Mars

Les recherches et découvertes récentes repoussent sans cesse la date de l’apparition de la vie sur Terre sous  les formes les plus primitives, bactéries ou microbes. Déterminer le moment de cette apparition a des conséquences considérables sur l’exploration de notre planète sœur du système solaire, Mars, la Red Planet.

La Terre et Mars sont apparus en même temps à échelle astronomique dans notre système solaire, il y a 4.55 milliards d’années. Les conditions sur Terre ont eu le temps d’être favorables à la vie en partie à cause de la présence d’eau liquide et d’une atmosphère. Ces conditions ont été présentes jusqu’à notre époque, si l’on excepte quelques catastrophes majeures, mais la vie est toujours réapparue.

Sur Mars, il est prouvé que ces conditions ont existé, l’eau y était présente et la planète possédait une atmosphère pendant au moins un milliard d’années. Mais sans que  l’on  sache précisément pourquoi, la planète rouge a perdu son atmosphère et si la vie existait à cette époque, elle a certainement disparu brutalement.

Les questions qui se posent aux scientifiques sont majeures.

  • Mars a-t-elle eu le temps de développer la vie ?
  • Combien de temps faut-il à la vie pour se développer sur une planète ?
  • A partir d’où et comment la vie apparaît-elle  ?

En mars dernier, des chercheurs canadiens mettaient en évidence des traces de vie vieille de 3.77 milliards d’années, des fossiles de microbes dans des sources chaudes au fond des océans.

Fossiles Pilbara
Les fossiles de microbes de 3.45 milliards d’années. Copyright : University New South Wales

Mais une équipe de chercheurs de l’Université du New South Wales vient de mettre en évidence des fossiles dans la région du Pilbara dans le Western Australia qui prouveraient la présence de microbes il y a 3.45 milliards d’années dans des sources chaudes sur la terre ferme.

La vie naît-elle au fond des océans dans des sources hydrothermales comme des recherches le suggèrent ou dans des sources chaudes sur la terre ferme comme semble le démontrer les chercheurs australiens ?

Partenaire du site

Ces découvertes tendraient à prouver qu’il suffit d’un milliard d’années pour qu’une planète se recouvre de vie, au moins microbienne. Si, ce qui est probable, la Terre et Mars ont eu la même évolution, mais que la vie sur Mars a commencé à apparaître avant que les conditions ne soient défavorables, il devrait en rester des traces sous forme de fossiles.

En ce moment le choix du site « d’amarsissage » (atterissage sur Mars) se décide à la Nasa pour la mission Mars Rover 2020 qui est chargée d’apporter des réponses à cette question de l’apparition de la vie. Le robot Curiosity, actuellement sur la planète Mars, a déjà repéré de telles anciennes sources chaudes où la vie est peut être apparue.

Cette découverte en Australie devrait relancer le choix du site d’atterrissage pour peut être au début des années 2020 répondre à cette question fondamentale, la vie est-elle apparue ailleurs que sur Terre ? Si la réponse est oui, alors la vie grouille dans l’Univers.

Patience la réponse est peut être proche.

Partenaire Australia-australie.com