de 6 mois pour un transfert ? Cela me paraît bien long ! A priori, l’entreprise serait soumise à une enquête approfondie, car en plus du transfert, de nombreuses demandes de visas ont été effectuées pour d’autres employés (il s’agit d’une très grande entreprise).

    Voici donc ma question : mon copain peut-il démarcher d’autres employeurs pour obtenir un sponsor ailleurs alors qu’un transfert est déjà en cours ?

    Je n’ai pas trouvé la réponse sur Internet, y compris le site de l’immigration, et je me tourne vers vous pour m’éclairer !

    Merci beaucoup de votre aide,

    Getitizy

  31. Bonjour à tous!

    Voilà un article très complet, merci 🙂
    Cependant j’aurais besoin de votre aide pour comprendre une bonne fois pour toute si ma situation n’est pas désespérée d’avance.

    Je possède un bts tourisme et je pars en Australie en décembre 2015. Je n’ai pas encore entrepris de démarche pour un visa. J’ai pour objectif d’y rester définitivement et de travailler comme hotesse de l’air pour une compagnie australienne. Pour ça, il est demandé de posséder la permanent residency.

    Voilà donc mes questions:
    Est-il possible de se faire sponsoriser par une compagnie australienne depuis la France?
    Si non, est-ce envisageable de me faire sponsoriser dans n’importe quelle entreprise sur place puis ensuite de postuler dans une compagnie aérienne australienne une fois le visa obtenu? Quelle serait la meilleure solution?

    Voilà, j’espère que ce n’est pas irréaliste. Je n’ai pas trouvé de réponse sur internet jusqu’à maintenant.
    Merci d’avance pour votre aide!

    :good:

    Sophie

  32. Bonjour a tous,

    @Sabriinaa : renseigne-toi bien, mais dans la santé il faut souvent passer des equivalences ici en Australie, avant de pouvoir travailler. Ce sera bien compliqué avec un visa touriste d’étudier et de chercher du travail, je te préviens. Que fais ton mari ? Si l’un de vous a un sponsor vous n’aurez pas de problème pour rattacher l’autre et les enfants.
    Les boulangers sont plutôt bien lotis ici donc c’est une idée aussi 🙂

    @Hermine_LD : Pourquoi ton visa ne serait-il pas prêt avant d’arriver ? Ce serait le plus simple non ? Comme ca tu pourrais travailler directement. Si tu arrives en touriste et que tu fais les démarches sur place il faudra attendre que le visa soit prêt pour travailler, ce que parfois prend du temps et en plus ce n’est pas très legal.

    @Getitizi : Je comprends que tu perdes patience, c’est en effet très long. J’ai aussi fait un transfert de sponsor et j’avais trouvé ça long aussi, mais cela n’avait duré que 3 mois. Je te conseille fortement de contacter l’immigration pour en savoir plus. Malheureusement tu ne peux pas chercher un autre sponsor je pense, mais appelle l’immigration pour en être sûre. Bon courage !

    @SophieB : Tu ne peux pas être hôtesse de l’air en sponsor, c’est bien ça ? Tu peux toujours trouver un sponsor depuis la France, beaucoup l’on fait, mais c’est difficile dans certains cas. Quelle est ton expérience ? Dans quel secteur voudrais-tu travailler en attendant la résidence ? J’ai bien peur qu’un BTS tourisme ne suffise pas. Il faut déjà que ton métier figure dans la CSOL. Je te suggèrerai de venir en working holiday visa et de tenter ta chance sur place, mais ce sera dur, ou alors de venir étudier ici dans un domaine qui donne un accès facilité à la residence, mais c’est coûteux. Bonne chance !

  33. Bonjour ,

    je suis actuellement en Terminale Littéraire sur l’île de la Réunion , je prépare mon Bac .
    J’envisage un départ pour Toulouse pour effectuer un BTS tourisme durant 2 ans .
    Mon but final est de passer une formation de PNC (personnel navigant commercial ) soit devenir hôtesse de l’air , une formation qui me pose un certain problème : C’est a dire que je voudrais savoir si il est plus avantageux de faire la formation directement en Australie ou la faire en métropole et l’exercer en Australie … le visa ? oui alors est -il possible pour ce métier d’obtenir un visa de longue durée selon vous ? Je vous remercie d’avance pour votre article fort intéressant et votre prochaine réponse 🙂 !

    ;-);-):wink::kiss:

  34. Bonjour
    Je suis jawad fariaa
    jeune marocain age de 25 ans ayant un diplome de technicien à l’institut de technologie hôtelière et touristique option hébergement en 2009/2011 + 2 ans d’expériences au bar et restauration puis j’ai eu mon 2 ème diplôme de technicien spécialisé en marketing .
    Compétences :
    * techniques de vente
    * études des marchés tels que la segmentation et le ciblage et le positionnement de l’entreprise
    * gérer un restaurant
    * faire des cocktails classique
    * dégustation des vins. ….
    Je souhaiterais avoir un sponsor pour travailler ou faire une licence professionnelle à l’Australie
    LANGUES :
    * français : prof.
    * Anglais : prof.
    * allemand : amateur

  35. Bonjour,
    Chloe974, tout ce que je peux te dire c’est que les études en Australie coûtent très cher, alors je te conseillerai plutôt de faire tes études en France, quitte à faire un échange ou un stage en Australie par exemple.
    Amin, désolée mais ce n’est pas un site d’offres d’emploi, je ne suis donc pas sûre que ton annonce aura du succès. Je te conseille d’engranger plus d’expérience avant de chercher un sponsor ou alors de venir en WHV pour trouver un employeur sur place. Bon courage.

  36. Bonjour Adele,
    J’ai 24ans et suis étudiante, je vais obtenir 2 diplomes australiens (business et mode) de deux écoles différentes cette année. Je fais un stage en parrallèle et ma manager est ravie de mon travail. Mon visa s’expire en Décembre, j’aimerai savoir si je peux tenter d’etre sponsorisée? J’ai avant eu un WHV et maintenant je suis en visa étudiant. Mes expériences sont nombreuses mais en général que des stages.
    Merci d’avance.

  37. Salut Adèle,
    J’ai 30 ans, je suis diplomée en commerce international bac+3, j’ai 8 années d’expérience dont 1 à NYC. Je pense avoir un très bon niveau d’anglais. Je compte partir en novembre pour vivre à Sydney. J’aimerais trouver dans mon domaine. Vais je avoir des difficultés à trouver ?
    Mon copain qui vient avec moi est diplomé en économie/finance bac+3 et il a 5 ans d’expérience en tant que Financial team leader à NYC. Il me suit dans mon projet mais s’agissant de mon projet, j’aimerais m’assurer qu’il n’aura pas trop de difficultés à trouver dans son domaine. Pouvez vous me dire ce que vous en pensez ?
    D’avancer merci beaucoup 🙂

  38. Bonjour,
    Alexi75, si ta manager est ravie de ton travail il faut lui suggérer un sponsorship oui ! Mais avant il faudrait vérifier deux/trois choses comme : ton métier figure t-il dans la CSOL ? Pourrais-tu être rémunérée plus de 58k par an ? Et surtout ne t’y prends pas à la dernière minute pour en parler avec ton employeur. En tout cas le meilleur moyen de se faire sponsoriser c’est bien de se faire évaluer par un employeur. Que tes expériences soient des stages ou non, cela ne change rien.
    CKIK, si vous avez tous les deux de nombreuses années d’expérience c’est déjà un bon point, avoir un bon niveau d’anglais aussi. Je ne pense pas que la finance et le commerce international soient des domaines dans lesquels il sera trop difficile de trouver un emploi mais je ne peux rien vous garantir. Cela dépendra de vos recherches, de votre motivation, de vos expériences et de la concurrence. Avec quel visa comptez-vous venir ? Un WHV ? Ce visa est clairement un obstacle à la recherche d’emploi mais il n’est pas insurmontable non plus. Il faut tenter votre chance. Vous pouvez aussi penser à un visa permanent tel que le 189, si vous réunissez suffisamment de points c’est la voix la plus sûre.
    Good luck!

  39. Bonjour Adèle, merci pour ta réponse. Je reste confuse car dans ta description il y a marqué qu’il faut fournir les contrats. Et je n’ai que des contrats de petits boulots que je faisais avant mes études (vendeuse etc). Du coup ca me bloque? Aussi 58K/an serait un salaire dingue mais irrealiste pour mon niveau…

  40. Excellent article, merci beaucoup !
    J’ai trouvé une entreprise pour me sponsoriser et je suis actuellement en train de faire les démarches pour obtenir mon Visa 457.
    A propos de l’IELTS vous dites que « si vous gagnez plus de 88 000 dollars annuels vous ne serez pas soumis au test. » Et sur le site de l’immigration australienne, il est dit qu’on est exempté d’IELTS si le « level of salary is AUD 96,400 » (https://www.comlaw.gov.au/Details/F2015L00563) sans qu’il ne soit toutefois précisé si il s’agit du Package Base Salary ou du Total Employment Package qui est la somme du Package Base Salary+ 9.5% de Superannuation. Vu que 96400 moins 9,5% donne 88036 j’imagine qu’il s’agit donc du Total Employment Package.
    Mais ceci est contredit par cette page: http://absoluteimmigration.com/government-introduces-changes-to-the-subclass-457-programme/ où il est dit: « Exemptions will continue to be granted for employees earning a base salary greater than $96,400 per annum. (This amount is excluding Superannuation)« 
    Alors, qui dit vrai ? 96400 c’est avec ou sans superannuation ?
    Merci d’avance pour vos lumières !

  41. bonjour à tous, merci pour cet article et tous les commentaire pour les infos!Ayant déjà utilisé mon WHV je suis à la recherche d’un sponsorship depuis la France, je voulais savoir si vous connaissiez des entreprises du bâtiment, je suis maçon, qui peuvent être susceptible de sponsoriser?je cherche plus sur Sydney mais je ne serai pas trop difficile…merci d’avance

  42. Salut Adèle. J’ai juste une question. Je suis en train de me faire sponsoriser et je voudrais savoir si le test d’anglais est obligatoire pour l’obtention du visa. Car un employeur a dit à un ami qu’il avait sponsoriser quelq’un sans le test et sans le payer $96000. Par contre il devra passer le test dans les deux ans. Merci pour ton article et merci d’avance pour ta réponse.

  43. Salut Adèle, J’ai quelques questions à te poser. Je suis boulanger depuis 2 ans, j’ai obtenu mon CAP. Je souhaiterai travailler en Australie mais j’ai déjà utilisé mon VWH. Est-ce que deux années d’expériences suffisent pour obtenir un visa ou les 3 années sont obligatoires ? Comment prouver que j’ai ces deux années d’expériences ? avec toutes mes fiches de paies ou le contrat de travail suffit ?

    Merci d’avance

  44. Bonsoir Adele,

    Je suis arrivé en Australie il y a un mois avec un boulot et un WHV. Mon patron m’as proposé de me sponsoriser Vendredi dernier. Et du coup j’ai quelques questions :

    Qu’en est il de la tax back ? Cela marche t’il comme pour le WHV, il y a t’il une récupération possible ou on récupère juste la superannuation ?
    Quelles sont les erreurs a éviter pour ne pas se faire avoir ?
    Il y a t’il a moyen de se faire rembourser au moins sont assurance Backpacker

    Merci d’avance 🙂

  45. Florian7 : il y a plusieurs conditions pour être exempté du test, mais c’est rare, le plus courant étant de gagner plus de 96400 dollars par an.
    Geoffrey34 : les conditions vis à vis de l’expérience pour le 457 sont assez flexibles en fait, une fois qu’un employeur veut vous sponsoriser et qu’il arrive à prouver qu’il n’a trouvé que vous, peu importe les contrats, les années d’expérience, c’est juste mieux pour trouver et être accepté par l’immigration. Et oui n’importe quelle preuve suffit.
    M4rin : pour l’assurance WHV c’est à toi de voir avec ton assurance mais ça m’étonnerait, tu as du souscrire pour 6 mois ou 1 an. Tous les Australiens font leur tax return, ce n’est pas un truc de WHV en particulier. C’est même beaucoup plus avantageux pour les résidents que pour les non résidents, qui sont beaucoup plus taxés. La superannuation tu ne la récupères que si tu quittes le pays et que tu n’as plus de visa australien, donc si tu deviens un 457 cela ne te concerne pas pour l’instant. Pour les pièges, fais juste en sorte d’être payé correctement !

  46. Merci pour l’article,

    Je souhaiterais migrer avec ma femme japonaise, nous sommes mariés depuis 6 ans, actuellement en France notre cœur reviens toujours vers l’Australie ( nous nous sommes rencontrés la bas ).

    J’ai pour projet de venir avec un Student visa pour étudier le marketing ( obtenir le diploma of marketing ), et durant cette année d’étude, je compte profiter de mes 20h de travail autorisé par semaine pour trouver un employeur susceptible de me sponsoriser.

    je travaille dans ce milieu depuis 4 ans, ( 1 an et demi en entreprise ) et 2 ans et demi en tant qu’auto-entrepreneur.

    Pour obtenir le visa 457, est-ce qu’il faut impérativement rentrer dans les critères de la CSOL list ( c’est à dire 5 ans d’expérience ou un bachelor of marketing ), ou nos simples compétences suffit ?

    Est-ce que ce projet est viable ? Sue conseillez-vous ??

    Merci pour tout 😉

  47. Bonjour à tous,
    Tout d’abord merci pour cet article très intéressant. Malgré tout j’ai encore quelques questions.
    Mon employeur à Sydney est ok pour me sponsoriser si c’est moi qui m’occupe de la paperasse. Du coup je voulais savoir pour la phase 1, il faut parler de manière globale pourquoi il veut sponsoriser pas besoin de parler de mon cas lors de cette étape, non? J’ai regardé les immigrations agent mais pour cette étape c’est aux frais de l’employeur et c’est trop pour ma boîte, c’est pourquoi j’essaie de trouver les infos où je peux.
    Ensuite pour les diplômes, j’en ai un que je n’ai pas sur moi, est-ce qu’une attestation pourrait suffire ?
    Ayant un « nouveau » métier (community manager) il ne se trouve pas sur la liste mais j’ai une double casquette, Community Manager/Costumer Service Manager, qui lui est dans la liste, ça devrait pouvoir le faire du coup ?
    Enfin j’ai fait toute ma scolarité dans une école bilingue est-ce que cela peut m’exempter de IELTS (j’ai également le Cambridge First Certificate ainsi que le Cambridge Advance English)?
    Merci d’avance !

  48. Bonjour à tous je m’appelle Thomas je me suis inscrit ici pour avoir le plus de renseignements possibles au sujet des visas pour moi qui ai 35 ans est-ce possible aujourd’hui de partir en Australie avec un visa tourisme et trouver un sponsor est il obligatoire pour une personne en restauration dans mon cas Pizzaiolo de passer le test.
    Es ce que le métier de Pizzaiolo et rechercher.
    Je vous remercie pour les réponse que vous m apporterai à bientôt.

  49. Bonjour,

    Je m’appelle Lynda, j’aimerais savoir si il est possible de s’occuper de son visa sponsor seul sans l’aide d’une agence qui prends entre 4500 et 8000 dollars pour s’occuper de la demande.

    Est-il si compliqué de le faire seul ?

    Je suis le « dépendant applicant » et j’ai beaucoup plus de temps libre pour m’occuper de tous les détails de cette application que j’aimerais vraiment faire sans payer tout ça étant donné que l’employeur de paiera pas ou paiera et le déduira de la paie de mon copain ensuite.

    Mes autres questions :
    – ce n’est pas le premier sponsor fait par son employeur, est e que cela facilite les choses ?
    – quels papiers dois je demander à son employeur ?

    – nous avons passer l’ielts et nous sommes dans l’attente de des résultats, dois ton passer la visites médicales ?
    – comment obtenir son certificat de naissance si on est en australie ?

    – Nous avons déjà prouvé notre relation dans nos deux visas précédents, avons nous besoin de nouvelles preuves ?

    – devons nous souscrire pour une nouvelle assurance d’un an avant de déposer la demande ? Quels assurances pouvons nous obtenir avec ce nouveau visa ?

    Merci,

    cela fais beaucoup de question mais j’aimerais vraiment savoir si cela est possible de s’occuper de tous sans utiliser un tiers ?

  50. Salut salut!
    J’ai une petite question sur les justificatifs à fournir au niveau de l’expérience pro. On me demande des lettres de mes précédents employeurs mais que doivent elles contenir exactement? Peut on trouver des modèles de lettre type ?
    On me demande entre 2 et 5 ans et jevais être ric rac sur les deux ans. Comment contrôlent ils la véracité des lettres?
    Merci par avance.

  51. Bonjour! Même en sachant que ce visa ci va être aboli, je tiens à faire ma demande avec le nouveau visa, celui de 2 ans. Je travaille dans une dairy a traiter des vaches, et j’ai un diplôme français en agriculture dont je peux me servir. Mais est-il toujours valable et bon à utiliser s’il s’agit d’un Bac et non d’un diplôme d’études supérieures, de l’université? Merci beaucoup si vous allez prendre le temps de me répondre.