BALLADE AU CŒUR DE LA HUNTER VALLEY

0
1643
Hunter Valley

La Hunter Valley est la plus ancienne région viticole d’Australie. Elle est particulièrement réputée pour ses innombrables vignobles, mais aussi pour son industrie du charbon. Affectueusement surnommée « Wine Country », la Hunter Valley est une fête pour les sens (notamment les papilles), un lieu enchanteur qui se savoure pleinement.

Situation du Upper au Lower !

La Hunter Valley est la région viticole la plus ancienne et la plus connue d’Australie, avec plus de 150 grands vignobles. Elle est parcourue par le fleuve éponyme.

Située à environ 160km au nord de Sydney (à l’ouest de Newcastle et Port Stephens), elle est divisée en deux parties, le Lower Hunter, où l’on trouve la plupart des établissements vinicoles, et le Upper Hunter, nettement moins touristique, où l’on trouve des vignobles mais aussi d’autres types d’industries.

Certaines zones du Lower Hunter sont particulièrement fréquentées comme Wollombi, Cessnock, Pokolbin, Rothbury et Lovedale.

Histoire : des aborigènes aux vignobles

Les premiers habitants de la vallée Hunter furent les aborigènes Wonnarua qui occupèrent la partie supérieure de la région pendant plus de 30 000 ans.

Les premiers colons arrivèrent au 19ème siècle et commencèrent un long travail de défrichage, de culture et de construction, chassant les Wonnarua de leur terre d’origine.

En 1797, le lieutenant John Shortland fut le premier Européen à découvrir la région par hasard, lors de la recherche de forçats échappés. La vallée de Hunter fut d’abord utilisée pour ses ressources naturelles afin de fournir Sydney et ses environs en bois et en charbon.

Partenaire du site

En 1820, John Howe découvrit la première route terrestre menant au Hunter et fit construire une route reliant Windsor à Singleton. Celle-ci ouvrit alors la voie aux colons qui furent de plus en plus nombreux à s’y installer afin de s’adonner à des activités d’agriculture, d’élevage pastoral, mais aussi de développer l’exploitation minière et forestière.

C’est vers cette période que la culture vinicole commença dans la vallée. Des vignes furent importées d’Europe et d’Afrique du Sud, la superficie viticole augmenta rapidement en passant de 20 acres à plus de 500 en presque 20 ans. D’autres familles vinrent s’installer pour établir des vignobles dans la région à la fin du 19ème siècle. Les vins de la Hunter Valley acquirent une solide réputation quant à leur qualité.

De la fin des années 30 à la fin des années 70, la Hunter Valley connut cependant une baisse de l’activité viticole due à la dépression et à la guerre.

Aujourd’hui, elle est l’une des régions viticoles les plus réputées d’Australie, ayant, depuis ses débuts, produit de nombreux vins fins et reconnus dans le monde entier. Il existe plus de 120 établissements vinicoles qui produisent un large éventail de crus exceptionnels.

raisin pour le vin
Copyright : The Rohit

Quel temps dans la Hunter Valley ?

Le climat dans la vallée de Hunter est souvent différent de celui des régions sur la côte du NSW. Située plus à l’intérieur des terres et à proximité des montagnes, elle jouit d’un climat doux avec quatre saisons bien distinctes. Les étés (décembre à février) sont généralement chauds (attention les températures peuvent beaucoup baisser durant la nuit), c’est aussi la saison des récoltes et le tourisme bat son plein.

Les hiver sont plutôt doux avec des températures pouvant descendre jusqu’à 5°.

L’automne est une très bonne saison pour se rendre dans la Hunter Valley. Les récoltes sont terminées, il y a moins de touristes donc les hôtels sont moins chers et les températures bien plus supportables qu’en été. Les dégradés de vert, d’orange et de brun sont ravissants à regarder sur les vignobles.

Le printemps est aussi une bonne saison car moins de touristes, tout est vert et les températures sont fraîches mais juste ce qu’il faut !

Activités : que faire ?

Si vous êtes à Sydney, il suffira d’environ 2h de voiture pour goûter aux charmes de la Hunter Valley. C’est une région dont la beauté sereine et la tranquillité en font un endroit particulièrement appréciable, notamment pour ceux qui souhaiteraient s’échapper quelques jours du vacarme citadin.

La région offre une foule de paysages exceptionnels et d’activités. La première ? Admirer le soleil qui dépose ses rayons sur les grappes colorées… Pour le reste, voici les principaux loisirs !

  • Pour les amateurs de vin

Les nombreux vignobles de la région proposent des vins rouges, blancs raffinés et variés. Des visites sont proposées dans les différents domaines, allant de la simple dégustation en cave, à la découverte des méthodes de culture du raisin, du processus de production, en passant par le cours d’œnologie, etc.

La région viticole de la vallée Hunter est reconnue dans le monde entier pour ses vins récompensés (Semillon, Shiraz, etc.), produits ici depuis les années 1800.

Ne manquez d’ailleurs pas le Hunter Valley Wine Festival en juin !

Vins Hunter Valley
Copyright : Paul Arps
  • Pour les gourmands

Si le vin n’est pas votre boisson favorite, sachez que l’endroit est aussi réputé pour ses produits frais artisanaux proposés tout au long de l’année dans les nombreuses fermes de la région. Raisin (évidemment), fromage, huile d’olive et olives mais aussi pain, viandes savoureuses, légumes et chocolats !

Vous pourrez également vous régaler dans un des restaurants gastronomiques de la région.

  • Pour les férus d’histoire

Outre la gourmandise, la vallée Hunter est également riche en histoire et en architecture, elle abrite de nombreux musées et des villages pittoresques comme la petite ville de Mudgee par exemple, avec ses jolies maisons coloniales.

  • Pour les sportifs et autres

Les mordus de golf trouveront de quoi se faire plaisir avec les parcours qui jalonnent ces terres.

Pour les plus aventureux (et selon le budget bien évidemment), il est possible de survoler la région, y compris le littoral, en montgolfière ou encore en hélicoptère.

  • Les parcs nationaux Barrington et Wollemi

Barrington Tops National Park et Wollemi National Park sont tous les deux classés au patrimoine mondial. Le premier se trouve plus au nord de la Hunter Valley et le second au sud. Si vous êtes dans la région, ne manquez pas les forêts tropicales, les gorges spectaculaires et les rivières de ces deux parcs.

Thunderbolts Lookout at Barrington National park
Barrington National park Copyright : Winam

Dormir dans la Hunter Valley

Ceux qui souhaiteraient passer une nuit ou plus au cœur de la Hunter Valley trouveront largement de quoi faire ! Une vaste gamme de logements est proposée pour toutes les envies et tous les budgets. Campings, auberges, hôtels, mais aussi de superbes demeures anciennes transformées en maisons d’hôtes. Certains établissements vinicoles proposent également l’hébergement, allant du haut de gamme au simple bed & breakfast.

Située au centre de la Hunter Valley, Pokolbin est un bon point de départ pour vous loger et explorer ensuite les diverses propriétés vinicoles.

Comment s’y rendre ?

La meilleure façon pour visiter la Hunter Valley est évidemment de s’y rendre en voiture, notamment pour vous déplacer dans les différentes propriétés vinicoles. Depuis Sydney, comptez environ 2h (voire un peu plus) de route.

En transports en commun, vous pouvez prendre un bus depuis la gare centrale de Sydney, menant directement à Maitland, le principal point de transit de la vallée Hunter. Les autobus circulent depuis cet endroit vers les autres villes et villages de la région. Les bus Greyhound se rendent à Maitland, mais pas à Cessnock ni à Pokolbin.

En centre ville ou encore à l’aéroport de Sydney, des agences pourront aussi vous proposer des excursions dans la Hunter Valley.

Hunter Valley Visitor Center

455 Wine Country Drive

Pokolbin, NSW 2320

Téléphone: (02) 4993 6700

Site officiel

Partenaire Australia-australie.com