Drogue Australie

Le gouvernement australien conservateur cherche par tous les moyens à faire baisser ses dépenses. L’Australie a toujours été une bonne élève en matière économique, faible dette de 40 % du PIB, faible taux de chômage, croissance prévue de 3% en 2017 qui pourraient faire rêver nos gouvernants.

Mais depuis plusieurs années la dette augmente et le gouvernement présente des budgets en déficit.

Les conservateurs au pouvoir multiplient les mesures pour limiter les dépenses et la nouvelle cible, pour limiter les dépenses, sont les chômeurs australiens.

Le taux de chômage en Australie est faible, 5.6 %, comparé à celui de la France proche des 10 %. Malcom Turnbull, l’homme d’affaire, premier ministre australien et son gouvernement trouvent ce taux certainement trop haut et souhaitent lever tous les freins qui empêchent les chômeurs de retrouver un travail.

Une expérimentation de deux ans est lancée en direction des nouveaux chômeurs.Ils seront testés aux drogues et en cas de résultats positifs plusieurs mesures obligatoires les attendent :

  • Délivrance d’une carte bancaire qui sera créditée du montant des allocations, mais qui ne permettra  d’acheter que certains produits de première nécessité afin de limiter, d’après le gouvernement, l’utilisation de l’argent des allocations chômage pour acheter en liquide de la drogue.
  • En cas de récidive, obligation de consulter un médecin et d’entamer un programme de soins
  • En final, la possibilité de ne plus recevoir les allocations est prévue

La « philosophie » est simple, un chômeur qui se drogue ne témoigne pas d’une volonté de trouver du travail et utilise et détourne, l’argent des allocations que lui verse l’état pour se procurer les moyens de son addiction.

Il n’est pas difficile de voir dans « cette fausse bienveillance » vis-à-vis des personnes qui se droguent un moyen de faire baisser les dépenses d’un système social que les conservateurs, sans surprise, jugent trop coûteux !

Partenaire du site

Ce n’est pas anodin si c’est le Ministre des Finances, Scott Morisson qui s’exprime sur ce sujet

L’essai porte sur 5000 personnes, si il est concluant, que ça  aide les personnes sous l’emprise de la drogue, nous élargirons la mesure, dans le cas contraire, nous arrêterons l’expérimentation, ça serait stupide de ne pas essayer !

Avec un lot d’autres mesures qui baissent les allocations chômages, le gouvernement australien compte économiser 600 millions de dollars sur 4 ans.

Qui seront ces 5000 personnes, nouveaux chômeurs ? Souvenez-vous de cette étude des eaux usées australiennes qui avait révélé une augmentation importante des drogues et de la méthamphétamine en Australie et particulièrement en Australie de l’Ouest.

Les futurs chômeurs de Perth peuvent s’attendre à devoir passer des tests et peut être à perdre leurs allocations.

Partenaire Australia-australie.com